Pour une commande de Canadair et des négociations rapides avec l'entreprise Viking Air

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


La France brule!

On accuse les loups, les cigarettes, un complot, la bêtise, la malveillance...

Peu importe pour l'instant car La France brule!

Des milliers hectares ravagés. Des blessés. Des milliers de pompiers mobilisés. Et 19 vieux avions bombardiers d'eau luttant dans des conditions extrèmes pour éteindre les flammes.

Les violents incidendies qui se sont déclenchés dans le sud de la France, dans quatre départements (Gard, Bouches du Rhône, Hérault, Pyrenées-Oriental) ont mis en lumière le rôle crucial des moyens aérien.

Mais:

"La flotte française de Canadair arrive bientôt en fin de vie", écrit M. Muselier dans un courrier daté de mardi, adressé au président de la République.

La Sécurité civile dispose de 23 appareils dont 12 Canadair dont le plus ancien a 20 ans et de 9 Trackers de 58 ans!

Et les 88 pilotes de la sécurité civile et les avions font face à un scénario exceptionnel de prise de plusieurs feux quasi en même temps dans plusieurs départements différents.

Mais:

Les Canadair sont preque tous indisponibles: les 12 appareils font l'objet d'une inspection après la rupture du train d'atterrissage d'un appareil le 1er août. Aujourd'hui 6 appareils ont été remis en service. Quatre autres devraient les rejoindre d'ici à ce week-end. Sur les deux restants, un est endommagé le 1er août dernier et le second est en maintenance.

Et alors que le sud de la France est livré aux flammes depuis le début de la semaine, la France fait avec les moyens du bord : Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé en Corse la commande de 6 avions spécialisés du type Dash-8 auprès du canadien Bombardier, au moment où le nombre de largages d'eau par les pilotes de la Sécurité civile a doublé par rapport à l'été 2016.

Mais le Dash-8 n'est pas amphibie, comme le Canadair (unique dans sa catégorie): il doit revenir se poser sur quelques aérodromes spécialisés à chaque mission, les « pélicandromes », pour être rechargé en eau ou produit retardant (du polyphosphate d'ammonium mélangé à de l'oxyde de fer et de l'eau).

Il ne peut donc enchaîner les rotations en écopant en quelques minutes sur un plan d'eau au plus proche de l'incendie (lac, fleuve, mer).

Alors que c'est la force des Canadair.

Mais:

"L'entreprise Viking Air (qui a désormais les Canadair en main depuis 2016) refuse de reprendre la production sauf pour une commande d’au moins 25 appareils." affirme M. Muselier.

Et:

Cela représenterait un investissement de plus d’1milliard d’euros

Or:

Le gouvernement Français décrète ne pas pouvoir porter tout seul un tel investissement.....

Il est vrai qu'un milliard ne se trouve pas sous un matelas (en tout cas pas le mien ).

Mais, la sécheresse qui sévit en Croatie, en Grèce, en Italie, en Espagne, au Portugal et les incendies qui s’y propagent ne connaissent ni les frontières régionales ni les frontières nationales.

Alors ils peuvent grouper les commandes.

 

Alors, MOBILISEZ-VOUS pour que le Gouvernement mène  les négociations avec Viking Air et

SAUVONS LA FRANCE DES INCENDIES !

 

 

 





OEE compte sur vous aujourd'hui

OEE a besoin de votre aide pour sa pétition “Édouard Philippe: Pour une commande de Canadair et des négociations rapides avec l'entreprise Viking Air”. Rejoignez OEE et 10 034 signataires.