Decision Maker

H&M

H&M offers fashion and quality at the best price.


Does H&M have the power to decide or influence something you want to change? Start a petition to this decision maker.Start a petition
Victory
Petitioning H&M

Stoppt den Verkauf von Angora!

"Angora-Kaninchen werden auf ein Brett gespannt, um sie zu scheren, wobei sie vor Todesangst wild um sich treten. So schneiden ihnen die Messer unausweichlich ins Fleisch, die Folge sind neben unerträglichen Schmerzen blutige Wunden. Angora-Kaninchen haben sehr empfindliche Fußsohlen, was ein Leben in Käfigen auf Maschendraht zur absoluten Qual macht und häufig zu Geschwülsten an den Füßen führt. Männliche Angora-Kaninchen, die weniger Wolle produzieren, werden auf vielen Farmen gleich nach der Geburt getötet. Einzige Ausnahme ist, wenn sie zur Zucht benutzt werden." (zitiert nach PETA)http://www.peta.de/Angora Es gibt Alternativen zu Angorawolle. Das Leid der Tiere ist nicht nur grausam, sondern auch völlig unnötig.   Zum Beispiel verkauft H&M vorbildlicherweise kein Echtpelz. Es wird Zeit, auch aus dem Angorageschäft auszusteigen und vermehrt von tierleidfreien Alternativen wie  Lyocell (aus Zellulose), Viscose oder Tencel Gebrauch zu machen. H&M sagt: "Unsere soll Werbung anregen, nicht aufregen, denn selbstverständlich wollen wir Kampagnen machen, die bei unseren Kunden Gefallen finden."   Natürlich sollte dabei der Tierschutzgedanke immer stärker in den Vordergrund rücken. Als beliebte Fashionkette hat H&M großen Einfluss auf die Mode und kann den Kunden motivieren, Tierschutz wirksam werden zu lassen.   Dafür können wir Verbraucher sorgen!   Je mehr Menschen H&M wissen lassen, dass man gegen den Verkauf von Angora ist, umso schneller wird H&M reagieren.   Bitte unterzeichne und teile diese Petition!   Die Welt zu verbessern ist einfacher als man denkt!

Hanieh Arjomand-Fard
8,251 supporters
Petitioning H&M, Natchi Apparel, Trade Union in India, Helena Helmersson

Justice for Jeyasre Kathiravel

Jeyasre Kathiravel was a 20-year old Dalit garment worker, who went to work every day to support her family, just like you and I. Unfortunately, her fate was different. She was found dead on the 5th of January, sexually assaulted, and murdered by her immediate supervisor at the H&m supplier she worked for.  Prior to her death, the H&M factory Natchi Apparel received several complaints about the supervisor’s behavior at work. Women garment workers said there had been instances of sexual harassment and violence in the factory - including namecalling, slut-shaming, bullying, beating, and assault. Despite their efforts, no action was taken by  Natchi Apparel. 1.How Natchi Apparel reacted to the death of their Jeyasre Kathiravel: Natchi Apparels is owned by Eastman exports, India’s fourth-largest export company for western brands. On the 29th of January, Eastman Exports brought a mob of 50 men who forced themselves into Jeyasree’s family home and demanded that they accept a cheque for around USD$7000 and sign documents they did not receive a chance to read. 2.Factors that added to the high level of gender-based violence in Natchi Apparel included: Absence of efficient Internal Complaints Committee that deals with sexual harassment in the workplace.  Lack of CCTvs within the factory workspaces Unbalanced gender ratio between supervisors and workers: 90% of supervisors are men while 90% of garment workers are women 3.How H&M reacted to the death of Jeyasre Kathiravel: H&M, which has a history of gender-based violence in its offshore factories, continues to maintain its relationship with the supplier by the request of the labor union. Although they have claimed to closely monitor the work environment at Natchi apparel, it is only one of their many factories throughout their entire supply chain which is constantly subjected to workplace harassment.  4.What we demand from H&M and Eastman exports:  To be transparent regarding their independent investigation into Natchi Apparel, and provide information regarding their findings. For H&M to use its power as a foreign buyer to ensure working conditions that do not lead to gender-based violence towards women, such as installing CCTVs in workspaces and employing a gender-balanced workforce. Ensure that an efficient complaint committee exists within factories that ensure privacy and protection for its employees. The committee must have communication channels across all of H&M’s supply chains. Jeyasre Kathiravel- SAY HER NAME.

Anushka Bibi
7,326 supporters
Victory
Petitioning Wal-Mart

Wal-Mart and H&M: Please help the workers of Kingsland Garment Factory in Cambodia

We are trying to get as many signatures as possible to petition Wal-Mart and H&M to help approximately 200 workers from Kingsland Garment Factory in Cambodia, a clothing producer which supplied underwear for Wal-Mart and H&M, who have recently been left unemployed and many homeless as the factory was suddenly closed in December. The factory owner has abandoned the factory and fled the country. These 200 employees have not been paid their full salary for the last 4 months and many of them now face eviction from their homes and starvation. The workers are currently sleeping outside the factory day and night since the closure to prevent the owners from removing the machines. Many of them are women, some of whom are pregnant, and are frequently facing harassment on the street. They are in desperate need of help and we hope that this petition will persuade these large brands to help these 200 workers and in turn start taking responsibility for the workers and factories that produce clothing for their stores. We demand that Wal-Mart and H&M: 1. Work together with Kingsland Garment Cambodia Ltd. to ensure all wages and benefits are paid to all employees of the factory. 2. Ensure Kingsland Garment Cambodia Ltd. complies fully with Cambodian Labour Law.  3. Take action through contract agreements to help improve the working conditions of their suppliers and ensure a living wage to all factory workers.   http://www.cleanclothes.org/news/workers-left-homeless-and-unpaid-after-factory-closure http://www.vodhotnews.com/en/news/human-rights/11314-cambodia-garment-workers-expose-illegal-abuse-at-walmart-supplier  

Help the Workers of Kingsland Garment Cambodia
297 supporters
Petitioning H&M, NIKE, « Joe Fresh », « Zara », « Forever 21 », « Shein »

Optons pour la consommation responsable

Dans un monde où la surconsommation est à son comble, nous, jeunes adultes en désir de nous affirmer à travers la mode, sommes préoccupés par des choix de consommation peu éthiques. En effet, la « fast fashion », fléau du 21e siècle, pousse les jeunes générations à adopter des modes vestimentaires éphémères et, par conséquent, à dépenser sans cesse. Trop souvent, derrière des prix imbattables qui attirent l’œil et le portefeuille se cache une inconscience marquée envers l’humain et l’environnement. Il est donc primordial, en tant que consommateurs, que nous achetions des vêtements de manière responsable. Nous croyons que par la force du nombre, si nous boycottons ensemble les grandes entreprises immorales telles que Joe Fresh et Shein, notre message se rendra possiblement un jour aux chefs de ces compagnies. Cette culture se doit d’être abolie, et ce, pour de bon ! Pourquoi boycotter les compagnies de vêtements telles que Nike et Forever 21 qui participent à la production de masse, une pratique néfaste pour notre planète ? Chaque année, 150 milliards de pièces de vêtements sont produites dans des usines qui, pour la plupart, contribuent aux coupes forestières ainsi qu’à la pollution des eaux et de l’air[1]. Nous pensons notamment à la marque de vêtements Nike qui, selon Greenpeace, utilise des produits chimiques toxiques très nocifs pour l’environnement dans la confection de leur marchandise. Outre ces compagnies peu soucieuses de l’environnement, les modes éphémères forcent également les consommateurs à participer à cette destruction de notre planète. En effet, pour 26 kg de vêtements achetés chaque année, les Québécois en jetteront en moyenne 23 kg lors de la même période[1]. Nous ne pouvons continuer à avancer aveuglément sur cette voie de consommation vestimentaire abusive. Tournons-nous plutôt vers des entreprises canadiennes écoresponsables comme Tentree, une compagnie de vêtements qui plante un arbre pour chaque produit vendu. Tournons-nous également vers des entreprises québécoises qui, comme OÖM, utilisent des matières biologiques ou recyclées pour confectionner leurs produits. Pourquoi boycotter les compagnies de vêtements comme Joe Fresh et Shein qui ne respectent pas les droits fondamentaux de l’Homme ? Dans plusieurs pays du tiers monde, les droits de l’Homme des travailleurs du textile sont négligés par les patrons de l’industrie qui cherchent à maximiser leurs profits. Notamment, au Bangladesh, où 80% des produits exportés s’avèrent destinés à l’industrie du textile, un travailleur moyen touche la modique somme de 40$ par mois. Ces faibles salaires poussent plusieurs ouvriers à devoir travailler près de 80 heures par semaine. Rappelez-vous qu’au Canada, la durée maximale hebdomadaire du travail s'établit à 48 heures[3]… De plus, les exigences en matière de sécurité se révèlent rarement respectées sur ces lieux de travail. Le 24 avril 2013, l’une des usines de la célèbre marque Joe Fresh s’est effondrée et a causé la mort de près de 200 employés à Dakha au Bangladesh[4]. Plus tard, les experts ont conclu que l’accident était relié à un problème d’infrastructure. Bref, les conditions de travail déplorables des travailleurs du textile ne s’éloignent guère de l’esclavagisme, l’une des plus graves atteintes aux droits de l’Homme. Nous croyons fermement qu’il est temps d’agir contre ce manque de compassion humaine en choisissant des marques éthiques[5] comme Armedangels, Thinking Mu et People Tree qui respectent des engagements environnementaux et sociaux. Pourquoi boycotter les compagnies exerçant le « fast fashion », telles que H&M et Zara, qui nuisent à notre économie locale ? En plus d’encourager une consommation équitable et écoresponsable, le boycottage des compagnies exerçant le « fast fashion » permettrait aux commerces de vêtements locaux de prendre de l’essor. En effet, ces derniers se développeraient davantage sans devoir concurrencer avec les marques étrangères qui monopolisent l’industrie du textile depuis des années. Notre économie locale se trouverait ainsi priorisée et stimulée. Aussi, lorsque nous achetons localement, nous connaissons davantage les conditions de fabrication du produit convoité. Nous pensons par exemple aux conditions de travail des employés qui sont ici protégés par les normes du travail québécoises. Voici quelques compagnies de vêtements locales qui assurent une consommation éthique et écologique : Odeyalo, June Swimwear, et Moov Activewear. Si, comme nous, vous êtes scandalisés par les conséquences que peut occasionner une consommation irresponsable, nous vous invitons fortement à signer cette pétition afin qu’un jour, le monde dans lequel nous vivons soit un monde où nous consommons de façon éthique et écoresponsable. Enfin, si nous cessons d’encourager ces compagnies, par la force du nombre, nous sommes convaincus qu’un tel changement est possible. Signataires : Parisa Mashreghi et Mathis Greffard Bibliographie :  [1]Montpetit, C. (2016, août). Réveiller la fibre éthique en mode québécoise. https://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/478104/festival-mode-et-design-reveiller-la-fibre-ethique-en-mode-quebecoise [2]Agence France-Presse. (2013, mai). Bangladesh to Raise Garment Workers’ Minimum Wages. https://www.industryweek.com/talent/article/21960228/bangladesh-to-raise-garment-workers-minimum-wages  [3]Gouvernement du Canada. (2017). Peut-on dépasser la durée maximale du travail ? https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/normes-travail/rapports/dure-travail.html#h2.7  [4]CTVNews.ca Staff. (2013, avril). Joe Fresh clothes made at factory in collapsed Bangladesh Buildings. https://www.ctvnews.ca/world/joe-fresh-clothes-made-at-factory-in-collapsed-bangladesh-building-1.1252378  [5]Beryl. (2021, mars). 29 marques éthiques pour un dressing responsable ! https://www.wedressfair.fr/blog/29-marques-ethiques-pour-un-dressing-responsable  Illustration par Rin Carin

Mathis GREFFARD
253 supporters