Pétition fermée

Zara, Next et Mango : payez ces ouvriers qui ont travaillé pour vous !

Cette pétition avait 309 262 signataires


Nous sommes des ouvriers turcs qui depuis de nombreuses années travaillons dans le textile pour des marques comme Inditex (Zara), Next et Mango. Nous avons produit leurs vêtements sous la pression de ces marques et avons vu le pouvoir qu’ils ont exercé sur nous afin de s’assurer que les fournisseurs comme nous suivent les normes de travail que ces entreprises imposent. Dés juillet 2016, notre patron a refusé de nous payer plusieurs salaires que nous avions gagnés en produisant les vêtements de ces marques. Les créanciers ont saisi toutes les machines et objets de valeur de notre usine. Pendant ce temps, notre patron a disparu avec les salaires qu’il nous devait. Aujourd’hui, nous attendons toujours de percevoir ces salaires ou nos indemnités de licenciement.

A l’heure actuelle, dans les chaînes de production du monde entier, les fournisseurs comme notre ancien employeur produisent des biens à destination des grandes multinationales. C’est comme ça que les marques internationales font la majorité de leur profit. Ce sont eux qui dominent l’industrie, en établissant les conditions de travail dans les ateliers. Alors que l’opinion publique a pris conscience de ce pouvoir exercé par les marques, ces dernières ont été contraintes de s’assurer que leurs vêtements étaient produits de manière juste et équitable pour les travailleurs. Zara a par exemple signé un accord avec IndustriALL Global Union et a accepté de s’assurer que les droits les plus fondamentaux des ouvriers dans les ateliers soient respectés.

Depuis août 2016, notre syndicat, DiSK Tekstil, avec le soutien de Clean Clothes Campaign et IndustriALL Global Union, négocient pour nous avec ces marques. Nous attendons avec impatience depuis 12 mois les conclusions de ces négociations. Pour que ces négociations ne soient pas perturbées, nous avons gardé le silence. Cependant, un an plus tard, les marques ont choisi de nous payer à peine un peu plus d’un quart de ce que nous demandons. En d’autres termes, les marques ont accepté de prendre leurs responsabilités mais ont estimé que nous ne méritions pas plus que quelques miettes.

Pendant des années, nous avons tous travaillé pour Zara, Next et Mango. Nous avons créé leurs produits de nos propres mains, leur faisant ainsi gagner beaucoup d’argent. Nous demandons à présent que ces marques fassent preuve de respect en nous indemnisant pour le travail effectué. Tout ce que nous demandons ce sont nos droits les plus élémentaires ! Nous demandons au monde entier de signer et partager cette pétition pour soutenir notre combat.



Bravo compte sur vous aujourd'hui

Bravo İşçileri a besoin de votre aide pour sa pétition “Zara, Next et Mango : payez ces ouvriers qui ont travaillé pour vous !”. Rejoignez Bravo et 309 261 signataires.