Ne bétonnez pas le parc départemental Georges Valbon

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Mme la Présidente. Le parc de La Courneuve Georges Valbon est un espace vert magnifique de plus de 400 ha situé au nord de Paris. Poumon vert du département 93 c'est un lieu très apprécié de la population qui y trouve un lieu de détente "comme à la campagne" pour sortir les enfants, se promener, faire du sport, ou admirer la faune et la flore exceptionnelles. C'est également un site écologique de première importance classé Natura 2000 alors que la récente COP21 a mis en exergue le devoir de protéger la nature - les faunes locales disparaissent, la surdensification urbaine et la pollution détruisent les zones vertes ou mettent en danger le fragile équilibre naturel.

Pourtant ce site est menacé de bétonnage au profit d'opérations immobilières d'importance!

Une première opération appelée "Central Park" lancée fin 2014 par l'urbaniste Roland Castro et l'équipe du Grand Paris menaçait l'ensemble du parc sur ses franges avec des constructions en nombre qui auraient gravement perturbé l'équilibre écologique du site et signifié sa disparition en tant que parc public. Projet qui à reçu l'appui de M le premier ministre Manuel Valls qui l'a soutenu par le biais d'une option OIN (Opération d'Intérêt National) - quel intérêt national peut avoir la destruction d'un site naturel exceptionnel je vous le demande? Apparemment abandonné dans sa version initiale des projets de construction sur les franges demeurent.

D'autres projets menaçant d'amputer le parc d'une partie de sa superficie

Un projet sur les zones dénommées "Aire des Vents" et "Pigeonnière" relancé dans le cadre des JO 2024 - les installations seront elles permanentes ou temporaires, tous les acteurs concernés seront-ils consultés, s'il y a superficie prise sur le parc sera t-elle compensée?

Un autre projet sur l'ancien terrain militaire nommé "Les Essences" - terrain qui constitue une véritable enclave dans le parc - une bande qui pénètre pratiquement jusqu'au milieu du site Georges Valbon environnée de part et d'autre par les bois ou le vallon écologique du parc public. Ce terrain très pollué aurait tout à gagner à être intégré au parc Valbon dans le cadre d'un projet écologique à long terme - cela ne semble pas être le cas!

Pour ce qui est de l' "Aire des Vents" et "La Pigeonnière" rappelons qu'à sa création le Conseil Général alloua 800 ha de terrains pour la création d'une zone verte au Nord de Paris - nous en sommes actuellement à 415 ha et les nouveaux projets ne cessent de menacer le parc de nouvelles amputations.

L'importance stratégique aujourd'hui reconnue de défendre l'environnement la faune et la flore devraient pourtant justifier l'extension du parc existant - des terrains sont toujours disponibles - ainsi que la création de coulées vertes corridors écologiques et trames vertes et bleues - à partir de ce parc et entre les parcs de la région.

Je rappelle que la nécessité de créer du logement comme raison au bétonnage de ce parc n'est nullement adaptée car quantité de terrains autres qu'un parc public de qualité existent pour construire. L'avenir se situe dans le respect des espaces naturels et de l'environnement - éléments essentiels a une qualité de vie urbaine et même à un bon équilibre psychophysiologique pour l'être humain. Nombre d'études montrent que le tout béton est source de perturbations - la présence de zones vertes est souvent un élément déterminant dans le choix d'un logement.

A propos de surdensification je rappelle que Paris est la capitale la plus dense d'Europe en population et la part des espaces verts y est des plus réduites - on ne compte dans la ville intra-muros que 5,8 m2 d'espace vert par habitant ou 14,5 m2 en comptant les deux bois de Boulogne et de Vincennes, contre 36 m2 à Amsterdam, 45 m2 à Londres, 59 m2 à Bruxelles ou encore 321 m2 à Rome!

Pourquoi cette volonté de bétonner à outrance ne faut-il pas aborder la question d'une autre façon?

Cette pétition s'adresse a Mme Valérie Pécresse présidente de la région Île de France récemment élue mais aussi à toutes les personnes de bonne volonté - acteurs institutionnels, entrepreneurs, amoureux de la nature, visiteurs - désireux de préserver ce site exceptionnel qu'est le parc départemental de La Courneuve Georges Valbon.

Cette pétition s'inscrit en complément des précédentes initiatives -  toute personne sincèrement attachée au parc est invitée à signer ou participer - dans le but de continuer à toucher un large public ou informer sur le long terme.

Toutes les informations mentionnées sont sur mon Pearltrees http://www.pearltrees.com/stopcentralpark

Twitter https://twitter.com/StopCentralPark

La pétition du Collectif pour la défense et l'extension du parc de la Courneuve Georges Valbon qui a obtenu de nombreuses signatures http://www.petitions24.net/stop_au_projet_central_park

Le blog d'information du Collectif pour la défense et l'extension du parc de la Courneuve Georges Valbon http://leparketanou.tumblr.com/

MERCI



Antoine compte sur vous aujourd'hui

Antoine HÉRON a besoin de votre aide pour sa pétition “@vpecresse Non au bétonnage du parc départemental Georges Valbon”. Rejoignez Antoine et 3 470 signataires.