Sauvons d'urgence le séquoia nain et le cèdre nain d'Angers

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Les arbres sont la mémoire vivante du patrimoine végétal, et parmi eux les séquoia ont une durée de vie exceptionnelle.

Par exemple la forêt de séquoias géants de Mariposa, dans le parc naturel de Yosemite, en Californie, abrite 500 de ces arbres, dont certains ont commencé à pousser à l'époque de Jésus Christ, il y a 2.000 ans. Ils sont d'ailleurs préservés et protégés au mieux, faisant la fierté de l'Etat. (https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les- geants-de-yosemite-a-la-belle- etoile_125482

A Angers, qui se veut la "Ville du végétal" et des efforts en matière de gestion durable, nous avons la chance d'avoir un spécimen rare et plus que centenaire de séquoia nain de 20 m de hauteur (Sequoiadendron gigantea glauca pyramidalis compacta, datant de 1891) dont il n'existe que quelques exemplaires dans le monde car cette variété a été peu multipliée. Les arbres exceptionnels par leur âge, leurs dimensions, leurs formes, leur passé ou encore leur légende sont appelés Arbres Remarquables. Ces ligneux représentent un patrimoine naturel et culturel qui doit être préservé et celui ci d'autant plus qu'il appartient au patrimoine de la biodiversirté mondiale ).(www.arbres.orghttp://www.onf.fr/gestion_ durable/sommaire/action_onf/ patrimoine/20080625-104100- 172665/@@index.html

https://www.monumentaltrees.com/en/trees/giantsequoia/19_ compactum/ )

Il n'existe plus que 7 exemplaires répertoriés au Monde de cet arbre !!! )

Le problème est que ce séquoia est menacé par la construction d'immeubles d'habitation et d'une concession automobile, car il n'a jamais été protégé ou inscrit comme "arbre remarquable", tout comme le cèdre rare voisin, alors qu'ils se trouvent sur le site de l'ancien siège des pépinières Delaunay, un de pépiniéristes historiques qui ont fait la notoriété de l'Anjou végétal, et faisaient partie de leur collection, avant que le site devienne celui de "Bertrand Frères".

Ces arbres ont survécu à la division de l'arboretum Gaston Allard et à l'apparition du Boulevard de Lattre de Tassigny à Angers... Ils sont identifiés dans le PLUi de la Ville D'Angers comme "composantes paysagères à prendre en compte", ce qui était toujours valide dans l'évaluation environnementale du Plan Local d'Urbaisme Intercommunal au 13/02/2017.

(http://www.angersloiremetropole.fr/ fileadmin/plugin/tx_ dcddownloads/presentation_ justicesmadeleinestleonard_ 23062012.pdf : cf pages 5, 10, 14 et la carte page 18)

http://www.angersloiremetropole.fr/ fileadmin/plugin/tx_ dcddownloads/1.3_evaluation_ environ._appro.pdf : cf pages 45 et 75)

Alors pourquoi ne plus prendre en compte ses arbres s'ils ont été identifiés comme "composantes paysagères à prendre en compte" ?

On lisait dans le Courrier de l'Ouest il y a quelques jours :

"D’ici quelques heures, quelques jours au plus tard, un spécimen rare et centenaire de séquoia nain, isolé sur l’ancien terrain de l'entreprise « Bertrand Frères », va disparaître du paysage à l'entrée sud d'Angers.
Ce terrain de 18 000 m2 a en effet été acquis par un promoteur immobilier et un groupe automobile qui vont y construire une résidence de 168 logements et une concession. L'architecte de ce projet justifie cet abattage imminent qui émeut déjà quelques amateurs de botanique. "

A l'heure du développement durable et des efforts menés par toutes les collectivités territoriales pour développer la végétalisation en agglomération urbaine, cela ne doit pas émouvoir uniquement les amateurs de botanique mais tout le monde. Car nous sommes tous concernés par la préservation des espèces végétales et de la biodiversité, nous avons une responsabilité collective vis à vis de ce patrimoine tant culturel que naturel, et surtout ici ce patrimoine mondial de la biodiversité.

Aussi nous demandons au nom de tous les angevins concernés par ce patrimoine exceptionnel que ces arbres ne soient pas abattus comme il est prévu mais qu'ils soient intégrés dans le projet de construction qu'ils valoriseront à coup sûr. En effet, pourquoi abattre avant de ré-arborer par la suite comme il est prévu dans ce projet qui se veut "vertement paysagé" ?

Le cabinet d'architecte Frédéric Rolland veut-il devenir le cabinet d'architecte qui a commis un écocide ?

(http://www.courrierdelouest.fr/actualite/angers-volvo-va- se-deployer-sur-un-ancien- site-horticole-04-02-2017- 301507

cf les projets ici avec les visuels des extérieurs : http://www.courrierdelouest. fr/actualite/angers-nombreux- projets-immobiliers-au-sud-de- lagglo-27-06-2017-321404 ; https://www.bouygues.immobilier.com/programme-neuf- angers/ref/1302111520421743)


Si cela n'était pas possible qu'il soit alors transplanté, à moins de 500 m de là, à l'arboretum Gaston Allard, dont le sous-sol présente les mêmes spécificités techniques que l'emplacement actuel, la transplantation de cet exemplaire étant possible, et tout étant une question de volonté des différents acteurs du projet !(http://www.angers.fr/vivre-a-angers/la-nature-a-angers/ les-parcs-et-jardins-publics/ patrimoine/parcs-et-jardins/ parc-de-l-arboretum-gaston- allard/index.html

Les jardins d'ANGERS : Pages 376-378 : Arboretum Gaston Allard https://www.persee.fr/doc/ jatba_0370-3681_1941_num_21_ 239_2134 )

Certes cet arbre n'a pas été protégé avant mais est-ce une raison pour décider de l'abattre ainsi ?

Aidez nous, joignez vous à nous pour demander sa préservation ! C'est urgent !!

#sauvonslesequoianaindAngers

Références concernant le plan #BIODIVERSITE : 


https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/nicolas- hulot-presente-plan- biodiversite-loccasion-du- premier-comite- interministeriel-biodiversite

https://www.huffingtonpost.fr/-anne-marie-ducroux/3-enjeux- politiques-majeurs-a-relever- pour-ralentir-la-degradation- de-notre-biodiversite_a_ 23479346/?utm_hp_ref=fr- politique

https://www.amnesty.fr/-responsabilite-des- entreprises/actualites/les- crimes-contre-lenvironnement- enfin-reconnus

 

 



Christophe compte sur vous aujourd'hui

Christophe ABELARD a besoin de votre aide pour sa pétition “Volvo Cars France, Mairie d'Angers, Jean Rouyer Automobiles : Sauvons d'urgence le séquoia nain d'Angers”. Rejoignez Christophe et 5 610 signataires.