Petition update

Pour Sarah, 11 ans...

Séverine M
France

Sep 26, 2017 — Bonjour,

Aujourd'hui, je vous écris une mise à jour avec une nausée et une colère incommensurables.
Vous avez peut-être vu passer cette information, une enfant de 11 ans a été violée mais son agresseur n'est pas poursuivi pour viol mais pour "atteinte sexuelle"...
Sarah, 11 ans n'a pas crié, ne s'est pas débattue. La "justice" estime qu'une enfant de 11 ans peut être consentante pour une relation sexuelle avec un adulte inconnu.
La "justice" ignore qu'un(e) enfant de 11 ans ne comprend pas ce qui se passe. A 11 ans, on n'est pas capable de faire la différence entre un jeu et un abus. Sarah a été abusée psychologiquement et sexuellement. Son intégrité physique et mentale ont été souillées.
Mais "la justice" ne sait pas. Ne voit pas. Et protège un violeur d'enfant qui, comme la majorité des pédocriminels, a utilisé la gentillesse, la séduction, le jeu : la manipulation.
Cet individu savait forcément ce qu'il faisait, et il a pris soin de ne pas utiliser la violence. Pas fou...
Mais c'est un violeur d'enfant. Il doit être jugé pour viol sur mineur de 15 ans. La peine maximale est de 20 ans. Sarah, elle, est déjà condamnée à plus que ça, car aujourd'hui c'est elle qui est mise en cause : elle n'a pas crié...
Combien d'entre nous ont osé crier ? Combien d'entre nous ont osé se débattre ?
Combien sommes-nous à avoir été tétanisés, à n'avoir pas su analyser ce qui se passait ?
NON, Sarah n'était pas consentante.

La justice montre encore une fois qu'elle est défaillante, et qu'elle ne protège pas les victimes !
La loi dit :
« Le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende. »
C'est du déni. C'est une honte pour notre société. Une honte pour ceux qui protègent des pédocriminels.

Puisque la majorité sexuelle est fixée à 15 ans, il devient banal d'abuser d'un(e) adolescent(e). Désormais, il va devenir banal d'abuser d'un(e) enfant. Et ensuite ? La "justice" estimera que les violeurs d'enfants ne sont pas responsables ? Estimera-t-elle que c'est aux enfants de savoir se protéger, de savoir se défendre ? Les enfants devront-ils se promener avec un préservatif et un sifflet ? Jusqu'où ira l'absurde cruauté de ceux qui prétendent "donner justice" ?

Nous ne pouvons pas laisser faire ça !
Nous devons dénoncer cette qualification douteuse "d'atteinte sexuelle" !
Un enfant c'est sacré ! Un enfant ne décide jamais d'abandonner son corps et sa conscience à un pédocriminel !

La question : "Un rapport sexuel avec un enfant doit-il être automatiquement considéré comme un viol ?" ne devrait même pas être posée ! C'est une évidence ! Oui, un rapport sexuel avec un enfant EST UN VIOL !

Alors pour Sarah, merci de vous mobiliser et de partager le lien suivant, et pour ceux qui en auront la volonté, contactez la presse (notamment celle qui s'interroge sur la nécessité de qualifier un rapport sexuel avec un enfant de viol...), inondez les réseaux sociaux de votre indignation, écrivez au tribunal... Mais tous ensemble, offrons notre soutien à Sarah, faisons en sorte que son violeur soit jugé comme il se doit et que cette enfant soit reconnue pour ce qu'elle est :
une ENFANT victime de viol. VICTIME !

Merci d'avance pour elle, pour tous les enfants dans sa situation...

Séverine


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.