Détournez le trajet STO direction Lorrain, qui fait outrage à la biodiversité des marais!

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Cette pétition ce veut de faire détourné le trajet STO direction Lorrain, qui est prévu à passer au travers des marais du Lac Beauchamp.  Les lieux humides/marécages sont des écotones fragiles d'une valeur inestimables. Vu la grande biodiversité qu'ils renferment ce sont des milieux qui méritent une attention particulière où toute pratique abusive pouvant endommager leur fragile équilibre devrait être proscrite.  Les marais sont considérés parmi les écosystèmes les plus riches de la planète.

Je fais partit de celles qui chaque jours passe son temps en ce lieu magique où la vie est florissante.  Les larmes me coulent au visage devant la nostalgie futur que je peux imaginer suite à ces constructions destructrices.  C'est un désastre écologique majeur!  Nous nous devons d'assimiler cette information dans nos cœur.  La route du trajet STO se veut de passer au côté du chemin de fer, qui lui passe déjà au travers des marécages.  Il donne de ce fait une route établis pour le train ainsi que pour tous les randonneurs qui passe par là pour emprunter les différents sentiers du parc.  C'est aussi une route qui est lié au parc à chien de Saint-René, donc beaucoup de chiens sont présents sur cet espace de construction en devenir. C'est un espace paisible en plein milieu urbain qui fait bon vivre.

On m'a refusé cette année un projet, sur ce même lieux, de désherbage de grandes Bardanes et l'implantation de fleurs autant envahissantes, pour reprendre le contrôle sur le terrain, par peur de déséquilibrer la biodiversité de la faune et flore... Ensuite je constate que la ville veut agrandir le réseau routier dans ces zones avec une route qui détruira cette même faune/flore... Cela fait-il du sens pour vous?

Est-ce vraiment nécessaire de passer au travers du parc?

Nous exigeons que la Ville de Gatineau, la Société des transports de l'Outaouais, Maxime Pedneaud-Jobin, Benoit Charrette, le Ministère de l'environnement du Québec, le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, le Service Canadien de la Faune, Catherine McKenna ainsi que le Ministère de l'environnement du Canada:

- Modifient le plan prévu du trajet du réseau routier du Rapi-Bus.

- Organisent un conseil municipal en lien avec la question traité pour que les citoyens puissent donner leur avis. En d'autre termes, impliquez la communauté dans la prise de décision liée au trajet routier.

- Engagent des spécialistes indépendants pour procéder à une étude environnementale.

- Procèdent à un référendum auprès de la communauté.