#SANGDÉCHET : Encourager la transition verte - Montréal

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Une aide financière pour l'achat d'une coupe menstruelle, de serviettes réutilisables ou de culottes menstruelles?

Même si, sur le long terme, les alternatives réutilisables représente une économie, leur coût de départ est plus grand et peut parfois être un frein à l’achat (exemple: achat d’une coupe menstruelle à 40$ VS une boîte de tampons à 7$).

On demande à la Ville de Montréal et ses arrondissements d'offrir un remboursement pour les produits d'hygiène féminine durables, afin d'encourager l'adoption des alternatives écologiques!

Au Québec, la gestion des déchets est un enjeu problématique. Les tampons et les serviettes hygiéniques sont des articles à usage unique, au même titre que les pailles, les ustensiles et les contenants pour emporter. Ils devraient être intégrés dans la réflexion sur la réduction des déchets à la source.

Moins de déchets, c'est bénéfique à tous les niveaux et pour tout le monde.

  • 12 500 protections hygiéniques : C’est le nombre moyen de protections sanitaires jetables qu’une femme utilisera dans sa vie. (Source : Planetoscope)
  • 400 à 500 ans : C'est le nombre d'années que prendra une protection sanitaire jetable pour se dégrader dans l'environnement (pour 3-4 heures d'utilisation). (Source : Consogloble)
  • 1 422 tonnes de déchets par année qui pourraient être détournés de l’enfouissement pour l’agglomération de Montréal (3 kg de déchets reliés aux produits hygiéniques par femme). 

La solution? En offrant une aide financière aux femmes qui adoptent une solution écologique, on encourage la réduction de déchets à la source et ça contribue à atteindre les objectifs du « Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal ».

Voir le succès de cette démarche avec les municipalités déjà engagées.

Faites du bruit! #SANGDÉCHET

Rejoignez le mouvement et aidez-nous à porter notre action collective plus loin, vers des résultats concrets qui sont positifs pour TOUS ; l'environnement, la santé des femmes, l'économie, le confort et les futures générations.

Parlez-en autour de vous, partagez la pétition sur Facebook & Instagram!

________________________________

Financial support for the purchase of a menstrual cup or menstrual panties?

Even if, in the long run, reusable alternatives represent a saving, their initial cost is greater and can sometimes be a reason for some woman for not making the change (for example: purchasing a menstrual cup at $ 40 VS a box of tampons to $ 10).

We are asking the City of Montreal and its agglomerations to offer a refund of up to 50% for sustainable feminine hygiene products, in order to encourage the use of ecological alternatives!

In Quebec, waste management is a problematic issue. Tampons and sanitary pads are disposable items, like straws, utensils and take-away containers and  should be included in the reflection on reducing waste at source.

Less waste is beneficial at all levels and for everyone.

  • 12,500 hygienic pads : This is the average number of disposable pads that a woman will use in her lifetime. (Source: Planetoscope)
  • 400 to 500 years : This is the number of years that a disposable pads will take to degrade in the environment (for 3-4 hours of use). (Source: Consogloble)
  • 1,422 tonnes of waste per year that could be diverted from landfill for the Montreal agglomeration (3 kg of waste from disposable menstrual products per woman).

What is the solution? By offering financial subsidies to women who adopt a sustainable solution, we encourage the reduction of waste at source. This contributes to achieving the objectives of the "Master Plan for the Management of Residual Materials in the Agglomeration of Montreal."

See the success of this approach with the municipalities already involved.

Makes some noise! # SANGDÉCHETJoin the movement and help us take our collective action further, towards concrete results that are positive for ALL; the environment, women's health, the economy, comfort and future generations.

Talk about it and share the petition on Facebook & Instagram!