Une "Journée Internationale des Volcans" le 10 avril

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Bonjour,
Nous sommes... Jeannie Curtis, rédactrice technique et éducatrice néo-zélandaise et Tanguy De Saint-Cyr, propriétaire et gérant de la compagnie française Aventure et Volcans qui a conçu le concept d'une ‘’Journée internationale des volcans’’
Nous proposons que cette Journée Internationale soit reconnue officiellement par les Nations Unies lors de la prochaine Assemblée Générale en septembre 2018.
La date du 10 avril n'est pas encore une journée internationale reconnue et nous proposons cette date pour la raison suivante: Le 10 avril 1815 le (Mont) Gunung Tambora en Indonésie est rentré en éruption et a généré des coulées pyroclastiques massives et un tsunami qui a immédiatement tué 10.000 habitants qui ignoraient le danger. Cette éruption massive a injecté d'énormes quantités d'aérosols dans la stratosphère de la terre, provoquant une brume globale qui réfléchissait la lumière du soleil et refroidissait notre planète d'un demi-degré (Celsius).
Cela a affecté le climat de la planète entière pendantplus de trois ans, provoquant des très mauvaises récoltes et des famines, causant jusqu'à 60.000 morts supplémentaires dans le monde, affectant ainsi la flore et la faune. C’est vraisemblablement l’éruption la plus meurtrière de tous les temps…
Depuis des millénaires, les volcans et les séismes sont des manifestations naturelles de l’écorce terrestre de notre planète et ils sont très souvent associés aux grandes catastrophes historiques.
Pour ce qui est des volcans, on en compte environ 10.000 à la surface de la terre, le double sous les mers et océans. Présents sur les cinq continents, ils sont souvent installés le long de structures géologiques connues, généralement à la périphérie des plaques tectoniques. Ils sont quelques fois responsables d’éruptions catastrophiques et meurtrières comme par exemples le Santorin en 1642 av J.C (15.000 victimes), le Vésuve en 79 (3.800 victimes), le Laki en 1783 (10.500 victimes), le Tambora en 1815 (70.000 victimes), le Krakatoa en 1883 (37.000 victimes), la Montagne Pelée en 1902 (30.000 victimes), le Santa Maria en 1902 (6.000 victimes), El Chichon en 1982 (2.500 victimes), le Nevado del Ruiz en 1985 (20.000 victimes), le Pinatubo en 1991 (400 victimes). Depuis l’éruption du Vésuve en l’an 79, on ne compte pas moins de 40 éruptions volcaniques majeures qui ont fait environ 280.000 victimes
Depuis l’antiquité, les volcans ont longtemps été associés aux mythes et aux croyances de nombreuses cultures. Craints pour leur pouvoir destructeur et vénérés pour leur bienfait sur l’agriculture ils ont toujours eu une place non négligeable dans l’évolution de l’humanité. Les volcans et les éruptions volcaniques ont donné lieu par la suite à des représentations artistiques, des descriptions des phénomènes éruptifs et des observations scientifiques.
Paradoxalement les volcans, bien que source de mort ne sont pas que des monstres destructeurs, ils ont aussi un rôle bénéfique et sont avant tout source de vie à long terme !

  • Les éruptions volcaniques permettent aussi d’acheminer à la surface de la terre de grandes quantités d’éléments essentiels au développement de la vie organique. L’érosion et l’altération des roches volcaniques permet un apport considérable d’éléments chimiques comme potassium, calcium, sodium et phosphore aux nombreux écosystèmes. Ces éléments rendent les sols extrêmement fertiles et enrichissent les eaux en sels minéraux favorisant ainsi le développement de la flore et de la faune.C’est surement ce qui explique l’implantation de nombreuses civilisations dans les zones volcaniques. En effet, plus de 500 millions de personnes vivent actuellement près des volcans dans le monde car l’homme a vite compris qu’ils sont aussi synonymes de vie et que les avantages et bénéfices sont beaucoup plus nombreux que les risques et les inconvénients.
  • Dès l’âge de pierre les hommes ont appris à tailler les roches volcaniques comme l’obsidienne et à utiliser la pierre ponce comme abrasif. Les roches et cendres volcaniques ont longtemps été utilisées comme matériaux de construction.
  • Les volcans produisent aussi d’énormes quantités de matières premières comme le soufre, le cuivre, le fer, mais aussi des pierres et métaux précieux comme diamant, platine, argent et or.
  • Les volcans émettent aussi de volumineux panaches de cendres et de gaz volcaniques riches en eau dans l’atmosphère. C’est ainsi que récemment on a découvert que de grandes éruptions volcanique pouvaient influencer le climat d'une façon importante et durable. L'histoire de la Terre a été marquée par d’importantes éruptions volcaniques qui ont été suivies d'un refroidissement global pendant plusieurs années. Ceci est dû à l’injection de cendres et de gaz volcaniques sous forme d’aérosols dans la stratosphère qui créé un gigantesque écran solaire. Une partie du rayonnement solaire est ainsi absorbé, réfracté et réfléchi par cet écran et provoque une baisse sensible des températures au sol. Cela a souvent provoqué de mauvaises récoltes toujours suivies de famines comme lors des éruptions du Laki en 1783 et du Tambora en 1815…
  • Une éruption volcanique majeure comme celle du volcan islandais Eyjafjöll en 2010 peut aussi perturber fortement le trafic aérien pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Cela aurait un impact direct et instantané sur les transports aériens et l'économie mondiale...
  • Les volcans sont aussi d'énormes et trop souvent insoupçonnés réservoirs d'énergie. La géothermie, mécanisme qui utilise la chaleur du sous-sol pour produire de l'électricité 100% propre ou simplement chauffer serait très largement suffisante pour produire la totalité du besoin électrique de notre planète.
  • Les volcans sont aussi de grands créateurs de nouvelles terres généralement prises peu à peu sur les mers et océans. Nous avons assisté plusieurs fois à des éruptions sous-marine qui ont permis de créer de nouvelles iles.
  • Les volcans permettent aussi aux scientifiques de comprendre la structure interne de notre planète et d’étudier les lents processus géologiques de sa formation. Grâce aux nouvelles technologies de ses vingt dernières années les scientifiques ont pu acquérir une importante connaissance de ces phénomènes.
  • Finalement, le tourisme de plus en plus attiré par les magnifiques paysages volcaniques et par la beauté des phénomènes éruptifs fait vivre maintenant de nombreuses communautés locales qui ignoraient il y a encore peu de temps qu'ils pourraient un jour tirer profits de ces montagnes de feu…

Alors, un jour par an nous devrions célébrer les volcans et les remercier pour tous les bienfaits sachant que sans eux la vie n'aurait pas été possible sur notre planète mais aussi les craindre car encore trop de risques sont encourus par les populations qui vivent dans les zones volcaniques.

Nous vous invitons vivement à participer à la promotion et de cette journée internationale auprès de l’ONU, elle pourrait servir de plateforme à de très nombreuses initiatives mondiales de sensibilisation et d’éducation mais aussi pour valoriser les études des sciences de la terre et des méthodes de compréhension des risques naturels liés au volcanisme. De très nombreuses cultures à travers le monde ont et continuent à vénérer et à respecter les volcans, alors qu’attendons-nous ?
Pour être crédible auprès des Nations Unies, nous avons besoin de 70.000 signatures provenant des 193 États membres et correspondants aux 70.000 victimes de l’éruption du volcan Tambora le 10 avril 1815. 
Aidez-nous à partager cette pétition sur les réseaux sociaux et parlez-en autour de vous.

Amis et contacts sur Facebook, n'hésitez pas à écrire vos avis, commentaires ou réflexions sur le groupe de discussion suivant:
https://www.facebook.com/groups/InternationalDayOfVolcanoes
et postez une photo de volcan avec le tag #InternationalDayOfVolcanoes

Merci !
Jeannie Curtis et Tanguy de Saint-Cyr #internationaldayofvolcanoes #10April



Tanguy compte sur vous aujourd'hui

Tanguy DE SAINT-CYR a besoin de votre aide pour sa pétition “United Nations: Une Journée "Internationale des Volcans" le 10 avril”. Rejoignez Tanguy et 195 signataires.