PROLONGATION DES DROITS 2020 DE FORMATION DES PROFESSIONS LIBERALES EN 2021 (FIFPL)

PROLONGATION DES DROITS 2020 DE FORMATION DES PROFESSIONS LIBERALES EN 2021 (FIFPL)

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Amandine VERNE a lancé cette pétition adressée à UNAPL (Union nationale des professions libérales) et à

En France, les professions libérales représentent 27,8 % des entreprises, ce qui représente 2 millions d’actifs. Chaque année, le FIFPL (fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux) gestionnaire de la formation continue des travailleurs indépendants gère plus de 160 000 dossiers. 

Au vu du contexte sanitaire 2020, la grande majorité des formations n’a pu avoir ou n’aura pas lieu.

Nous avons appris il y a peu que pour les salariés lors du projet de loi prévoyant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, les députés ont adopté, un amendement permettant de reporter au 30 juin 2021 la date limite pour transférer ses droits DIF vers son compte personnel de formation, afin de ne pas perdre ses derniers. Il est très appréciable de voir le Gouvernement s’intéresser à la formation des travailleurs.

Toutefois, comme souvent, les professions libérales sont encore une fois sans solutions et ne bénéficient pas d’aménagements pour leurs droits de formation compte tenu du contexte sanitaire. Au 31 décembre, tous leurs droits seront perdus. Pour rappel, la contribution à la formation professionnelle (CFP) est prélevée chaque année de manière obligatoire.

Pour pouvoir bénéficier de ces formations, il faut également avancer le montant total de la formation avant d’obtenir ses droits, cela représente un effort non négligeable de la part des professions libérales dans pareil contexte.

Les conséquences de la crise du COVID-19 sur les formations sont doubles :

-        Les professions libérales perdent une année de droits à la formation (leurs formations n’ayant pu avoir lieu) alors que ces derniers payent leur participation avec la contribution à la formation professionnelle (CFP).

-        Les organismes de formation qui ont également perdu de nombreuses sessions et une grande partie de leur chiffre d’affaires, ne pourront pas « rattraper » ce retard, les professionnels libéraux n’ayant qu’une enveloppe annuelle fixe. Au 31 décembre annuel, tout est perdu. Les formateurs de ces organismes de formation sont également impactés.

Les bénéfices de cet allongement de délai seraient multiples :

-        Permettre à des professionnels libéraux de pouvoir profiter des formations qu’ils ont choisies afin de gagner en professionnalisme. La compétence n'attend pas la fin d'une crise sanitaire.

-        Permettre aux professionnels libéraux d’utiliser des droits qu’ils financent grâce à leur apport avec la contribution à la formation professionnelle (CFP).

-        Permettre aux professionnels libéraux de se spécialiser ou de diversifier leur pratique dans un contexte où l’adaptation est souvent nécessaire.

-        Permettre aux organismes de formation de pouvoir rééquilibrer le manque à gagner de 2020 en accueillant plus de sessions et plus de formés.

-        Permettre de laisser du temps aux organismes de formation pour adapter leurs formations éventuellement sur des systèmes de e-learning.

-        Permettre aux formateurs de rattraper leur manque à gagner de l'année 2020

-        D’impacter positivement l’économie, des professionnels qui vont se former vont utiliser des transports, des commerces, des restaurants, des hôtels et tout cela impacte tout le monde économiquement de manière positive.

Nous vous demandons de prendre en considération l’impact de cette crise sanitaire sur la formation des travailleurs et de les laisser profiter de leurs droits lorsque le contexte sanitaire sera de nouveau plus favorable.

Nous vous demandons de prolonger les droits de formation 2020 des professionnels libéraux non utilisés jusqu’en fin 2021.

Pour ceux qui découvriraient ce jour leur droit à la formation grâce au FIFPL, toutes les informations sont ici : https://www.fifpl.fr/

Amandine VERNE

Ergothérapeute Libérale et Responsable de l’Organisme de Formation Hestia-Formation

Administratrice du Groupe des Ergothérapeutes Libéraux

Secrétaire en communication dans l'Association IDPLS (Intérêts des Professions Libérales Soignantes)

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !