Un appartement pour Tayeb, 6 ans, interdit de quitter l’hôpital car il est mal-logé !

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !


Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes l’association de parents d’élèves FCPE de l’école Paul Langevin de Bagneux (Hauts-de-Seine), l’ancienne école du petit Tayeb, et la FCPE de l'école Rosenberg, l'école dans laquelle il aurait dû faire sa rentrée de CP au mois de Septembre 2020. Tayeb, six ans, est actuellement hospitalisé en région parisienne suite à un grave accident de la route. Le 27 août dernier, il a été renversé par une voiture alors qu’il faisait de la trottinette. Après de nombreux jours de coma, de longues semaines de rétablissement, les médecins viennent de l’autoriser à rentrer à la maison. Sa maison ? Une chambre de 9 mètres carrés dans un foyer, dans laquelle il vit avec son père, sa mère et sa petite sœur depuis plusieurs années. 9 mètres carrés à quatre : il est impossible pour Tayeb de vivre sa convalescence dans ces conditions. Tayeb reste donc chaque nuit et chaque jour à l’hôpital, en attendant de pouvoir être logé dignement avec sa famille et espérer un jour rejoindre ses camarades de CP de l’école Rosenberg de Bagneux. Pourtant, la demande de logement social de sa famille est reconnue prioritaire… depuis plus de deux ans.

Tayeb et sa famille ont tout notre soutien. Nous demandons à la ville de Bagneux et à la préfecture des Hauts-de-Seine d’intervenir toutes affaires cessantes en attribuant un logement à sa famille. N'existe-t-il pas des logements d'urgences vacants à Bagneux? Il s’agit d’un cas d’urgence humanitaire. Tayeb doit vivre entouré des siens, et regagner son école le plus rapidement possible dès que son état lui permettra de revenir à l'école publique.

Mme le maire de Bagneux, Marie-Hélène Amiable, et M. le préfet des Hauts-de-Seine, Laurent Hottiaux, cette situation intolérable n’a que trop duré. Nous n’accepterons pas que dans la situation dramatique où elle se trouve, la famille Ajoualil subisse d’autres tracasseries administratives. Merci d’attribuer un logement social dans les jours qui viennent à Tayeb et sa famille.