Pétition fermée

Trop Noirs pour être Français ? #TropNoirs

Cette pétition avait 545 signataires


Je m'appelle Isabelle Boni-Claverie. Je suis scénariste et réalisatrice.
Je viens de réaliser un film qui s'appelle "Trop Noire pour être Française ?"

Socialement, je m'en sors plutôt bien. Pourtant, dans mon quotidien, il m'arrive régulièrement d'être discriminée.

Je ne suis pas, ou quasiment pas, représentée dans l'espace public.
Je dois sans cesse justifier que je suis bien Française.
Parce que je suis Noire ?

Les discours officiels nous disent que nous sommes tous égaux et que la République est indifférente à la couleur de peau de ses citoyens. Mon expérience de citoyenne me montre que le regard posé sur les Noirs est trop souvent emprunt de stéréotypes et de préjugés. N'est-il pas temps de nettoyer nos inconscients des vieux schémas raciaux qui les encombre ?

On nous appelle les "blacks", comme si le mot Noir était une insulte. Ou alors on dit que nous sommes issus de l'immigration. J'aimerais comprendre : quand cesse-t-on d'être un immigré, c'est-à-dire un étranger, quand on est Noir ?

On nous demande de nous intégrer. Mais pourquoi devrais-je m'intégrer dans un pays qui est le mien ?

Par respect de l'article 1 de la Constitution, en France on ne compte pas les minorités raciales. Pourtant, ce que dit cet article c'est : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion."
Si la responsabilité de l'Etat est engagée par la Constitution, pourquoi se contenter d'approximations quand il s'agit de mesurer les discriminations raciales ?

D'après les chercheurs, entre 4 et 5 % des Français sont d'ascendance africaine ou antillo-guyanaise. On visualise tout de suite mieux l'écart qui existe entre ces 5 % et le nombre de Noirs que l'on peut voir dans le management des entreprises, à l'Assemblée Nationale, dans les médias ou sur les bancs de l'université et des grandes écoles.
Va-t-on continuer de laisser de côté une partie des talents que compte notre pays ?

Par le passé, la France a jugé nécessaire d'être une puissance coloniale. Aujourd'hui elle hérite d'une société multiraciale et multiculturelle. Cette mutation est difficile à vivre pour de nombreux Français dont elle bouleverse les repères.
Devons-nous pour autant accepter de vivre dans une société où certains seraient avantagés parce qu'ils sont Blancs et où d'autres seraient discriminés parce qu'ils sont Noirs ? Ou Arabes ? Ou Asiatiques ?

Personne n'a envie d'être réduit à la couleur de sa peau. Mais pour dépasser la question de la race, encore faut-il accepter de briser le tabou et d'en parler dans l'ouverture.
Comme disait Gandhi : "Soyons le changement que nous voulons voir en ce monde". Si vous avez envie de mettre des forces en action pour installer un nouveau dialogue, signez cette lettre ouverte. Nous l'adresserons au Président de la République et au Premier ministre. 

Pour nous retrouver sur les réseaux sociaux :

Facebook 

Twitter

Instagram

La vidéo ci-dessus est tirée du documentaire "Trop Noire pour être Française ?" réalisé par Isabelle Boni-Claverie sur la place que la France accorde à ses citoyens Noirs. Il sera diffusé sur ARTE le 3 juillet à 23H.



Isabelle compte sur vous aujourd'hui

Isabelle BONI-CLAVERIE a besoin de votre aide pour sa pétition “Trop Noirs pour être Français ? #TropNoirs”. Rejoignez Isabelle et 544 signataires.