Petition update

Témoignage d'Elise : transport, maltraitance, handicap, discrimination

Odile Maurin et CIAH31, CER Occitanie, CDTHED, Accessible pour tous

Jan 7, 2018 — Ecoutez, lisez, partagez et signez !
Témoignage d'Elise de Marseille : maltraitance ordinaire, handicap et transport au quotidien

De nombreux services de transports adaptés aux personnes handicapées sont tout simplement MALTRAITANTS.

Leur règlement, leurs modalités de fonctionnement, sont inconcevables et inacceptables. Jamais cela ne fonctionnerait avec des personnes qui ont le choix d'aller voir ailleurs. JAMAIS une ville en France n'oserait faire que leur service de transport « classique », pour valides, fonctionne ainsi. Alors pourquoi est-ce ainsi ?

Les handi subissent les réservations qui ne peuvent se faire qu'entre 8 jours et 48h avant le transport souhaité. Impossible alors de programmer un repas de famille, d'acheter un billet d'avion ou de train, de confirmer un rdv médical.

Vive l'improvisation : oui, mais non...
On va au resto ce soir chéri ? A ben non, il faut réserver 2 jours avant...
Et de toute façon, en vous y prenant 2 jours avant, vous serez sur liste d'attente. Donc vous attendrez fébrilement qu'on vous appelle, jusqu'à la dernière minute. D'ailleurs, même si votre transport est accepté, vous ne connaîtrez l'horaire que la veille au soir !
Le principe est inconcevable !.... Mais quand, en plus, on doit prévoir son infirmière ou son auxiliaire de vie, c'est juste irréalisable.

Dernièrement, à Marseille, on a refusé a un couple de les ramener chez eux après minuit … LE JOUR DE LEUR MARIAGE !

Alors je vais poser la question aux valides : quel pourcentage de vos déplacements est programmable strictement et uniquement entre 2 et 8 jours à l'avance ?! Quel pourcentage de vos sorties est faisable sans être certain, jusqu'à la dernière heure, que vous pourrez sortir de chez vous ?!

Selon moi, la cause du problème vient de l'absence de considération des décideurs envers les clients de ces services. Pour eux, comme pour beaucoup, il est NORMAL qu'une personne handicapée galère et ne bénéficie pas des mêmes services qu'un valide. Le fait que nous puissions EN THEORIE sortir de chez nous

est déjà une chance extrême, un cadeau qu'ils nous font dans leur grande mansuétude. Nous sommes à part.

La condition des personnes handicapées en France, leur positionnement, tient avant tout aux possibilités qu'elles ont de VIVRE et non de survivre, en étant uniquement des objets de soin ou de pitié/charité.
Nos dirigeants si bien-pensants, parlent de changement de regard. Je m'insurge contre ce terme. Que les décideurs et dirigeants appliquent les lois, respectent nos droits, et les fassent appliquer de manière uniforme sur tout le territoire. Que LEUR regard et leurs actions changent, avant d'oser demander à la

société de changer.

Elise Brebion
https://www.iletaitunefoisdansle13.fr/

Nota: non toute ressemblance avec ce qui se passe ailleurs n'est pas fortuit, on vit tous cette réalité

! Et notamment à Toulouse mais pas que...


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.