TOUS ENSEMBLE contre la privation de nos libertés (de circuler, de travailler,...)

TOUS ENSEMBLE contre la privation de nos libertés (de circuler, de travailler,...)

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Jean-Claude OCCO a lancé cette pétition adressée à tous les élus

Il est important dans cette situation sanitaire de se protéger, ainsi que tous nos proches. Je suis de tout cœur avec le personnel hospitalier (des membres de ma famille, des amis, des élèves, toutes celles et ceux que je ne connais pas). Je suis de tout cœur également avec celles et ceux qui ont perdu des proches en lien direct avec la crise sanitaire, mais aussi tous les autres dont on ne parle plus.

Mais il est temps d'ouvrir les yeux et de se RÉVOLTER contre tous les élus qui demandent et votes pour la privation de nos LIBERTÉS. 

Il y a plusieurs points incohérents. On utilise contre nous les mêmes règles que si nous sommes dans une guerre civile ou dans des émeutes ou un coup d'état. C'est du n'importe quoi, c'est une crise sanitaire. 

La démocratie est le POUVOIR du PEUPLE et par le PEUPLE. Il faut donc remettre tous les élus à leur place par tous les moyens possibles et imaginables. 

Si tu es victimes de stigmatisation, ou de discrimination, ou que tu souhaites soutenir la liberté pour tous de circuler librement et de travailler comme tout le monde, signes cette pétition afin de mettre en place la contestation, le soulèvement et la révolte.

Je partage ma vision en détails en dessous. Si tu es d'accord, partage cette pétition avec tout ton réseau.

1- LA MANIPULATION ET L'ASSERVISSEMENT

2- QUI A ÉTÉ SACRIFIÉ ?

3- LES BOURREAUX ET LA SANTÉ MENTALE

4- ÉLÈVES ET PROFESSEURS EN DANGER ?

 

 

 

1- LA MANIPULATION ET L'ASSERVISSEMENT

Aujourd'hui, on ne meurt, visiblement, que du COVID. Il instaure une peur constante avec que des informations pessimistes 24h/24. Afin de vous maintenir en esclavage  aussi bien au niveau de la santé, que malheureusement les attentas.

Je pense que les hôpitaux publics commencent à être saturés. Mais pourquoi les établissements privés (lucratifs ou non) ne sont pas réquisitionnés avec leur personnel pour faire face à l'afflux ? Ils se sont d'ailleurs préparés lors de la 1ere vague et pourtant ils n'ont pas été sollicité.

Pourquoi il y a eu des fermetures de lits après la première vague alors que l'épidémie n'est toujours pas finis ?

On va rester combien de temps avec ce jeu de chat et de souris (2 ou 3 mois de confinement et 3 ou 4 mois de pseudo liberté, puis on recommence tant qu'il n'y aura pas le vaccin magique) ??

Effectivement il est plus facile de stigmatiser, discriminer et assigner à résidence des millions de gens, sans oublier de les faire travailler (pour certain puisque d'autres n'ont pas le droit).

 

VOICI QUELQUES INFORMATIONS QUI POURRONT VOUS AIDER.

-_-_-_-_-_-_- Qu’est-ce que l’état d’urgence ? -_-_-_-_-_-_-

- limiter ou interdire la circulation dans certains lieux ; - interdire certaines réunions publiques ou fermer provisoirement certains lieux publics ; - réquisitionner des personnes ou moyens privés ; - autoriser des perquisitions administratives ; - interdire de séjour certaines personnes ; - prononcer des assignations à résidence.

 

-_-_-_-_-_-_- Qu'est-ce que l'état d'urgence sanitaire ? -_-_-_-_-_-_-

- des mesures limitant la liberté d'aller et venir, la liberté d'entreprendre et la liberté de réunion (y compris des mesures d'interdiction de déplacement hors du domicile) ; - des mesures de réquisition de tous biens et services nécessaires pour mettre fin à la catastrophe sanitaire ; - des mesures temporaires de contrôle des prix.

 

-_-_-_-_-_-_- liberté et droits fondamentaux -_-_-_-_-_-_-

https://www.editions-ellipses.fr/PDF/9782340016026_extrait.pdf

https://www.vie-publique.fr/fiches/23865-libertes-et-droits-fondamentaux-de-quoi-sagit-il

 

-_-_-_-_-_-_- droits de l'homme et du citoyen -_-_-_-_-_-_-

https://www.legifrance.gouv.fr/contenu/menu/droit-national-en-vigueur/constitution/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789

https://www.justicepenale.net/post/2016/05/05/la-france-encore-et-toujours-pays-des-droits-de-l-homme

 

-_-_-_-_-_-_- l'etat d'urgence -_-_-_-_-_-_-

https://www.senat.fr/leg/pjl20-079.html

https://www.vie-publique.fr/questions-reponses/269427-etat-durgence-et-autres-regimes-dexception-article-16-etat-de-siege

 

-_-_-_-_-_-_- informations utiles sur les services hospitaliers en France -_-_-_-_-_-_-

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4277748?sommaire=4318291

 

 

 

2- QUI A ÉTÉ SACRIFIÉ ?

50% de la population a été sacrifié par des politiciens qui votent des lois en total désaccord avec les fondements des valeurs de la FRANCE. Ils veulent en plus que cette situation perdure jusqu'en février 2021 (et même plus).

Alors que certaines structures ont investi pour appliquer des gestes barrières et des protocoles stricts afin d'ouvrir leur établissement (associations et écoles de danse, associations et salles de sport, tous les petits commerçants, …), le gouvernement a choisi arbitrairement de savoir qu'est ce qui est essentiel et qu'est ce qui ne l'est pas. Pour les victimes, tout le monde est mis dans le même panier qu'ils aient fait ou pas attention aux autres.

Il n'y a aucune étude scientifique ou médicale, ni aucun service de l'état, qui peut permettre d'affirmer avec certitude les lieux exacts de contaminations. Il n'y a que des suppositions. Le corps médical n'arrive même pas à être d'accord entre eux. Toute cette histoire est purement politique.

Je n'ai rien contre le plan blanc. Je suis contre le fait de m'interdire de circuler librement dans un pays dit « libre » et « démocratique ». Je suis contre le fait d'être stigmatisé et qu'on m'interdise de pratiquer mon boulot dans un pays dont la devise « LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ » ne s'applique pas alors que nous ne sommes même pas en guerre.

Si, comme moi, vous trouvez que vous êtes victimes de discrimination, agissez et révoltez-vous par tous les moyens dont vous disposés.

ON NE VA PAS ATTENDRE LES ÉLECTIONS POUR REPRENDRE LE POUVOIR DE NOTRE VIE. IL FAUT ÉGALEMENT QUE LE PEUPLE PUISSE VIRER, À TOUT MOMENT, TOUS LES DIRIGEANTS (PRÉSIDENT, MINISTRE, PRÉFET, …) DÈS QU'IL Y A DÉSACCORDS AVEC LA MAJORITÉ DU PEUPLE COMME CERTAINS PAYS L'ONT DANS LEUR CONSTITUTION.

Ps 1 : Il serait mieux de travailler en collaboration avec tous les acteurs privés du secteur de la santé pour soulager les hôpitaux publics. Arrêtez de parler faire peur aux gens.

 

(en référence au discours de """monsieur le président""")

J'ai confiance en nous, en vous, et en notre capacité à surmonter cette épreuve. Nous devons tenir. Chacun à notre place, dans la transparence, le débat, notre détermination à appliquer NOS RÈGLES que nous nous fixons, et en nous serrant les coudes. À nouveau nous nous relèverons, si nous sommes unis, et nous le serons....Nous sommes la France.......Vive la """"République"""" et vive la France.

 

-_-_-_-_-_-_- POUR INFO -_-_-_-_-_-_-

https://youtu.be/uxObTvpMQro https://www.facebook.com/401563697126072/posts/720232901925815/ https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13766 https://www.education.gouv.fr/les-chiffres-cles-du-systeme-educatif-6515 https://www.insee.fr/fr/statistiques/2387291 https://www.statistiques-recherches.cnav.fr/retraites-en-paiement-au-31-decembre.html https://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication

 

 

 

3- LES BOURREAUX ET LA SANTÉ MENTALE


Encore une fois, il y a urgence à rétablir une égalité dans ce pays. ABROGER cet état d'urgence est vital, car il met en danger la vie et le travail de nombreuses personnes.

Il n'y a pas de sous-métiers, ni de métiers non essentiels comme ils veulent vous faire croire. Soyez lucides, Ouvrez les yeux. Le COVID est présent partout. Si certains et certaines vont travailler en respectant des protocoles et en respectant les gestes barrières, pourquoi d'autres n'arriveraient pas à l'appliquer. CELA VOUDRAIT-IL DIRE QUE NOUS SOMMES TROP CONS ???

RÉVOLTEZ-VOUS.......IL EST TEMPS D'AGIR PAR DES ACTES CONCRETS.........MONTREZ-VOTRE DÉSACCORD PAR TOUS LES MOYENS POSSIBLES...........ON VEUT VIVRE ET NON SURVIVRE.

(en référence au discours de """monsieur le président""")

J'ai confiance en nous, en vous, et en notre capacité à surmonter cette épreuve. Nous devons tenir. Chacun à notre place, dans la transparence, le débat, notre détermination à appliquer NOS RÈGLES que nous nous fixons, et en nous serrant les coudes. À nouveau nous nous relèverons, si nous sommes unis, et nous le serons....Nous sommes la France.......Vive la """"République"""" et vive la France.

 

-_-_- INFO -_-_-

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ons_2020.pdf https://www.liberation.fr/france/2020/06/10/l-observatoire-national-du-suicide-alerte-sur-la-fragilite-des-chomeurs_1790883 

 

 

 

4- ÉLÈVES ET PROFESSEURS EN DANGER ?

https://youtu.be/uftyRTWZwrY

L'école est la prison dorée des enfants.
D'ailleurs le virus ne rentre pas dans l'école ???
Les enfants ne transmettent pas le virus (mais doivent aujourd'hui porter un masque dès 6 ans) ????

Une grosse différence entre les annonces faites dans les médias/presses et la réalité sur le terrain.
Trop de gens sont enfumés.
Il est bon de se poser des questions, puis d'agir en conséquence.
 

Vous avez déjà vu ou entendu vos enfants, ou des lycéens, ou collégiens, vous parlez de leur journée ? De la distanciation sociale dans les couloirs au début de la journée, en fin de journée, en inter cours, à la récréation, dans les cantines (mais les restaurants sont fermés) ?


Il n'y a surtout aucun cluster dans les écoles....BRAVO!!!!


C'est marrant d'entendre les enseignants et instituteurs qui racontent leur quotidien. D'ailleurs, il ne faut surtout pas qu'ils disent quand ils ont des symptômes, hormis au recteur et au chef d'établissement.
C'est malheureux pour eux en tout cas comme pour beaucoup d'autres métiers.


Entre ce qui est annoncé et les faits sur le terrain, il y a un monde. Il n'y a aucun respect pour la sécurité des professeurs, ni des élèves.
Continuez à parquer les enfants pour pouvoir travailler et faire l'économie tournée.
BREF

ETES-VOUS CONSCIENT, QUE LORSQUE L'ENSEIGNANT EST MALADE, DANS LES 3/4 DU TEMPS, IL N'EST PAS REMPLACÉ. QUE LES ÉLÈVES SONT JUSTES DISPATCHERS DANS D'AUTRES CLASSES.

ETES-VOUS CONSCIENT, QU'IL N'Y A PAS SUFFISAMMENT DE PERSONNEL POUR NETTOYER  CORRECTEMENT LES SALLES DE COURS ET LES POIGNÉES DE PORTES TOUT AU LONG DE LA JOURNÉE.

ETES-VOUS CONSCIENT QUE LES MAIRIES GARDENT LES ÉTUDES SCOLAIRES, AVEC DES ENSEIGNANTS QUI VOIENT À CE MOMENT DES ÉLÈVES QUI NE SONT PAS FORCÉMENT DANS LEUR CLASSE ET EN PLUS QUI VONT ETUDIER DANS UNE CLASSE QUI N'A PAS ÉTÉ DÉSINFECTÉ EN AMONT. DONC AVEC DES RISQUE DE TRANSMISSIONS.


ps: je passe le coup de fil que j'ai, ce matin, pour m'expliquer que finalement, la rentrée aujourd'hui était à 9h, finalement, pour les professeurs. Alors que depuis 8h, il attend au lycée dans la cour. Mais quand il arrive avec 3 minutes de retard après la sonnerie, il ne peut plus rentrer au lycée.
Je plains mes amis professeurs qui doivent faire face, régulièrement, à des changements protocolaires arbitraires. Et je plains les enfants qu'on oblige à aller à l'école dans des conditions incertaines. Alors j'attends le bilan de cette journée. Courage à vous.


RÉVOLTEZ-VOUS.......IL EST TEMPS D'AGIR PAR DES ACTES CONCRETS.........MONTREZ-VOTRE DÉSSACORD PAR TOUS LES MOYENS POSSIBLES...........ON VEUT VIVRE ET NON SURVIVRE.

 

(en référence au discours du président)
J'ai confiance en nous, en vous, et en notre capacité à surmonter cette épreuve. Nous devons tenir. Chacun à notre place, dans la transparence, le débat, notre détermination à appliquer NOS RÈGLES que nous nous fixons, et en nous serrant les coudes.
À nouveau nous nous relèverons, si nous sommes unis, et nous le serons....Nous sommes la France.......Vive la """"République"""" et vive la France. 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !