TOUCHE PAS À MON P'TIT BOIS !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


A l’heure où les jeunes se mobilisent par millions pour le climat, à l’heure où l’on parle, fièrement, du  poumon de Bois le Roi, une petite ville à taille humaine où les habitants, les enfants, vivent en étroite harmonie avec sa forêt au coeur de la ville, où les journées du patrimoine font la part belle à ces sentes que tous nous envient,

Notre petit bois, au coeur des écoles, crèche, collège et centre de loisirs 
VA ÊTRE ABATTU LE 6 OCTOBRE 2019 PROCHAIN ! 
IL FAUT EMPÊCHER ÇA !

Pourquoi ?
Pour construire un city stade !
Un terrain de sport BITUMÉ, grillagé, dédié aux jeux de ballons, tels qu’on les retrouve dans les milieux urbains, sur des parkings ou entre deux barres d’immeubles.

UN CITY STADE ? POURQUOI PAS, MAIS PAS LÀ !
Pourquoi DÉBOISER, supprimer

  • un espace de sérénité, adoré par tous ceux qui, CHAQUE JOUR, ont plaisir à le traverser, à s’y retrouver ? 
  • un îlot de fraicheur lors des pics de chaleurs de plus en plus fréquents.
  • La terre quand on sait qu’il faut aujourd’hui la réhabiliter pour absorber les eaux de pluies

Pléthore d’arguments CONTRE CET EMPLACEMENT :

  • SUR-FRÉQUENTATION probable, à l’approche de l’été, dans l’axe gare - base de loisirs.

  • DÉBOISEMENT de l’un des derniers espaces de Bois de la ville.

  • Nuisances pour les petits de la crèche, des enfants des écoles et centres de loisirs qui bénéficient d’un cadre de vie idéal en bordure de forêt.

  • Disparition d’un lieu de nature au bénéfice d’une construction sans doute éphémère.

  • Engagement de dépenses publiques pour un nouveau lieu  alors que les structures existantes ne sont pas entretenues ou optimisées (terrain de basket du stade Langenargen...)

CHOISISSONS UN LIEU, en concertation publique, et avec les jeunes ! 

Les espaces pouvant accueillir le city stade ne manquent pas :

  • Les terrains de basket / tennis du stade Langenargen peuvent être réhabilités.

  • Le stade des Foucherolles est sous-exploité pour ne pas dire à l’abandon.

  • Sans parler d’autres espaces, déjà bitumés sur Bois-le-roi, qui pourraient être « recyclés ».

En interrogeant les jeunes et en fréquentant les espaces existants, nous savons qu’à la sortie des cours, nombreux sont ceux qui vont jouer au foot ou au basket à la base de loisirs et ils en sont HEUREUX.

REJOIGNEZ NOUS POUR SAUVER LE PETIT BOIS !

Qui sommes nous ?

Citoyens de Bois le Roi, tous concernés, sans affichage politique, sans autre désir que de préserver cet espace naturel, ce luxe dont nous jouissons tous. Le projet de construction du city stade en pleine forêt a éveillé nos consciences.  Pour lutter, dans l’urgence, contre cette destruction, nous avons dû créer un collectif que nous espérons éphémère  : «touche pas à mon p’tit bois».