Touche pas à mon crédit loisirs

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Monsieur le Président du conseil départemental du Nord, Mesdames et Messieurs les elu(e) s locaux,

Je viens de prendre connaissance de la remise en question du dispositif crédit loisirs pour l'année 2019, développé par la Mission Locale de  Lille depuis de très nombreuses années. 

Cela fait suite au refus du conseil départemental d'allouer une subvention demandée dans le cadre de l'appel à projets 2019-2021 « de l’insertion à l’emploi » pour l'action intitulée « Crédit Loisirs » (DT Métropole Lille). Le Conseil Départemental étant le financeur majoritaire du dispositif Crédit-Loisirs, le budget s’en trouve grandement amputé et aujourd'hui nous amène à craindre sa disparition dès le 1er Janvier prochain.

- Le Crédit-Loisirs s’adresse aux personnes dont la situation financière est un obstacle à la participation aux évènements culturels de la Métropole : personnes sans ressources, demandeurs d’emplois, en formation, en contrat CAE, allocataires du RSA et/ou bénéficiaires de la CMU, …

Il réuni à ce jour plus d'une centaine opérateurs culturels de la métropole, est un outil indispensable dans la lutte contre la précarité culturelle imposée par les difficultés de la vie de centaines d'utilisateurs annuellement.

Il est un levier fondamental de l'action d'insertion sociale, culturelle et citoyenne de nombreuses structures sociales métropolitains. 

Aujourd'hui sa remise en question, est un coup de massue sur des centaines de parcours d'insertion collective et citoyenne et à l ouverture culturelle de tous nos publics. 

Nous vous demandons de revoir votre position à l'égard de ce dispositif essentiel pour de très nombreux habitants métropolitains et de très nombreux acteurs sociaux du territoire. 

Les conséquences liées à la prise de décision entravant la poursuite du dispositif seraient désastreuses pour l'ensemble des acteurs professionnels ou non agissant aux côtés  de la maison de l'emploi à l'ouverture culturelle de nos publics exclus de toutes démarches d'insertion culturelle sans cette action. 

L'accès à la culture est un droit ! Il est indispensable de continuer à y répondre par des actes !

Dans l’attente de nouvelles décisions, nous restons à votre entière disposition pour vous apporter nos témoignages sur la réalité du dispositif au quotidien et les nombreuses plus values quotidiennes rendues possibles par le dispositif...



Sébastien compte sur vous aujourd'hui

Sébastien WAMBRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Touche pas à mon crédit loisirs”. Rejoignez Sébastien et 879 signataires.