Mise à jour du 23 octobre 2013 : L'implantation d'une Méga Scierie-Incinérateur dans le Morvan bientôt du passé ? Oui, si on en croit le Conseil d'État qui a donné raison aux opposants du projet, dont les 77.000 signataires de cette pétition lancée par Adret Morvan ! Non, selon les élus locaux de la Nièvre qui s'entêtent à promouvoir ce projet aberrant économiquement et désastreux écologiquement.

Il est temps de l'abandonner définitivement et de préparer l'avenir. En 2014, les députés seront appelés à voter une loi d'orientation sur la forêt. Les députés du Morvan doivent y participer pour mettre fin à l'industrialisation massive de la forêt et au contraire promouvoir une exploitation réfléchie à même de générer l'emploi durable.

Christian Paul, député de la Nièvre, s'obstine à défendre le projet Erscia. Aidez-nous à le convaincre d'adopter une vision durable de la forêt, pour qu'enfin elle soit respectée en France. Ensemble disons oui à l'emploi durable !

Continuez à faire signer la pétition, merci!

---

Le Bois du Tronçay est un cas symptomatique et symbolique de ce qui se prépare en France et en Europe. La sauvegarde de ce site doit être la première étape vers un mouvement national de préservation de la forêt française. Depuis le 4 février 2013, nous, citoyens du Morvan, occupons le pré de la Justice pour protéger le bois du Tronçay (Sardy, Nièvre) pour préserver l’écosystème morvandiau et empêcher le déploiement d’un projet de greenwashing dans la région. La situation est difficile… Nous avons plus que jamais besoin de votre soutien pour qu’un désastre écologique ne voie pas le jour.


Qu’est-ce le projet Erscia ?

Le projet Erscia est une Méga Scierie dotée d’un incinérateur qui va mettre en péril le patrimoine forestier du Morvan. Cet incinérateur polluera l’environnement et l’eau (Erscia sera autorisée à bruler 75% de déchets de bois non assimilables à de la biomasse).

Pourquoi nous y sommes vivement opposés ?
 

La lutte contre le chômage doit s’envisager au-delà de la durée d’un mandat électoral. Elle doit se fonder sur un raisonnement à long terme prenant en compte l’impact écologique et économique.

Un désastre écologique

La ressource en bois n’est pas compatible avec les ambitions d’Erscia. Son implantation est prévue pour traiter près de 1900m3 par jour, entrainant la coupe quotidienne de 3 hectares, soit l’équivalent de 4 terrains de football toutes les 24 heures, soit 1250 terrains par an. De telles installations conduisent l’ensemble de la forêt bourguignonne et française à l’industrialisation massive de la sylviculture. A l’image de l’agriculture intensive, nos forêts deviendront des champs d’exploitation nécessitant engrais et pesticides. Les sols, la biodiversité seront détruits et l’eau deviendra polluée et acidifiée.

Une aberration économique

En plus d’un désastre écologique, ce projet contribuera à aggraver la crise économique et sociale de la Nièvre. En effet, les scieries du département, déjà en difficulté, ne pourront pas supporter la concurrence déloyale auxquelles elles seront soumises. Créer 120 emplois sur le pays corbigeois pour en perdre 300 sur le reste du département est sans intérêt.

En conclusion

En choisissant Erscia plutôt qu'une économie locale, solidaire et respectueuse de l'environnement, les élus de la Nièvre favorisent les intérêts d'actionnaires belges ou luxembourgeois, plutôt que ceux de la population nivernaise ; la finance, responsable de la crise que nous vivons, plutôt que l'intérêt général; l'exploitation outrancière et à court-terme, plutôt que le développement durable du département.


Nos demandes :

1.    Arrêt du projet Erscia (Méga Scierie/Incinérateur) qui va mettre en péril le patrimoine forestier du Morvan.

2.    Protéger la biodiversité du Morvan actuellement mise en péril par l’industrialisation massive de la sylviculture

3.    Préserver l’attrait touristique du Morvan

4.    Le vote d’une loi pour permettre une gestion pérenne des bois et forêts françaises

Merci à tous de votre soutien ! N'oubliez pas d'informer vos proches de ce désastre écologique qui s'annonce ! C'est tous ensemble que nous l'empêcherons !

Les occupants de la ZAD du bois du Troncay et l'association Adret Morvan

Suivez-nous sur Twitter ici 

Suivez-nous sur Facebook ici

Pour aller plus loin c'est ici

On parle de nous dans la presse ici

La Zone à Défendre en images

Letter to
Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances Monsieur Benoit Hamon
Président du parc naturel régional du Morvan Monsieur Patrice Joly
Président du conseil régional de Bourgogne Monsieur François Patriat
and 6 others
Député de la Nièvre Monsieur Christian Paul
Ministre de l'Egalité des territoires et du Logement Madame Cécile Duflot
Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Madame Delphine Batho
Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt Monsieur Stéphane LE FOLL
Ministre du redressement productif Monsieur Arnaud MONTEBOURG
Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement Stéphane Le Foll
Touche pas à ma forêt : non à la destruction du MORVAN !

Nos demandes :

1. Arrêt du projet Erscia (Méga Scierie/Incinérateur) qui va mettre en péril le patrimoine forestier du Morvan.

2. Protéger la biodiversité du Morvan actuellement mise en péril par l’industrialisation massive de la sylviculture

3. Préserver l’attrait touristique du Morvan

4. Le vote d’une loi pour permettre une gestion pérenne des bois et forêts françaises