Victoire

NON au démantèlement de 9 centres d’accueil pour demandeurs d’asile !

Cette pétition a abouti avec 9 548 signatures !


Le gouvernement fédéral a décidé ce samedi 24 mars 2018 d’un plan de réduction de la capacité d’accueil pour les demandeurs d’asile. Le plan concerne la fermeture au total de 6.454 places d’accueil. Il s’agit à la fois de fermeture de logements individuels organisés par les CPAS ( ILA) et de fermetures de places en centres collectifs. 9 centres temporaires vont à terme devoir fermer (2.854 places) dont ceux de Belgrade, Arlon, Tournai, Saint-Ode et Vielsalm. Les fermetures sont prévues d’ici la fin de l’année 2018.

Le Collectif Citoyens Solidaires s’oppose à ces fermetures.

La Belgique a ouvert, organisé et professionnalisé des structures d’accueil que l’on voudrait maintenant fermer ? Et en cas de nouvelles arrivées massives, nous devrons encore rouvrir en urgence des centres d’accueil fermés quelques temps auparavant !

Le démantèlement de ces centres d'accueil n'est pas une solution : c'est un choix politique délibéré !

Ce choix porte également atteinte à l’emploi de plusieurs centaines de professionnels formés à l’accompagnement des réfugiés dont quelques-uns seront transférés dans d’autres centres (éloignés de chez eux) tandis que les autres se retrouveront sans emploi.

C’est aussi le démantèlement du travail de centaines de citoyens dont le travail bénévole a permis, au fil des mois et des ans, l’intégration des demandeurs d’asile dans notre société en leur permettant de s’y sentir accueillis et valorisés.

Mais enfin et surtout, c’est une nouvelle épreuve de déracinement pour ces milliers de demandeurs d’asile qui ont dû quitter leur pays, leur famille, et suivre une longue route dans l’espoir d’une vie meilleure, et que l’on veut ballotter à travers le pays comme de simples objets.

Le Collectif Citoyens Solidaires défend une alternative qui éviterait à nouveau l'improvisation pour faire face à un nouveau flux migratoire : une répartition de la diminution du nombre de places sur l'ensemble des centres d'accueil en Belgique. Cela permettrait de :

  • pérenniser le réseau des Centres d’accueil dont l’acquit professionnel est précieux
  • réduire les pertes d’emploi
  • préserver les actions citoyennes qui se sont mises en place pour:
  1.  offrir aux demandeurs d’asile des conditions d’attente plus sereines et plus humaines
  2. maintenir les liens que de nombreux résidents ont déjà tissé avec la population locale
  3. accompagner les réfugiés dans leurs démarches administratives et recherche de formation, logement, emploi qui sont des leviers déterminants pour une intégration harmonieuse


L’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) doit se concerter cette semaine avec ses partenaires sur les modalités de fermeture de ces places d’accueil. Le Collectif Citoyens Solidaires demande à l’ensemble des acteurs de ce dossier de remettre l'humain au cœur de leurs priorités et restera solidaire de ces hommes, femmes et enfants.

Le démantèlement de Centres d'Accueil n'est pas une solution ...mais un choix politique !


Le Collectif défend une alternative !

Soutenez-nous en signant cette pétition et partagez-la !




Collectif Citoyens Solidaires compte sur vous aujourd'hui

Collectif Citoyens Solidaires NAMUR a besoin de votre aide pour sa pétition “Théo Francken: NON au démantèlement de 9 centres d’accueil pour demandeurs d’asile !”. Rejoignez Collectif Citoyens Solidaires et 9 547 signataires.