Pétition fermée

Non au sabordage de la presse régionale romande !

Cette pétition avait 4 069 signataires


Que restera-t-il de l’information, culturelle, économique, politique, sportive, dans les cantons de Vaud et de Genève ? Comme vous l’avez peut-être déjà appris, le groupe Tamedia, basé à Zurich et propriétaire de 24 Heures et de la Tribune de Genève, prépare une restructuration des deux titres romands, avec à la clé la suppression crainte de dizaines d’emplois et par conséquence une baisse de la qualité de l’information.

Une chose est certaine : cette politique de coupes budgétaires et l’absence de vision et d’investissements de la part du groupe Tamedia va conduire à l’appauvrissement des contenus de nos deux titres de presse.

Or 24 Heures comme la Tribune de Genève, deux titres généralistes, sont des relais essentiels des activités socio-culturelles et de la vie économique et politique de nos régions

C’est à nouveau à un large soutien que nous vous invitons à travers la présente démarche



La Société des collaborateurs de 24 Heures et la Société des rédacteurs et du personnel de la Tribune de Genève compte sur vous aujourd'hui

La Société des collaborateurs de 24 Heures et la Société des rédacteurs et du personnel de la Tribune de Genève a besoin de votre aide pour sa pétition “Tamedia: Non au sabordage de la presse régionale romande !”. Rejoignez La Société des collaborateurs de 24 Heures et la Société des rédacteurs et du personnel de la Tribune de Genève et 4 068 signataires.