Petitioning PDG du groupe Système U Monsieur Serge Papin

Super U : cessez de vendre des œufs de poules élevées en cage.

Saviez-vous qu'en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et dans d'autres pays d'Europe, les supermarchés ne vendent plus d’œufs de poules élevées en batterie ?

Pourtant, en France, des enseignes comme les magasins U continuent de fermer les yeux sur la souffrance animale et vendent massivement des œufs de poules en cages (code 3FR sur la coquille).

 

En septembre 2014, L214 a révélé une vidéo montrant plusieurs élevages de poules fournissant la marque U. On y voit des milliers de poules entassées et déplumées dans des hangars sinistres, certaines sont même mortes dans les cages depuis plusieurs jours !

Les poules passent leur vie entière dans ces cages, sous la lumière artificielle. L'espace pour chaque poule n'y est pas plus grand que la surface d'une feuille de papier A4.

C'est une vie misérable : pendant un an, elles sont poussées à la ponte intensive et leur état se dégrade. De nombreuses poules développent des comportements anormaux et s'agressent les unes les autres. Elles se retrouvent presque entièrement déplumées au bout d'une année. Puis, c'est l'abattoir.

Les poules sont des êtres sensibles, douées d'émotions, et ont des besoins comme courir, déployer les ailes, gratter la terre, prendre des bains de poussière.

Grâce à nos actions, nous avons déjà réussi à convaincre Monoprix de vendre exclusivement des œufs de poules élevées en plein air sous sa marque propre. Si vous considérez que les poules n’ont pas leur place dans des cages , signez notre pétition adressée au PDG du groupe Système U.

 

Pour que les magasins U ouvrent les yeux sur la souffrance animale et prennent une vraie décision responsable ! On compte sur vous.

Letter to
PDG du groupe Système U Monsieur Serge Papin
Monsieur Papin,

En France, 37 millions de poules pondeuses sont enfermées dans des cages placées à l'intérieur de vastes bâtiments industriels. Ces animaux n'ont pas accès à l'extérieur et peuvent difficilement se mouvoir à l'intérieur des cages : c'est une des pires formes d'élevage.

Imaginez... Toute une vie dans une cage au sol grillagé, sans possibilité de courir, d'étendre correctement les ailes, de gratter le sol, de s'isoler du bruit, d'échapper à la puanteur, de prendre un bain de poussière, de profiter du soleil… Des supermarchés participent à ces souffrances en commercialisant les œufs provenant de ces élevages.

En Europe, l’évolution vers des modes d’élevage moins cruels est inéluctable, de nombreuses enseignes ont décidé de ne plus vendre d'œufs issus de poules élevées en batterie (code 3).
Vous aussi engagez-vous dans la voie du progrès, retirez de vos étals les œufs de poules élevées en cage !

Meilleures salutations,