Victoire

Justice pour pauvre chat innocent brûlé par le compagnon jaloux

Cette pétition a abouti avec 1 084 signatures !


Insupportable de voir cette cruauté gratuite envers les animaux. Il faut agir.

Une crise de jalousie a dégénéré à Nice. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un couple se dispute dans un appartement. L'homme d'une trentaine d'années a des doutes sur la fidélité de sa compagne.

Il lui a alors demandé de pouvoir vérifier les messages et appels de son téléphone portable. Devant le refus de celle-ci, le Niçois a attrapé son chat avant de l'asperger d'alcool et d'y mettre le feu. 

Toujours selon «Nice Matin», le pauvre animal de compagnie aurait mordu son tortionnaire pour se défaire de son emprise et se réfugier sous le canapé qui aurait, lui aussi commencé à s'enflammer. Pour éviter que l'incendie se propage, l'homme jaloux a alors jeté l'animal par la fenêtre de l'appartement situé au septième étage.

Malgré tous ces sévices, le pauvre animal était toujours vivant. La police a dû appeler un vétérinaire pour mettre fin à ses souffrance.

L’article 521-1 du Code pénal punit les sévices graves ou actes de cruauté commis sur un animal domestique d’une peine de 2 ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende. 

Il faut exiger que cette peine soit appliquée.  

 



A compte sur vous aujourd'hui

A GOUJOVA a besoin de votre aide pour sa pétition “SPA, Ministère de la Justice: Justice pour pauvre chat innocent brûlé par le compagnon jaloux”. Rejoignez A et 1 083 signataires.