Soutien au Projet de sauvegarde du dernier élevage de la Commune de GARRIGUES (TARN)

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Soutien au Projet de sauvegarde du dernier élevage de la Commune de GARRIGUES (TARN)

Tout d'abord, sachez que nous ne demandons comme soutien "UNIQUEMENT votre signature" et en aucun cas de l'argent (car si vous faite un don sur ce site "change.org", ce don sera pour eux ET NON POUR NOUS.)

L’exploitation agricole « Les Folies Fermières » a lancé cette pétition, adressée au Ministre de l'agriculture et à la Mairie de GARRIGUES (81500).

Version courte

Après plus de 10 ans passés à chercher une solution pour sauver ce seul et dernier élevage de sa commune, David CAUMETTE a enfin trouvé une diversification agricole qui fonctionne : implanter au sein même de l’exploitation agricole, une boucherie et une ferme-auberge (avec soirées à thème), le tout étant géré par l’exploitant agricole lui-même.

Ce concept innovant a été élu « Start-up Agricole de la Région Occitanie » et bénéficie d'une subvention publique.

Cependant, ce projet repose sur l’extension de la ferme-auberge existante, laquelle permettrait à la fois de stabiliser la dizaine d'emplois créés, de maintenir les deux seuls commerces de proximité du village (boucherie et ferme auberge), et surtout de permettre aux Producteurs, de pouvoir enfin vivre et non plus survivre de leur métier.

Ce projet est fortement soutenu par la Région Occitanie et la Chambre d'agriculture.

Cependant, la Commune, seule décisionnaire et qui n’a jamais été force de proposition dans ce projet, a refusé d’octroyer le permis de construire nécessaire à l’extension de la ferme-auberge, pour des motifs juridiques infondés.

Cette décision a été contestée par un recours amiable, auquel la Commune n’a pas répondu, ce qui oblige désormais de saisir le Tribunal administratif de TOULOUSE.

Au-delà de toute considération juridique, la Commune n’a même pas daigné proposer de solution alternative ou d’accompagnement, qui permettrait de sauver l’exploitation agricole « Les FOLIES FERMIÈRES » et de mener à bien ce Projet, qui relève sans conteste, de l’intérêt général …

 

Version longue

Je m'appelle David CAUMETTE, j'ai 37 ans. Avec toute l’équipe de l’exploitation agricole « Les Folies Fermières » nous avons fait le choix de vous présenter notre « Projet de sauvegarde du dernier élevage de notre commune de GARRIGUES » dans le TARN. En effet, grâce à cette pétition en ligne, vous pourrez, si vous le souhaitez, soutenir notre Projet.

Notre histoire

2004 – 2007 : Enseignant en mécanique, puis Directeur d'exploitation au lycée agricole de Lavaur

Depuis 2007 : Malgré une ferme familiale en difficultés financières, je décide de m'installer en tant que jeune agriculteur. Je démissionne alors définitivement de mon poste de Directeur en lycée agricole et de la fonction publique, pour tenter de réaliser mon rêve et vivre de ma passion de l'Agriculture. Je reprends donc l’exploitation agricole.

2010 : Autoconstruction d'une boucherie-charcuterie à la ferme, sur le siège de l’exploitation agricole.

Depuis 2013 : Autoconstruction d'une ferme-auberge sur le siège de l’exploitation agricole.

La majorité des produits issus de notre exploitation est donc commercialisée par ce biais et par la boucherie-charcuterie.

Avec mon épouse Laetitia, nous gérons désormais l’élevage, la boucherie-charcuterie et la ferme-auberge, le tout formant l’exploitation agricole « Les FOLIES FERMIÈRES ».

Puis, nous avons décidé de proposer des animations gratuites, aux clients de la ferme-auberge, dans le cadre des repas.

Ainsi, en plus de proposer « le spectacle dans l'assiette » avec nos produits du terroir, nous proposons « un petit spectacle sur scène » (sur le thème du cabaret), pour permettre à nos clients de bénéficier en plus du plaisir gustatif, du plaisir visuel.

Dans ce cadre et pour être en conformité, j’ai obtenu une licence de spectacle.

Notre Projet 

Sur ces dernières années la diminution des agriculteurs de notre Commune de GARRIGUES, a été semblable à la tendance nationale.

En effet, aujourd’hui, notre ferme est le seul et dernier élevage qu’il reste encore à ce jour à GARRIGUES, et c'est pour cela que nous avons décidé de nous battre pour la sauver.

Après quasiment 10 ans d'installation sur la ferme familiale, et la création de la boucherie-charcuterie et la ferme-auberge, au sein de l’exploitation agricole « Les FOLIES FERMIÈRES », nous avons réussi à sauvegarder le seul et dernier élevage de notre commune rurale et créer :

·         2 commerces de proximité dans notre commune ou rien n’existait ;

·         Une dizaine d'emplois (répartit entre la ferme, la boucherie et la ferme auberge) ;

Cependant l'équilibre économique du concept reste relativement fragile, c'est pourquoi nous avons décidé de participer au concours « coup de pousse » organisé par la Région OCCITANIE, dans le but d’obtenir :

·         Un accompagnement de la Région pour mener à bien ce Projet ;

·         Une subvention publique.

Le 16 décembre 2016, notre projet a été retenu et notre exploitation agricole est devenue : « La start-up agricole de la Région Occitanie »

  (https://www.laregion.fr/Un-cabaret-fermier-unique-en-France).

Le Projet présenté au concours se décline de la façon suivante :

·         But recherché : Optimiser notre concept de diversification agricole afin de devenir rentable. (car comme toute start-up, les premières années sont décisives)

·         Comment : En construisant une extension de la ferme auberge actuelle.

·         Pourquoi : Car après plusieurs bilans et analyses, on s'aperçoit que la seule façon d’atteindre l’équilibre économique, est d'augmenter la capacité d'accueil.

Cependant, plus de 2 ans après avoir été élu « Start-up agricole de la Région Occitanie », notre Projet est bloqué. 

En effet, la Commune de GARRIGUES, seule décisionnaire, a refusé d’octroyer le permis de construire nécessaire à l’extension de la ferme-auberge, pour des motifs juridiques infondés et allant à l’encontre des avis des organismes, dont la consultation est obligatoire pour toute demande de permis de construire :

·         La Région OCCITANIE : Avis favorable + subvention financière

·         Le syndicat intercommunal des eaux : Avis favorable

·         La Chambre d'Agriculture : Avis favorable sans réserve indiquant que « ...le Projet présenté explicite le lien et démontre la nécessité de la construction pour les besoins de l'exploitation agricole du demandeur.... De plus d’après l'attestation délivrée par le cabinet comptable de l'exploitation, celle ci respecte bien le cahier des charges en vigueur des fermes auberges, concernant les produits vendus... »

·         Le conseil départemental du TARN : Avis favorable avec prescription

Cette décision, fort illogique, empêche donc le développement de notre activité agricole, sur des terres à vocation agricole … dans une commune rurale.

Ladite décision a été contestée par un recours amiable, auquel la Commune n’a pas répondu, ce qui nous oblige désormais à saisir le Tribunal administratif de TOULOUSE.

Au-delà de toute considération juridique, la Commune n’a même pas daigné proposé de solution alternative ou d’accompagnement, pour nous permettre de sauver notre Ferme et de mener à bien ce Projet, qui relève sans conteste, de l’intérêt général …

A ce jour, nous avons également tenté de porter notre problématique à la connaissance du Préfet du TARN et de la Présidence de la République …ces démarches n’ont eu aucun succès, ni effet.

Conclusion : Après avoir passé plus de 10 ans à chercher une solution pour sauver le dernier élevage de la commune de GARRIGUES, toute l’équipe de l’exploitation agricole « Les Folies Fermières » a enfin réussi à démontrer que, grâce à la diversification agricole de nos activités, (avec une boucherie à la Ferme et une Ferme-auberge qui propose des soirées à thèmes à ses clients), les exploitants agricoles français pourraient, en s'inspirant de cette expérience, mieux vivre de leur travail.

Malgré le caractère "Innovant" de ce projet qui permettrait d’apporter une proposition de solution à la situation précaire des agriculteurs français, celui-ci se heurte fort illogiquement, à une opposition des pouvoirs publics, et plus particulièrement de la Commune rurale de GARRIGUES.

Cependant, nous avons décidé de continuer à nous battre et en 2019, avons prévu de mettre en place plusieurs actions :

·         Sortie du livre « Les Folies Fermières » qui expose en détail notre combat. Ce livre sera présenté au Salon de l'Agriculture à PARIS et sortira le 13 Février prochain.

·         Accueillir chaque semaine dans notre ferme-auberge, toutes personnes qui souhaitent nous soutenir et découvrir le résultat de notre travail.

·         Suite au refus du recours amiable déposé en Mairie, nous déposons maintenant un recours au Tribunal administratif de TOULOUSE.

·         Mise en place d'une pétition en ligne sur notre site internet (https://lesfoliesfermieres.com)

·         Pour ceux qui souhaitent plus d'informations, on reste à votre disposition par mail sur : lesfoliesfermieres@gmail.com