Soutien à Hedda Hazem - Pour le respect des droits de l’homme & de la liberté de la presse

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Hadda Hazem, directrice et fondatrice d’El Fajr, entamera dès demain lundi une grève de la faim pour sauver son journal. C’est la première fois dans l’histoire de la presse indépendante qu’une responsable de journal en arrive à cette action pour préserver les emplois de ses salariés. C'est une femme déterminée qui s'apprête à mener un combat inédit pour sauver son entreprise et faire accepter les règles commerciales pour le marché publicitaire. Car comme il est rappelé si justement par la directrice d'El Fajr, les dés sont pipés en la matière. Et en filigrane, Hadda Hazem va mener en réalité le combat de toute cette presse qui souffre du contrôle vertical de la manne publicitaire par une seule agence (l'ANEP) dont le seul objectif est de répondre à l'agenda et au desiderata du pouvoir.

"On m’a coupé la publicité pour me punir pour mes positions politiques"

Hadda Hazem entame une grève de la faim comme ultime moyen pour se faire entendre.

"J’aurais aimé que les appels soient entendus. Car je ne suis pas suicidaire, je veux sauver El Fajr, je veux que les pressions que nous subissons cessent. On m’a coupé la publicité pour me punir suite à une déclaration que j’ai faite sur France 24 où j’ai demandé où se trouvait le centre du pouvoir en Algérie. Depuis rien, plus aucun annonceur ne veut mettre sa pub chez nous. Déjà en 2004, on m’a coupé aussi l’accès à la pub de l’ANEP pour mes positions politiques, mais à l’époque il n’y avait encore des entreprises privées qui nous proposaient leur pub, mais maintenant même celles-là ne le font plus par prudence. Quand on démarche une entreprise, elle nous pose la question sur nos relations avec l’ANEP, et dès qu’on répond qu’elles sont mauvaises on refuse de nous fournir de la pub. Les entreprises ont peur de déplaire au pouvoir.

 

Nous devons signer tous ensemble cette pétition afin de faire valoir les droits de l'Homme et la liberté de la presse dans notre pays.

Sabria Dehilis



Sabria compte sur vous aujourd'hui

Sabria DEHILIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Soutien à Hedda Hazem - Pour le respect des droits de l’homme & de la liberté de la presse”. Rejoignez Sabria et 579 signataires.