SOS PERSONNES ÂGÉES - Maltraitances & Dysfonctionnements -EHPAD "ORPEA" MONTCHENOT

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


 

Ayant pour objet d’attirer l’attention sur la MALTRAITANCE et les GRAVES DYSFONTIONNEMENTS constatés au sein de la maison de retraite et EHPAD «ORPEA» de MONTCHENOT commune de VILLERS-ALLERAND (Marne), en raison, notamment, d’un manque flagrant et récurent de personnel malgré le coût élevé des pensions que versent les résidents (minimum 3.000 €/mois), non compris les subventions versées par l’ARS et autres !

Ces dysfonctionnements entraînent envers nos aînés des souffrances, tant physiques que psychologiques dont beaucoup peuvent être qualifiées d’actes de «maltraitances» qu’ils soient actifs ou passifs !

La Direction ORPEA a déjà été alertée par le passé, ainsi que les diverses autorités administratives ou judiciaires (Préfet, Procureur de la République, Conseil Général, Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, etc..). A ce jour, aucune de ces interventions n’a apporté un résultat ou un changement. 

En raison de l’absence de réaction des destinataires de ces courriers, un nouveau collectif des familles de résidents vient de lancer un «signalement pour maltraitance par négligence active et passive». En effet, la responsabilité pénale de l'établissement est engagée. Le manque de personnel met en jeu la sécurité des pensionnaires.

Tous actes de "maltraitances ou privations", et la non-assistance à personne âgée maltraitée sont sanctionnés par l’article 434-3 du Code Pénal. Chacun encourt une peine de trois ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende pour non dénonciation. Cet article de Loi, n’est hélas pas mis en application !!

Nous considérons qu’il est de notre DEVOIR de nous transformer en «LANCEURS D’ALERTE» afin que nos parents et toutes les personnes âgées qui sont placés en Maison de retraite et qui, pour des raisons diverses, ne peuvent s’exprimer, ne soient plus victimes de la conséquence des dysfonctionnements que nous dénonçons !

En dépit des plaquettes vantant les qualités d’accueil et de vie dans les établissements de ce groupe, la réalité est tout autre. Très peu des éléments mentionnés sont respectés. Les résidents, les familles, mais également les personnels sont tous très inquiets et en très grande souffrance.

Malheureusement, comme déjà dénoncés dans plusieurs articles de presse {1}-{2}-{3}, il apparaît que le cas que nous citons n’est pas un cas isolé. Seuls les intérêts financiers de ce grand groupe priment sur ceux des usagers accueillis. Selon les informations publiques dont nous disposons, la société ORPEA, créée en 1989, s’est développée  pour atteindre en 2014, la taille d’un grand groupe européen avec 697 établissements et 36 000 salariés  en France, en Europe, et bientôt en Chine. Son chiffre d’affaires consolidé 2014 est de 1,9 milliard €, son bénéfice de 123 millions € et les dividendes versés aux actionnaires de 44 millions € {4}. Question : La destination de l’argent est-elle la bonne ?

Il est également intéressant d’être informé de la rémunération du Directeur général d’ORPEA. Il a perçu en 2015 une rémunération globale de 1 227 500 €. Il figure à la 83 ème position du classement des patrons les mieux payés en 2015 sur un total de 135 dirigeants {5}.  

Il n’y a donc pas de problème financier apparent pour ce grand groupe, de surcroît aidé par l’ARS, le conseil départemental, etc… Il devrait pouvoir financer à la hauteur des besoins qui sont les leurs, les établissements dont il a la charge et maintenir à leur niveau, notamment pour ce qui concerne l’établissement de MONTCHENOT, les 22 points qui ont été retenus lors de l’audit effectué en 1999 et qui ont justifié la qualification QUALICERT !

Les détails financiers que nous venons d’exposer devraient permettre une politique plus humaine et respectueuse des  personnes et que les valeurs prônées dans les brochures devienne enfin réalité.              

Les dysfonctionnements signalés par les familles, observations, questions, inquiétudes, révoltes exprimées par oral et/ou par écrit, de façon récurrente et ce depuis des mois, voire plus...  restent sans réponses, ou obtiennent des réponses pour le moins discourtoises de la part de la Direction. A ce jour, force est de constater que la Direction actuelle, ne prête aucune écoute aux familles, n’entend pas les problèmes, ne répond pas aux mails, nie les faits, musèle le personnel. Lorsque des familles osent réclamer sur les conditions de vie de leurs parents pensionnaires, la réponse de la Direction est : « si vous n’êtes pas contents, vous pouvez repartir avec vos parents !! » Même constat pour le personnel, qui ne peut s’exprimer, ni dialoguer sur leurs conditions de travail déplorables… «Si ça ne vous convient pas la porte est grande ouverte» !!!

L’HORREUR, lorsque le fils d’un résident retrouve son père le soir gravement brulé aux mains (cf. photo jointe) alors qu’il ne peut se déplacer seul, donc se blesser et qu’aucun soignant ne s’est aperçu de son état ? Malgré un courrier à la Direction ORPEA, celle-ci n’a pas jugé bon à ce jour d’apporter la moindre explication

Il est impératif que des solutions soient trouvées rapidement et que des décisions soient  prises de toute URGENCE !!   

Un résident qui perd 30 kg en 5 mois, des résidents lavés au parfum pour masquer les odeurs,  une piqûre effectuée par-dessus le vêtement, des  traitements médicamenteux inadaptés, voire non distribués et pire encore avec des erreurs et donnés le soir par du personnel non qualifié, continents et incontinents  massèrent de longues heures dans leur urine, etc.. Ces constats sont objectivés et s'appuient sur des preuves faciles à fournir.

Nous voudrions que les personnels soient en effectif suffisant pour vraiment être dans l'accompagnement et dans la bientraitance au regard de nos parents qui ont droit de terminer leur vie paisiblement, dignement et humainement. Le très grand âge doit cesser d’être ce monde à l’écart, silencieux, opaque, condamné à l’invisibilité et que les témoignages de ce qu’ils vivent au quotidien soient enfin pris en considération et trouvent une réelle et vraie solution. Toutes les autorités sont ALERTEES par courrier et seront destinataires de cette PETITION…     

Cette PETITION que nous lançons est un APPEL à celles et à ceux qui font ce même constat et s’en émeuvent. Nous devons tous nous mobiliser et disons «REJOIGNEZ NOUS» !

Nous sommes toutes et tous concernés et devons agir pour que cela cesse rapidement. Si rien n’est fait, aujourd’hui ce sont nos ainés qui vont continuer à en souffrir et, demain,  se sera nous !                                  

SIGNEZ CETTE PETITION, C'EST LE NOMBRE QUI FERA NOTRE FORCE!!!! 

COLLECTIF DES FAMILLES DE RESIDENTS ORPEA MONTCHENOT 

 

{1}-http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/schiltigheim-soupcons-maltraitance-maison-retraite-aar-1156739.html

{2}-http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/des-maltraitances-denoncees-dans-une-maison-de-retraite-07-01-2015-4423987.php

{3}- http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/deux-sevres/niort/niort-kes-salaries-ehpad-sevret-denoncent-leurs-conditions-travail-1250915.html

{4}-http://www.cuisinedespatrons.com/orpea-et-les-ehpad/

{5}-http://www.journaldunet.com/business/salaire/patron/yves-le-masne

[6}- https://greveurschampdemars.wordpress.com/2014/08/07/des-familles-dusagers-en-colere-a-lehpad-amaltides-de-chalon-groupe-orpea/

(7)- http://www.sudsantesociaux.org/ehpad-en-colere-halte-aux.html

[mailto:collectif.familles.montchenot@gmail.com]

 

 



COLLECTIF DES FAMILLES DE RESIDENTS ORPEA MONTCHENOT compte sur vous aujourd'hui

COLLECTIF DES FAMILLES DE RESIDENTS ORPEA MONTCHENOT a besoin de votre aide pour sa pétition “SOS MALTRAITANCES PERSONNES ÂGÉES EHPAD”. Rejoignez COLLECTIF DES FAMILLES DE RESIDENTS ORPEA MONTCHENOT et 1 186 signataires.