Sophie Cluzel, agissez pour les personnes handicapées, créez plus de centres #LudoPlace

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Présentation :

Je me présente, Jennifer Hautefeuille 37 ans, j'ai exercé plus de dix ans auprès de personnes en situation de handicap. Aujourd'hui cette pétition, je l'écris pour ma famille et surtout pour mon petit frère, Ludovic mais aussi pour toutes les personnes handicapées qui sont malheureusement dans la même situation et qui n'ont plus la force de se battre. J'ai écrit également une lettre à Madame Brigitte Macron mais aussi à la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Madame Sophie Cluzel afin de l'alerter sur la situation de Ludovic mais aussi sur le manque criant de places en établissements spécialisés et sur le besoin urgent de construire de nouveaux lieux d’accueil pour les personnes en situation de handicap.

Rappelons que dans un compte rendu du Conseil des ministres du 7 juin 2017, le gouvernement s'est engagé à faire du handicap sa priorité !

Nous sommes intervenus avec mes parents sur France Bleu Orléans, un article a également été publié sur leur site et partagé plus de 550 fois, le Courrier du Loiret à également publié un billet à ce sujet, vous trouverez les liens ainsi que la lettre envoyée à Madame Macron en bas de cette pétition.

De nombreuses familles nous ont fait part de leur soutien et nous ont remercié pour notre action, des familles qui comme nous, n'ont pas de solution pour leurs proches en situation de handicap. Les personnes handicapées sont des citoyens français à part entier, elles ne peuvent être délaissées.

Un Hashtag spécial à été crée afin de suivre toute l'avancée de notre pétition : #LudoPlace

Je vous transmets mon mail, n'hésitez pas à me contacter : jenniferhautefeu31@icloud.com

L'Histoire de Ludovic : 

Ludovic est né le 19 septembre 1987, il est originaire du Loiret. Tout débute, alors qu'il n'est encore qu'un nourrisson, des convulsions se déclarent et laisseront à Ludovic des séquelles irréversibles. Il marche avec l'aide d'un appui, pour les longues distances, il utilise un fauteuil roulant qu'il dirige seul, il parle et sait se faire comprendre. Il a été diagnostiqué, Infirme Moteur Cérébral, un taux d'incapacité reconnu à 80% par la CDAPH. Il obtiendra alors une place dans une institution spécialisée pour enfants, puis à l'âge de 18 ans, il est contraint de quitter ce centre et sera orienté vers un établissement pour adultes polyhandicapés.

Pourquoi cette pétition ?

Ludovic est un jeune homme toujours souriant qui adore par-dessus tout jouer à la pétanque, il aime écouter de la musique sur sa tablette tactile, il aime aussi le foot et le rugby. Il adore le contact avec les gens et est toujours le premier pour participer à des sorties, faire du shopping ou des activités diverses en extérieur.

Mais Aujourd'hui, Ludovic, a perdu de sa bonne humeur et de sa joie de vivre. Il va mal, il déprime, il nous fait comprendre au travers de son refus de s'alimenter, mais également en nous expliquant clairement qu'il s’ennuie dans son centre, qu'il en a assez et qu'il veut partir ailleurs, dans un autre établissement !

Nous ne voulons pas qu'il sombre plus encore dans la dépression, nous ne pouvons pas le laisser dans cette situation. En tant que famille, nous ne pouvons pas rester insensible face à cet appel à l'aide de Ludovic, nous devons agir pour son épanouissement personnel, il a le droit au bonheur malgré son handicap. Nous voulons que le gouvernement prenne en compte les situations, les désirs et les besoins urgents et fondamentaux des personnes handicapées.

Ludovic est très clairement en demande de changement, il a énormément gagné en autonomie et souhaite dorénavant pouvoir bénéficier d'une structure plus adaptée à son évolution et à son handicap. La Maison d'Accueil Spécialisée de Dadonville dans le Loiret, où est accueilli Ludovic, ne lui correspond plus au regard de son gain d'autonomie, les activités sont malheureusement trop peu nombreuses, Ludovic a besoin d'être stimulé et d'être occupé. Il passe parfois plusieurs heures à errer dans les couloirs de l'établissement par manque d'activité, de temps ou de personnel. Ma famille se retrouve complètement démunie face à cette situation, il y a environ deux ans, ils ont entamé des démarches auprès de la MDPH, afin que Ludovic puisse bénéficier d'un accueil temporaire dans un autre centre spécialisé, un Foyer de vie, en vue d'un placement définitif, plus en adéquation avec sa pathologie. À l'heure actuelle, la situation n'a pas bougé, la lenteur administrative y est pour beaucoup, mais également le manque de places et de structures d'accueil. En sachant qu'il n'existe que peu, voir aucun centre dans le Loiret adapté à la situation de Ludovic, mes parents doivent monter des dossiers d'accueil provisoire pour chaque structure selon le département auprès de la MDPH, rien n'est centralisé ! Une perte considérable de temps et d'énergie pour les personnes handicapées et leurs familles.

Plusieurs rapports le démontrent, la France manque de places et de structures spécialisées.

Quelques chiffres :

On dénombre à l'heure actuelle plus de 47 000 Français sans solution d'accueil qui doivent parfois intégrées des structures inadaptées.

7000 Français exilés en Belgique, faute de place et de manque de structure. 1450 enfants et 5400 adultes étaient accueillis en Belgique en 2015, selon une étude de la DRESS.

6000 jeunes adultes maintenus dans des établissements pour enfants.

Actions demandées au gouvernement :

Au travers de cette pétition, Nous souhaitons pouvoir obtenir un entretien avec Madame Sophie Cluzel et Madame Brigitte Macron.

Nous souhaitons alerter et sensibiliser  le gouvernement aux situations de détresse des personnes handicapées ainsi que de leurs familles, face au manque de structures en France. 

Nous demandons à ce que le gouvernement s'engage vers la construction de nouveaux lieux d'accueil spécialisés en France, afin que toutes les personnes handicapées puissent bénéficier d'un placement adapté en fonction de leur handicap. 

Pourquoi ne pas créer des micro-structures, où les personnes en situation de handicap seraient au centre des priorités entourées de personnels formés et en nombre suffisant afin d'apporter un accompagnement de qualité, où confort et bien-être primeraient au sein de ces structures ?

Nous demandons que davantage de places soient créées en établissement afin de faire face à la demande. Nous souhaitons également que le gouvernement propose des mesures concrètes afin de simplifier les démarches administratives auprès des différents organismes en charge du handicap, notamment la MDPH.

Nous demandons au gouvernement de respecter l'Article 2 de la loi du n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées :


« Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l'ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l'accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté.
« L'Etat est garant de l'égalité de traitement des personnes handicapées sur l'ensemble du territoire et définit des objectifs pluriannuels d'actions. » ;
« A cette fin, l'action poursuivie vise à assurer l'accès de l'enfant, de l'adolescent ou de l'adulte handicapé aux institutions ouvertes à l'ensemble de la population et son maintien dans un cadre ordinaire de scolarité, de travail et de vie. Elle garantit l'accompagnement et le soutien des familles et des proches des personnes handicapées. »

Comment vous pouvez agir ? 

En signant cette pétition, en la partageant autour de vous, nous pouvons faire changer les choses et venir en aide à de nombreuses familles qui n'ont aucune solution actuellement pour leurs proches en situation de handicap. Plus nous serons nombreux à signer et à partager cette pétition, plus nous aurons de chance d'être entendu par notre gouvernement.


Nous comptons sur vous, merci pour votre soutien !


Retrouvez ci-dessous les liens pour consulter la lettre envoyée à Madame Brigitte Macron ainsi que l'article publié par France Bleu Orléans et le courrier du Loiret. Vous pourrez également écouter notre intervention sur France Bleu Orléans.

https://drive.google.com/file/d/1fW7WbNMhxNHEhFzBavOWVREUILOEyKUx/view?usp=sharing

https://www.francebleu.fr/infos/societe/cette-famille-du-loiret-ecrit-a-brigitte-macron-pour-son-fils-handicape-1526055958

https://www.facebook.com/jennifer.hautefeuille.142/posts/2099738186720393

https://www.dropbox.com/s/j6003uk7z3g76o8/Ludovic%20-%20Interview%20France%20Bleu%20Orléans.m4a?dl=0

 



Jennifer compte sur vous aujourd'hui

Jennifer HAUTEFEUILLE a besoin de votre aide pour sa pétition “Sophie Cluzel: Sophie Cluzel, agissez pour les personnes handicapées, créez plus de centres #LudoPlace”. Rejoignez Jennifer et 2 855 signataires.