Victoire

Signez pour la renaissance d'une œuvre d'art : "La Femme au Chapeau"

Cette pétition a abouti avec 152 signatures !


Je suis sculpteur , je mets aussi ma créativité et ma force au service de  la défense et de l'accompagnement des plus malmenés.

En août 2016, ma sculpture emblématique du Sud "la Femme au Chapeau" a été saccagée . Placée devant la mer en face de la capitainerie, elle était très appréciée des résidents de la commune et des touristes.

Malgré mes multiples appels et courriers, la mairie ne réagit pas, me répond par un incompréhensible silence. Elle ne semble pas disposer à faire opposition aux vandales en faisant renaître le personnage de l'oeuvre. Aucun dépôt de plainte ne semble avoir été déposé .. ( selon le commissariat de la commune)

Je ne comprends pas  et j'ai donc décidé en désespoir de cause de lancer cette pétition qui va permettre, je l'espère de me faire entendre grâce à vous par la mairie et réunir par la même occasion les artistes et amateurs d'arts autour d'une noble et juste cause. 

Je compte sur votre signature solidaire ! Merci pour ce geste et n'oubliez pas de laisser un commentaire constructif. 

DÉTAIL DE L AFFAIRE ( si vous avez le temps) - vous avez aussi les news (alertes) si le cœur vous en dit...

Il s'agissait d'un don à la ville ! Je ne suis pas fortuné mais pour moi, l'acte gratuit est quelque chose d'essentiel. J'avais la chance de me le permettre grâce à de nombreux soutiens et concours de circonstances. Exposer une œuvre porteuse de tant de symboles n'avait pas de prix !!

Le maire de la commune, Mr Vincent Morisse avait choisi sur proposition de Mme Jehanne ARNAUD, maire adjointe à la culture, l'une de mes sculptures de petite taille parmi d'autres. Mr le maire avait fait son choix et il s'agissait de ma préférence !Il C’était un signe du destin !! J'ai donc réalisé une œuvre monumentale à partir de cette "miniature"

J'ai eu la chance d'être exposé sur l'une des meilleures places de la ville. Pourtant,  rien n'a été fait comme cela aurait dû : inauguration sans cesse reportée, elle n'a jamais eu lieu! l'exposition Nebac non plus, pas de documents, pas de remerciements, pas de dépôt de plainte suite au saccage. Pas de courrier pour m'informer de celui-ci, pas de proposition pour la reconstruire et pour finir il s'agirait ,selon la maire adjointe à la culture et suite à une réunion technique ,de l'achever en enlevant le magnifique pied géant et le masque de Venise qui restent encore.

J'ai réalisé cette œuvre à l'occasion du décès de l'une de mes amies du sud, un sculpture magnifique selon tous ceux qui l’ont vue. Il s'agissait de la "Femme au Chapeau". Cette œuvre se voulait porteuse de nombreux messages :

La femme pour ce qu'elle représente symboliquement: la douceur, la beauté, la mère bienveillante, la création,  et la continuité de l'espèce. De ce qu'elle est : un être fort et fragile, complexe .L'œuvre par son exposition avait aussi un parfum de  liberté ..Le personnage n'avait pas de visage car se voulait être toutes les femmes !

Les mains jointes et tendues au-dessus de sa tête signifiant d'une part qu'elle n'avait rien à cacher et d'autre part en nous indiquant le ciel , que nous gardions espoir..

Le pied géant sur lequel elle était assise représentant l'enracinement dans le sol, nos origines...Le pied, c'est aussi ce qui nous permet d'avancer !!

Le masque de Venise qui orne le talon : Il cache quelque chose : notre vrai visage masqué par nos apparences et nos défenses. Il protège et dissimule à la fois l'enfant optimiste et innocent que nous étions.  La vérité ( la mienne) c'est que derrière ce visage parfait et impassible, il y a caché, notre diamant, notre pureté, ce qui fait que nous sommes des êtres humains solidaires et créatifs pour nous même et ceux qui nous entourent.

La sculpture a été réalisée de telle manière qu'elle dégage  force, sérénité et  fragilité, un  sentiment de beauté, de simplicité,  de pureté mais aussi de mystères . Le passant devant se creuser la tête pour trouver un sens aux indices qui le mènent à une réponse finalement évidente.

Une mort inutile ?

Pour moi, la fin de quelque chose donne naissance à autre chose parfois de plus grand et de plus beau. La mort doit avoir un sens et doit  s'habiller d'espoir, le deuil est un respect et une reconnaissance à ce qui fut mais il ne doit pas être triste .

La défense de nos valeurs, de ce que nous sommes m'obligent à ne pas laisser passer sous silence cette destruction..Me résigner pourrait affaiblir mon intégrité et mes convictions.Cet acte de malveillance et le silence de la mairie résonne en moi comme une atteinte à autrui , à ce que nous aimons. Je veux réagir avec force et détermination, tenter d'imiter le judoka qui utilise et se sert de l'énergie de son adversaire .

La destruction de mon œuvre m'a beaucoup affecté et puis petit à petit j'ai positivé, j'ai essayé de comprendre aussi ce qui avait pu déranger.. Je gardais cependant en tête mon postulat : La mort donne naissance à autre chose ..

Comment faire renaître la femme au chapeau et sous quelle forme ? Comment transformer cet outrage à l’art, ce mépris du millier d’heures de travail,  cette destruction en une affirmation de nos valeurs et une opposition constructive ?

La réponse était simple et évidente à la fois !

Pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ?  Il reste encore un pied géant magnifique  avec derrière le talon le masque énigmatique de Venise. Cette base est très solide, la femme au chapeau, c’était toutes les femmes alors il  suffit en faisant quelques aménagements de donner la possibilités aux passantes ( et passants) de s’assoir sur cette base, prendre la pose et de se photographier !!

L’humour comme arme, la photo et la toile comme support de résistance, c’était un formidable pied de nez au destin et aux vandales. La mort ici prenant un sens évident ; celui d’une renaissance "vivante" multiple et universelle !

J’ai informé aussitôt la mairie de cette idée simple et "géniale", mais seules des personnes sans pouvoirs (hélas), que j'ai eu au téléphone, trouvaient l'idée excellente.

J'ai eu ensuite  la maire adjointe à la culture qui m’informa de la décision prise à l’occasion d’une réunion technique.

Le verdict est le suivant : La proposition de Mr Nebac n’a pas intéressé, on va retirer ce qui reste et on avisera…

Que dois-je faire avec cela ? Me faire une raison ? Me conformer à une décision administrative ? Baisser les bras et passer à autre chose ?

Ce n’est pas ma façon d’agir, Il me faut défendre jusqu’au bout des valeurs auxquelles je crois et entrer en résistance! 

En me battant ainsi, j'ai l'impression de défendre à mon échelle l'art en général, et les symboles multiples de ma statue pas encore défunte.

Quel sont les forces en présence ? D’un côté, un petit mec utopiste n’ayant  pour seule arme que son courage, son énergie et sa colère. Je ne suis pas seul pourtant, l’enfant que j’étais  s’est réveillé, a ouvert la porte et  m’a souri en me disant de ne pas laisser tomber !

Parfait alors,  nous sommes deux  contre la décision d’une  mairie qui semble inamovible.

Cela semble bien dérisoire !! … 

Cela n’a pas d’importance me suis-je dit,   je vais faire mon « job » ! Il consiste aussi à  jeter une bonne bouteille à la mer ! Je fais toujours ça et en plus ça me donne l’excuse d’en vider une !

Pourtant, je me suis dit que je devais quand même donner une chance à d'autres de me rejoindre dans mon combat désespéré. Alors, comme un loup qui hurle pour appeler ses troupes, j'ai lancé un appel à mes ami(e)s artistes facebookien(e)s.

Une personne m'a entendue, fut émue de ma démarche  et m’a dit d'aller sur ce site. J'ai suivi son conseil et me voilà parmi vous !

Je crois aux signes, aux loups et aux judokas...Je sens que ma venue ici ne sera pas vaine. A vous de valider ou non ce que mon instinct me signale.

Certains penseront qu'il ne s'agit que d'un tas de pierre et que d'autres actions sont bien plus prioritaires.

Ma façon de penser et la suivante : Il n'y a pas de petit ou de grands combats, de petite ou de grande souffrance ! Il y a ou il n'y a pas ! C'est la singularité de la peine qui compte.

J’attends de votre esprit un souffle de vie, de votre main une énergie positive. J espère de votre doigt une pression sur la souris qui permettra si nous sommes nombreux;  la renaissance de « La Femme au Chapeau », de faire triompher nos valeurs !

Je vous salue et vous remercie vivement de votre lecture et possible soutien

Paul N

Vous pouvez retrouver d'autres photos de cette oeuvre sur artquid/nebac, me retrouver sur Facebook.

 

 

 



Paul compte sur vous aujourd'hui

Paul NEBAC a besoin de votre aide pour sa pétition “Signez pour la renaissance VIRTUELLE d'une œuvre d'art : "La Femme au Chapeau"”. Rejoignez Paul et 151 signataires.