SIGNER POUR EN FINIR AVEC LES ACTES DE CRUAUTÉ ENVERS LES ANIMAUX

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !


Chers toutes et tous qui voulez abolir les actes cruels envers les animaux,

J’ai besoin que vous SIGNIEZ cette pétition et la DIFFUSIEZ en masse !

  • L’enjeu de cette pétition est que nous puissions lancer le Référendum pour les Animaux (RIP), et ainsi en finir avec la plupart des maltraitances animales : les élevages en cage et les élevages industriels ; les élevages d'animaux à fourrure ; les animaux de laboratoire (quand il y a une alternative) ; les animaux sauvages dans les cirques et les delphinariums ; et les chasses traditionnelles.
  • CETTE PÉTITION EST SOUTENUE PAR 60 « VRAIS » ÉCOLOGISTES, 60 PHOTOGRAPHES ANIMALIERS
  • Ensemble, nous cosignons une lettre à l’adresse de 90 députés et sénateurs, sensibles à la condition animale mais qui ne se sont toujours pas engagés en faveur du Référendum pour les Animaux ! Nous leur demandons avec insistance de le soutenir sans tarder.

 

*** LETTRE COSIGNÉE PAR 60 PHOTOGRAPHES ANIMALIERS

Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames et Messieurs les Sénateurs,

Au regard de notre excellente connaissance de la faune, de nos longues et minutieuses observations, nous les photographes animaliers, témoignons que les animaux libres, sauvages, sont des êtres tout aussi sensibles que nos animaux domestiques, nos animaux de compagnie. Pareillement ils éprouvent la peur, la douleur, l'attachement à leurs petits et à leurs congénères.

Aussi les chasses dites « traditionnelles » parce qu'elles n'ont pas évolué depuis le moyen-âge, et autorisent donc la traque, la souffrance et la peur durant des heures avant la mise à mort, n'est plus aujourd'hui acceptable. Si 89% des Français jugent la cause animale importante (Sondage Ifop, janvier 2019), c’est parce qu’au regard de nos connaissances scientifiques, nous savons qu'il n'est plus moralement acceptable de régner sur le monde animal comme un Grand Inquisiteur.

  • Nous sommes profondément écologistes et respectueux de tous les animaux : nous prenons d’infinies précautions pour ne jamais les déranger, ne jamais les effrayer ;
  • Et nous sommes effondrés quand des êtres rares, magnifiques, emblématiques, que nous photographions depuis des mois ou des années, qui nous sont devenus familiers et dont les images font le bonheur de tous ceux qui aiment profondément la vie, sont éliminés dans des conditions de grandes et longues souffrances.

C'est pourquoi, nous, les photographes animaliers, sensibles à la préservation et à la dignité envers le monde animal, nous vous interpellons, Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames et Messieurs les Sénateurs. Nous avons choisi de nous adresser à vous, car selon l’association L214 vous êtes des parlementaires sensibles à la cause animale. Nous comptons sur vous pour confirmer la sincérité de vos engagements en soutenant activement le Référendum pour les Animaux.

Nous vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, nos sentiments respectueux.

Lettre cosignée par les photographes animaliers : Vincent Munier, Laurent Baheux, Alain Balthazard, Adrien Favre, Lucas Carré, Fabrice Mangin, Corentin Esmieu, Pascal Pittorino, Pascal Deux, Patrick Deneux, Christophe Pluquin, Thierry Vezon, Michel Durand, Francis Mercier, Serge Daëns, Ivan le Roux, Philippe Hayart, Thierry Bergaud, Jean-Marie Séveno, Damien Gallion et Nathalie Boileau (Photolor), Yann Le Meur, Fabien Gréban, Jérémy Sinzot, Julien Boulé, Alain Prêtre, Bertrand Groh, Alexandre Liénard, Alain Pierson, Mickaël Giraud Telme, Christian Gazaud, Joël Brunet, Philippe Grand, Dominique Giraudet, Kévin Thibaut, Maxime Bachely, Myriam Dupouy, Fred Paca, Antoine Charlier, David Gaston, Antoine Charlier, Fabien Gegouzo, Arnaud (Émotions photographiques), Didier Verger, Loic de La Rancheraye, Ambre de l'Alpe, Florence Dabenoc-Devaux, Nathalie Houdin, Romane Schaeffer, Audric Fonteneau, Christophe Blanchy, Olivier Gutfreund, Yann Trousselier, Thomas Delahaye, Vincent Limagne.

 

LES DEPUTÉS ET SÉNATEURS PRO-ANIMAUX AUXQUELS NOUS DEMANDONS DE SOUTENIR LE RÉFÉRENDUM POUR LES ANIMAUX

Ramlati Ali, Maurice Antiste, Cathy Apourceau-Poly, Jean-Philippe Ardouin, Viviane Artigalas, Éliane Assassi, Erwan Balanant, Arnaud Bazin, Catherine Belrhiti, Jacques Bigot, Pascal Bois, Nicole Bonnefoy, Pascale Boyer, Guy Bricout, Céline Brulin, Émilie Cariou, Philippe Chalumeau, Sébastien Chenu, Paul Christophe, Catherine Conconne, Hélène Conway-Mouret, Jean-Pierre Corbisez, Bérangère Couillard, Cécile Cukierman, Ronan Dantec, Béatrice Descamps, Jérôme Durain, Rémi Féraud, Martine Filleul, Agnès Firmin Le Bodo, André Gattolin, Fabien Gay, Hervé Gillé, Joël Giraud, Valérie Gomez-Bassac, Sylvie Goy-Chavent, Michelle Gréaume, Laurence Harribey, Jean-Michel Houllegatte, Xavier Iacovelli, Élodie Jacquier-Laforge, Victoire Jasmin, Éric Jeansannetas, Patrice Joly, Gisèle Jourda, Patrick Kanner, Marietta Karamanli, Manuéla Kéclard-Mondésir, Stéphanie Kerbarh, Jean-Luc Lagleize, François-Michel Lambert, Pierre Laurent, Pascal Lavergne, Jean-Yves Leconte, Jean-Paul Lecoq, Patricia Lemoine, Marion Lenne, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Jacques Lozach, Victorin Lurel, Jacques-Bernard Magner, Pascal Martin, Emmanuelle Ménard, Michelle Meunier, Philippe Michel-Kleisbauer, Marie-Pierre Monier, Florence Morlighem, Christophe Naegelen, Bertrand Pancher, Patrice Perrot, Richard Ramos, Sylvie Robert, Laurianne Rossi, Pascal Savoldelli, Gabriel Serville, Valérie Six, Jean-Pierre Sueur, Rachid Temal, Vincent Thiébaut, Sabine Thillaye, Huguette Tiegna, Jean-Claude Tissot, Jean-Marc Todeschini, Stéphane Trompille, Sabine Van Heghe, Laurence Vanceunebrock-Mialon, Yannick Vaugrenard, Annie Vidal, Martine Wonner

 

UN IMMENSE MERCI AUX 148 PARLEMENTAIRES QUI SOUTIENNENT DÉJÀ LE RÉFÉRENDUM POUR LES ANIMAUX

 

AUTEUR DE LA PÉTITION

Hugues Pénot, engagé contre les maltraitances animales, la lutte contre le réchauffement climatique et l'effondrement de la biodiversité. Collabore avec de nombreux artistes photographes, peintres et sculpteurs, pour sensibiliser les amateurs d'art et le public, les dirigeants d'entreprises et les salariés, les élus et les citoyens, à ces grandes causes.