Petitioning Maire de Villars-Colmars Mr André Guirand and 6 others

Sauvons une vallée sauvage des Alpes

Sauvons une vallée sauvage des Alpes : pétition pour l'abandon du projet de la microcentrale de Villars-Colmars.

Le torrent de la Chasse, affluent du Verdon, ainsi que l'espace qu'il draine sont aujourd'hui menacés par un projet de microcentrale hydroélectrique porté par l'entreprise SEHRY. Le dispositif envisagé, avec un barrage, une conduite forcée et une usine, s'étend sur 3 km.  

Les répercussions seront multiples.

Écologiques 

Ce torrent est classé en réservoir biologique par l'Agence de l'Eau Rhône-Méditérranée-Corse, classement dû à son rôle d'ensemencement du Verdon en truites et invertébrés aquatiques. Sur le tronçon court-circuité ces populations seront divisées au moins par 3, avec un risque de disparition totale sur 1 km. Éventualités d'autant plus inadmissible que la présence d'une souche de truite fario autochtone est certaine. En outre, une baisse aussi forte de la ressource en eau aura  également des conséquences sur la flore et la faune terrestre des abords de la Chasse.

Paysagères

Une ligne dédiée au transport de l'électricité produite sera mise en place. Un bâtiment abritant l'usine sera construit dans un lieu actuellement naturel. La conduite forcée, d'un diamètre de 80 cm, ne sera que partiellement enterrée. Le terrain sera bouleversé sur le tracé et aux abords immédiats de la partie enfouie. Un barrage et son bâtiment de service seront érigés, réduisant drastiquement le débit de la Chasse sur 3 km, divisé par 9 en temps normal et par plus de 3 en périodes de basses eaux, avec le risque que le torrent soit totalement à sec sur 1 km. Le paysage qui amène tant de visiteurs attirés par une nature préservée sera donc dégradé.  

Économiques

Les capacités touristiques de ce lieu seront amoindries par les atteintes portées au paysages, entraînant un affaiblissement de la capacité du territoire à créer des revenus pour ses habitants. De surcroît, aucun emploi ne sera créé localement. La centrale envisagée étant automatique et gérée à distance, le personnel de maintenance se déplacera depuis le siège de l'entreprise SEHRY, situé à Sisteron, soit à plus de 100 km.

Pourquoi un tel projet aujourd'hui sur le torrent de la Chasse ?

La pression sur les communes

La vallée de la Chasse fait partie intégrante du territoire de Villars-Colmars qui, à l'instar de la majorité des communes de France, subit une pression économique grandissante. Ainsi, les retombées sous forme d’impôts ou de participations paraissent aujourd’hui alléchantes. Mais elles risquent aussi de devenir très irrégulières et aléatoires dans un contexte de changement climatique.

Le développement économique 

Pour nombre de décideurs et de simples citoyens, développement économique veut dire transformation de ressources matérielles. Dans le cas présent il s'agit de transformer la force de l'eau en électricité. Pourtant ce territoire offre une autre solution économique à ses habitants. La vallée de Chasse est un espace à haute valeur écologique, architecturale et patrimoniale, potentielles bases d'un tourisme engendrant des revenus annuels et durables.

L'écologie 

Aujourd'hui la lutte contre le réchauffement climatique est devenue synonyme d'écologie. La micro-hydroélectricité bénéficie de cette représentation alors que son coût environnemental est immense. Pour moins de 1 % de la production électrique nationale la dégradation des cours d'eau français serait portée à plus de 80 % de leur longueur cumulée.

L'écoblanchiment 

Compte tenu des représentations erronées en matière d'écologie, nombre d'acteurs économiques utilisent des prétextes environnementalistes pour continuer à développer leur activité polluante ou destructrice. Le discours écologique n'étant qu'une façade. Le mot qui désigne cela est « écoblanchiment ». L'actuelle poussée de la petite hydroélectricité en France en est une parfaite illustration. Cette activité détruit irrémédiablement des écosystèmes pour une contribution quasi-nulle à la transition énergétique.

Ainsi, pour toutes ces raisons, l'association la Vallée Heureuse de Chasse, l'Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) La Truite du Haut Verdon et la Fédération de Pêche des Alpes de Haute Provence vous remercient de participer à cette pétition et de la partager avec le plus grand nombre de vos amis.

Ensemble sauvons la Vallée de Chasse, et au passage profitons de nous souvenir de Rousseau qui, dans l'essai intitulé « Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes », disait : « Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la Terre n'est à personne ! »

                                                       

Gilbert DAUMAS – Président de la Vallée Heureuse de Chasse, Benjamin ISOUARD – Président de l'AAPPMA La Truite du Haut Verdon, Claude ROUSTAN - Président de la Fédération de Pêche des Alpes de Haute-Provence et Président de la Fédération Nationale pour la Pêche en France

This petition will be delivered to:
  • Maire de Villars-Colmars
    Mr André Guirand
  • Tous les conseillers municipaux de Villars-Colmars
    Tous les conseillers municipaux de Villars-Colmars
  • Ancienne Présidente de la communauté de communes du Haut-Verdon-Val d'Allos
    Mme Magali Surle-Girieud
  • Préfet des Alpes de Haute Provence
    Mr Bernard Guérin
  • Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie
    Ségolène Royal
  • Président de la nouvelle intercommunalité Alpes Provence Verdon, Sources de Lumière
    Mr Serge Prato
  • Sous Préfet de Castellane
    Mr Christophe Duverne


AAPPMA La truite du Haut Verdon started this petition with a single signature, and now has 1,568 supporters. Start a petition today to change something you care about.




The only way Mr André Guirand will listen

Every signature matters and makes the petition more powerful. Add your name today and help us win.