Sauvons l’UTTAD (Unité de Traitement des Troubles Anxieux et Dépressifs)

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Face au malaise social qui s’intensifie depuis plusieurs années en France, aujourd’hui la situation est plus que critique au sein des établissements de santé. Nous, patient·e·s en subissons les conséquences. Partout en France, les politiques de restriction budgétaire, les réductions de personnel se répercutent sur la qualité de travail des professionnels de santé (ASH, aide-soignant·e·s, infirmier·e·s, psychologues, médecins) et sur la qualité des soins. Le combat que nous menons pour la sauvegarde de l’UTTAD (Unité de Traitement des Troubles Anxieux et Dépressifs) situé au CHU de Montpellier, est essentiel, car aujourd’hui c’est un service de soin exceptionnel et unique qui est touché par cette politique brutale. En tant que patient·e·s, il est indispensable de se battre contre une deshumanisation du soin.

Le choix du gouvernement, des Agences Régionales de Santé (ARS) et des directeur·rices d’hôpitaux de réduire les coûts menacent des structures efficaces, qui apportent une aide exceptionnelle à plus d’une centaine de patient·e·s chaque année qui, sans cette unité, seraient dans un désœuvrement le plus total, livrés à eux-mêmes et qui parfois dans une situation précaire n’auraient plus accès à des soins de qualité. La dépression est une pathologie pouvant affecter toutes personnes, touchant toutes les conditions sociales. Donc l’accès au soin pour tous doit être préservé.

L’annonce de la fermeture, ferme et définitive, de l’unité a été un choc. Le désarroi de l’équipe soignante nous a touchés par l’injustice et la violence dont la direction a fait preuve, la cadre de santé ayant été informée uniquement par son supérieur hiérarchique. C’est un traitement inhumain, une grande ingratitude vis-à-vis d’une équipe dévouée et compétente. Un choc, pour nous, patients, qui subissons cette décision et ce qu’elle représente pour nous.

Car l’UTTAD est plus qu’un service hospitalier, c’est un véritable lieu de ressource. Où chaque année des vies sont sauvées. En France, une personne se suicide toutes les heures, sans cette unité et sans le personnel compétent qui y œuvre, depuis plus de 20 ans, ce sont des centaines de personnes qui aujourd’hui se seraient donné la mort. Chacun·e d’entre nous est arrivé avec sa problématique, ses difficultés, son histoire et tous avons trouvé ici l’envie et la possibilité de se reconstruire.

Car l’UTTAD c’est un lieu d’hospitalisation complète, de court séjour, ouvert, créé en 1996, adapté pour les pathologies anxieuses et dépressives, où la médication adaptée et légère, est accompagnée de soins spécifiques adaptés à chacun et de réels entretiens individuels d’accompagnements qui accélèrent le processus de guérison. Lors de notre hospitalisation, la mise de place de permissions nous aide progressivement à un meilleur retour à domicile. À la suite de notre sortie définitive, l’accompagnement ne s’arrête pas pour autant, le Centre Médicaux Psychologique (hôpital de jour), nous accompagnent et, au-delà, l’UTTAD reste à notre disposition les nuits comme les weekends, évitant un bon nombre de rechute et d’empêcher le passage à l’acte suicidaire. Chacun de ces soins a pour but de nous soigner, de nous réconcilier avec nous-mêmes, de nous faire retrouver de l’estime, de la confiance, de la bienveillance et un élan, perdus souvent à la suite de traumatismes dans nos vies. Retrouver du sens, redevenir acteurs de nos vies.

 

Vous pouvez retrouver l'actualité de notre mobilisation, sur la page facebook "Sauvons l'UTTAD"

Dans le but de démontrer l'intérêt de la sauvegarde de l'UTTAD, nous aurions besoin de tous les témoignages de patients et d'anciens patients qui aimeraient  partager leurs expériences, leurs ressentis et leur histoire au sein de cette unité exceptionnelle. Pour ceux qui le souhaitent vous pouvez nous écrire à l'adresse email suivante (sauvons-uttad-34@outlook.fr).



Sauvons l'UTTAD compte sur vous aujourd'hui

Sauvons l'UTTAD a besoin de votre aide pour sa pétition “Sauvons l’UTTAD (Unité de Traitement des Troubles Anxieux et Dépressifs) - CHU de Montpellier”. Rejoignez Sauvons l'UTTAD et 3 519 signataires.