Sauver la plus grande réserve artificielle d'eau douce de Normandie.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


 

À l'heure où le réchauffement climatique s'amplifie sur notre planète, que les nappes phréatiques s'appauvrissent et que les ressources en eau douce sont de plus en plus sollicitées, en Normandie, le Préfet du département de La Manche a signé un arrêté autorisant la destruction d'une réserve artificielle d'eau douce de 20 millions de m³ qui couvre 200 hectares et 19 km de retenue.

Une réserve unique qui alimente en eau douce la collectivité, la végétation, les animaux, les cultures.

Le barrage de Vezins est une structure en excellent état au vu de la dernière inspection suite à l'assec en 2018. La biodiversite y est bien ancrée avec un paysage de lacs fabuleux.

La raison de la destruction, qui date depuis 10/15 ans avec un coût financier gigantesque, est de permettre la montaison des poissons migrateurs. Hors, Il existe de nos jours des systèmes modernes d'échelles à poissons en France comme dans d'autres pays qui fonctionnent  très bien.

Il y a 10/15 ans, le réchauffement climatique et ses conséquences balbutiaient. Mais en quelques années les priorités ont changé et l'eau douce doit être dorénavant protégée car elle manquera dans les années à venir.

Aujourd'hui encore, malgré des rapports scientifiques, des catastrophes "écologiques" à travers le monde, la prise de conscience politique n'est pas à la mesure pour faire face et proposer des solutions.
La preuve est que ce formidable château d'eau à ciel ouvert va être balayé, anéanti alors qu'il est vital pour notre génération et celles à venir.


Les travaux de démantèlement ont débuté par la destruction des bâtiments annexes du site qui fournissaient de l'énergie hydroélectrique (encore une grave décision ) mais la structure du barrage est toujours viable.

Malgré une opposition locale et régionale ainsi qu'un pébliscite pour le maintien du barrage de Vezins, l'Etat fait la sourde oreille et ne prend pas en compte l'urgence absolue pour la préservation de cette retenue d'eau douce nécessaire à la vie.


J'en appelle à Monsieur le préfet du département de La Manche pour qu'il puisse stopper immédiatement les travaux de démolition en cours du barrage de Vezins et ainsi protéger la collectivité, la végétation, les animaux, les cultures, de la pénurie d'eau douce qui sera effective dans un très proche futur engendré par le réchauffement climatique.

 

 

 


Voulez-vous partager la pétition ?