Demandez à votre gouvernement de promouvoir une loi contre la consommation de viande de chien et de chat dans votre pays

0 a signé. Allez jusqu'à 35 000 !



Les défenseurs des animaux à Nice, s'associant à la Fondation NoToDogMeat, ont repris une lettre proposée en anglais sur Change.org (décembre 2014),  la traduisant en français, et la faisant circuler sur la Côte d'Azur. Depuis le 18 mai 2015 (journée internationale contre le commerce de viande de chien et de chat) et pendant tout l'été, ils ont tenu une table d'information tous les dimanches après midi dans le centre ville (Place Masséna) pour informer le public et solliciter des signatures contre ce commerce. Comme cela a été souligné, ces pratiques ne sont pas dignes d'un grand peuple, et effectivement ceux et celles qui y participent sont une minorité.

Cependant, leur activité est tolérée, bien que jamais légalisée, et ces "commerçants" ne paient pas d'impôt sur les souffrances imposées et les vies qu'ils ôtent. Pourquoi le gouvernement continue à accepter ceci alors que nous, le monde auquel les sud-coréens veulent vendre leurs produits, sommes plus que sidérés devant la barbarie, la cruauté, et l'absence totale de compassion et d'empathie ? Combien de philosophes et psychologues ont observé que de telles pratiques tolérées envers les animaux, nourrissent les mêmes pulsions violentes qui s'étendent aux humains tout au long des siècles. Est ce que l'homme n'a rien compris à toutes ces expériences, toute cette souffrance - humaine aussi bien qu'animale ? Faut il vraiment continuer dans le même sens, préparant les souffrances des victimes de demain ?
Les défenseurs des animaux associés à NoToDogMeat pensent qu'il faut montrer aux sociétés sud coréennes en France que la viande de chien et de chat dans leur pays nous révoltent et que nous ne voulons pas aider la Corée du Sud à s'enrichir avec leurs produits (bien qu'excellents) tant que ces pratiques continuent à être tolérées au mépris des convictions éthiques, impliquant la défense des plus faibles que nous, et sous notre pouvoir.
Pour les personnes désireuses de s'associer à cette action dans leur ville, vous pouvez nous contacter à : france@notodogmeat.com

Pour toutes informations complémentaires : http://notodogmeat.com/

 

Messieurs les directeurs,
Nous, les soussignés, sommes affligés de savoir que beaucoup de vos employés et dirigeants se livrent à la consommation de chien et de chat, contribuant ainsi aux tortures inhumaines que ce commerce inflige à ces animaux dans votre pays.
Lorsque les gens ailleurs pensent à la Corée, bien souvent leur première pensée concerne le traitement abominable réservé aux chiens et aux chats, qui sont torturés et tués avec une brutalité inouïe, dans les marchés ouverts, sans la moindre compassion, et tout ceci pour faire de la soupe.
La superstition, entretenue, prétend que les souffrances de l'animal donnent à sa viande des propriétés bénéfiques à la santé de l'homme. Rien n'est plus loin de la vérité!
On sait, sans l'ombre de doute, qu'un régime riche en viande et d'autres produits animaux, comme pratiqué en l'Europe et en Amérique, a eu pour résultat une explosion des maladies dégénératives (cancers, maladies cardio-vasculaires, diabètes, etc.), comme nous pouvons le constater dans notre pays, la France, depuis la fin de la deuxième guerre, lorsque la consommation de la viande (devenue bon marché) a explosé.
Récemment, dans votre pays, le gouvernement a entamé une campagne d'information afin d'éduquer le peuple sur la façon saine de manger. Une partie intégrante de cet effort, louable, doit reposer sur la dénonciation de cette superstition, qui est le moteur de la barbarie telle que pratiquée envers des chiens et des chats arrivant, bien souvent, par voie des trafiquants d'Asie.
Nous, vos clients français et françaises, nous vous demandons de prendre une position --ouverte et rationnelle-- envers ces pratiques, qui ne sont pas dignes d'un grand peuple, comme les asiatiques en général, et les suds coréens en particulier.
Nous sommes horrifiés par l'indifférence et le manque de la moindre compassion naturelle que ce commerce réserve à ses victimes. Comment un grand peuple peut détourner les yeux de ces abominations, pratiquées quotidiennement dans les marchés populaires du pays?
Nous vous demandons :
1. D'adopter officiellement et de mettre en vigueur, une interdiction de consommer la viande de chien ou de chat (pour mettre fin à cette barbarie), et de résilier immédiatement le contrat de travail de tous ceux de vos employés qui violent cette interdiction ;
2. D'établir un climat de confiance dans lequel vos employés peuvent attirer votre attention sur les employés qui ne respectent pas cette interdiction ;
3. De créer un programme de formation interne pour dénoncer les horreurs de l'industrie de viande de chien et de chat, et comprenant des indications de ce que chacun peut faire pour lutter contre cette cruauté, qui est déjà loin de faire l'unanimité du peuple coréen ;
4. De demander à votre gouvernement de promouvoir une loi contre la consommation de viande de chien et de chat dans votre pays ;
5. De soutenir avec des dons généreux les organisations coréennes de défense des animaux, les organisations de sauvetage, et la campagne contre la consommation de viande de chien et de chat en Corée du Sud;
6. De créer par ces mesures, une culture de compassion et d'empathie, pour remplacer l'apathie et l'indifférence...
En agissant ainsi, vos sociétés gagneraient le respect de leurs clients français, tout en contribuant à l'évolution positive de la société sud coréenne. A quelques mois des Jeux Olympiques d'Hiver en 2018, quelle avancée, dont vous pourriez être fiers, plutôt que de laisser voir la réalité actuelle, dans vos marchés populaires, une réalité qui va horrifier et dégoûter la vaste majorité de visiteurs qui se rendront dans votre pays.
Nous vous prions d'agir de façon déterminante, et dès à présent, pour que ce changement s'installe à temps...
Albert Einstein a observé, "L'indifférence, le manque de compassion, et le mépris avec lesquels tant de personnes traitent les animaux est malveillant d'emblée parce que cette attitude a pour résultat des grandes souffrances chez les animaux, mais deuxièmement parce que ce comportement a pour résultat un appauvrissement incalculable de l'esprit humain..."

Nous espérons que l'empathie dominera sur la barbarie, et que vous, les dirigeants économiques du pays, adopterez les démarches pour y mettre un terme à jamais.

 



Marie compte sur vous aujourd'hui

Marie ISAIA a besoin de votre aide pour sa pétition “Samsung, Hyundai, Kia, LG, POSCO, SK et toute société sud coréenne en France: Demandez à votre gouvernement de promouvoir une loi contre la consommation de viande de chien et de chat dans votre pays”. Rejoignez Marie et 26 645 signataires.