Préserver le deuxième espace vert de Saint Cloud

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


En signant cette pétition vous soutenez un collectif de clodoaldiens des quartiers FEUDON – CHEVRILLON – BEARN qui se mobilisent pour préserver un espace vert que la ville veut transformer en parking. Nous voulons élargir cette mobilisation et inciter la ville à revoir ses projets pour trouver une alternative plus conforme aux aspirations des habitants et à l'évolution de notre société.

Un jardin contre un parking ! Le jardin des Gâtines est l'espace vert situé sous le  carrefour du commissariat de saint Cloud, le long de l'avenue André Chevrillon. Méconnu, il est pourtant le deuxième espace vert de saint Cloud (hors le parc). Avec des arbres remarquables il accueille de nombreux passereaux attirés par son calme et son exposition. Les riverains profitent de son calme et à cette saison de l’incroyable mélodie nocturne des rossignols philomèles.  

 

Tout cela pour gagner 30 places de parking ! Le projet de la future gare du Grand Paris Express prévoit la suppression du parking Joffre situé rue Dailly (140 places) pour installer ces 170 places à la place du jardin des Gâtines. La ville écrit qu’elle « profite de ce projet pour réhabiliter le jardin des Gâtines … » !

Mais aujourd’hui plus aucune ville n’ose avoir une telle politique d’urbanisme ! Tout est fait pour préserver voire développer les espaces verts, surtout de cette taille ! Il ne s’agit pas ni d’être doctrinaire et de s’opposer aux projets de la future gare du Grand Paris, ni d’intérêt politique. Nous voulons juste obliger la ville à temporiser pour rechercher des alternatives, pour challenger les choix qu’elle a fait et pour écouter véritablement les aspirations des clodoaldiens.

Vous pouvez « réhabiliter et entretenir le jardin des Gâtines », bien sûr, mais pas pour en  faire un parking monsieur le promoteur (on se souvient de la chanson de Dutronc !).

Il y a urgence ! Jusqu’à présent ce projet a avancé dans une discrétion habile, notamment avant les élections. Le calendrier s’accélère et les procédures semblent propres et bien verrouillées. Au conseil municipal de novembre les réponses aux questions de l’opposition, qui a été alertée, montrent que c’est malheureusement sur les rails !

Nous voulons espérer qu’avec cette pétition la pression des habitants de Saint Cloud s’exprime vite et au-delà de l’émotion des riverains pour inciter la mairie à proposer des alternatives en concertation avec ses électeurs.