La Ceinture Verte de Strasbourg, c'est un droit à la santé et à la nature, pas au béton.

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Soucieux de réduire à Strasbourg la pollution atmosphérique et ses conséquences avérées sur la santé des habitants, préoccupés par la menace du changement climatique,

nous estimons déraisonnable de s’en remettre au seul calcul des « droits à construire » dans la Ceinture Verte qui aboutit dans un délai bref à la destruction d’un capital foncier de plus de 600 hectares promis par les lois de 1922, 1927 et 1990 à un objectif d’intérêt public d’une actualité et d’une modernité visionnaires.

Nous soutenons l’association ZONA Ceinture Verte de Strasbourg pour une réappropriation du sens  de la Ceinture Verte tel qu’il ressort de l’objectif législatif (« hygiène et salubrité dans l’intérêt public ») et de son bénéfice pour l’ensemble de l’Eurométropole en termes de santé publique (réduire la pollution), de réduction de l’îlot de chaleur urbain (réduire la canicule), de qualité de l’environnement (augmenter les espaces verts, parcs, jardins, terrains de sport), vision que ZONA a développée dans ses projets de Parc Naturel Urbain qui font l’unanimité à Strasbourg.

Nous demandons un moratoire immédiat des constructions sur la Ceinture Verte et une nouvelle définition des objectifs  municipaux plus en rapport avec le sens de la loi, ainsi qu’une consultation de la Cour de Cassation sur la situation juridique de ces espaces.



Association ZONA Ceinture Verte de Strasbourg compte sur vous aujourd'hui

Association ZONA Ceinture Verte de Strasbourg a besoin de votre aide pour sa pétition “Roland Ries maire de Strasbourg: La Ceinture Verte de Strasbourg, c'est un droit à la santé et à la nature, pas au béton.”. Rejoignez Association ZONA Ceinture Verte de Strasbourg et 3 894 signataires.