Améliorer la sécurité routière afin d'assurer la sécurité de nos enfants - Paris

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !


Chers Parents, Chers Riverains,

Je prends le temps ce jour d'organiser cette pétition suite au tragique accident de la circulation survenu ce matin dans le 16 -ème arrondissement de PARIS.

Nous sommes nombreux à avoir constaté l'insuffisance du dispositif de sécurité routière dans notre arrondissement. J'ai pensé à plusieurs reprises écrire à la mairie afin de faire l'accent sur ce constat et demander à ce que ce dispositif soit renforcé.

Malheureusement ce constat n'a fait l'objet d'aucune démarche près de notre mairie et ce matin une petite fille a perdu la vie.

Pour exemple: Le 16 ème arrondissement de Paris concentre 49 écoles maternelles et élémentaires 16 Collèges et 21 Lycées soit 86 établissements scolaires.

Il s'agit d'un quartier principalement investit par des familles avec de jeunes enfants qui ont vocation à évoluer sereinement dans leur environnement...

Lorsqu'il s'agit de nos enfants, la négligences n'a pas sa place la Mairie de Paris doit au plus vite renforcer le dispositif de sécurité routière sur l’ensemble de la ville.

L'enjeu est double :

- sécuriser le parcours des piétons, sur les trottoirs et lors des traversées de la route

-inciter les voitures à ralentir et réguler le flux des usagers, notamment pendant les périodes d'influence

Installer des aménagements spécifiques aux abords des établissement scolaires est essentiel pour garantir la sécurité de tous. Ajouter des feux de circulation, des ralentisseurs et des agents de sécurité routière aux abords des écoles.

L’association Prévention routière rappelle que la vitesse, excessive ou inadaptée, est l’une des principales causes de mortalité sur la route. D’ailleurs, saviez-vous qu’un piéton a 95% de chance de survie lors d’un choc à 30 km/h, mais seulement 20% à 60 km/h ?

Pour éviter les risques d'accidents aux abords des écoles, inciter les automobilistes à ralentir est une mesure incontournable. Différents dispositifs de ralentissement existent, notamment :
● Les radars pédagogiques : ils affichent la vitesse du véhicule en temps réel et indiquent si la limitation est respectée, ou non (avec un smiley, un message personnalisé ou un code couleur par exemple). L’objectif est de sensibiliser les automobilistes, et de les inciter à freiner aux abords de cette zone à risque.
● Les ralentisseurs : dos d’âne, surélévation de la chaussée, créneaux… Ces aménagements de la chaussée peuvent être de différentes sortes, en fonction de la situation (signaler un passage piéton, inciter à ralentir…).
● Le marquage au sol : en créant un contraste visuel et un effet de matière, ces aménagements, comme les dents de requins ou la résine gravillonnée, appellent les conducteurs à la prudence.

Outre la régulation de la vitesse, il peut être envisagé, dans certains cas, de diminuer, voire de supprimer le trafic de circulation routière inutile dans le quartier de l’école, en modifiant le sens de circulation ou en instaurant des rues à sens unique par exemple.

Les établissements scolaires et périscolaires sont des zones de rencontre sensibles entre les différents usagers de la route. L’approche du périmètre scolaire doit donc être indiquée aux automobilistes grâce à un dispositif d’information et de signalisation clair. Cela commence par les panneaux de signalisation routière réglementaires, qui, dans ce cas précis, indiquent la présence d’enfants ou de passages pour piétons. Si besoin, et pour renforcer leur impact, ils peuvent être renforcés par une signalisation lumineuse.

Cette pétition a ainsi vocation à demander aux responsable publiques, à la Mairie de PARIS de mettre en place une stratégie permettant d'optimiser la sécurité des piétons et notamment de nos enfants, en rappelant que la sécurité des périmètres scolaires constitue un enjeu majeur pour les collectivités et nécessite des conseils d’expert et des solutions sur mesure.

Vanessa BARDECHE EDBERG

Maman et riveraine du 16 ème arrondissement Avocate au Barreau de Paris