Petition update

ENTENDUS OUI, ÉCOUTÉS PAS SI SÛR

Collectif ANNÉENOIRE2020
France

May 9, 2020 — 

Bonjour à toutes et à tous,

Les annonces du Président de la République ressemblent à une victoire pour notre profession qui s’est magnifiquement mobilisée autour de revendications simples, claires et radicales portées par le collectif « Année Noire » et les initiateurs de la pétition « Culture en danger »(Jean-Claude Fall, tous les (plus de 500) premiers signataires et le SNAM-Cgt-Spectacle) signées par 250 000 personnes et relayées pendant un mois par toutes les professions de l’Art et de la Culture de notre pays.

Au-delà de la période où il est impossible de travailler (PIT), fixée au 31 août 2020 les droits sont prolongés de 12 mois au plus tard au 31 août 2021.

Ce ne sont pas exactement les termes de la revendication portée par notre mobilisation qui ne pouvait fixer le terme de la PIT, tant les incertitudes sont grandes et que nous n'avons aucune idée de la reprise générale des spectacles, des concerts, du cinéma et de l'audiovisuel, nous n'avons pas mis de termes à la prolongation de 12 mois qui devait varier selon les dates anniversaires.

Nous avons malgré cela été entendus.

Nous pensions que des concertations et négociations allaient évoquer concrètement et dans le détail la mise en place de ce dispositif nouveau et exceptionnel.

Il n'en est rien. Une ordonnance du ministère du travail va paraître sur l'assurance chômage et notamment les annexes 8 et 10 très vite sans aucune concertation ni négociation.

Entendus certes mais pas écoutés.

Selon nous, des questions complexes devaient être résolues en concertation étroite avec notre profession à travers ses organisations représentatives :

- la question des dates anniversaires,
- la question de la capitalisation des heures déjà effectuées au 1er mars 2020,
- la question des nouveaux entrants qui, dans cette situation exceptionnelle, auront été stoppés nets dans leurs travaux,
- la question des congés maternité et des longues maladies, et d'autres comme les activités de spectacle en milieu scolaire, tout comme des droits similaires pour l'ensemble des chômeurs et des précaires.

Il n'en sera rien et l'ensemble de ces points risquent de passer à la trappe. Nous réclamons urgemment l'ouverture d'une concertation avec le gouvernement et de vraies négociations professionnelles. Il en va de même pour tous les autres points abordés par le Président mercredi.

Un plan d’urgence pour l’Art et le Culture, une véritable relance budgétaire et en termes de projet global pour repenser l’Art et la Culture comme un véritable service public. Nous espérons (sans naïveté aucune, c’est à dire avec une détermination entêtée) que ceci mettra fin à la paupérisation et à la privatisation rampante de notre secteur, en oeuvre depuis quelques années.

Nous devons être entendus et écoutés. L'ensemble de ces questions et de ces projets doivent donner lieu à des réalisations concrètes dans la concertation et la négociation.

Oui nous nous devons de prendre au mot le Président de la République et travailler tous ensemble à donner un véritable sens et un souffle nouveau au service public de l’Art et de la Culture, comme notre pays tout entier devra le faire pour l’ensemble des services publics si malmenés et depuis si longtemps. Services publics dont l’importance pour le modèle français vient d’être remise à jour.

Nous ne clôturons pas les pétitions car nous restons totalement mobilisés, déterminés et Vigilants.

Jean Claude Fall pour Culture en danger

David, Julien pour Le Collectif année noire


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.