Adressée à justice

Relaxez Raphaël, lanceur d'alerte Luxleaks!

5 561
signataires

En septembre 2006, Raphaël est embauché chez Pwc après avoir postulé à une annonce. Il y reste neuf ans, d’abord en tant que secrétaire (2006-2011), puis comme agent administratif au service « support administratif fiscal». Au sein du géant de l’audit Pwc, il n'est qu'une petite main anonyme. Un rouage que personne ne remarque, bien loin des auditeurs ou des associés, ces sur-diplômés qui ne comptent pas leurs heures et détiennent le pouvoir.

Condamné à 9 mois de prison avec sursis et 1 000 d'amende en 1ère instance, Raphaël a fait appel. Encore condamné à 1 000 euros d'amende après un 2ème procès en appel, il vient de se pourvoir en Cassation au Luxembourg. Paradoxalement ces deux jugements lui reconnaissent le statut de lanceur d'alerte et son action pour l'intérêt général.

Son silence avant ce 1er procès résulte de l’accord de confidentialité signé avec PwC, avec la contrainte de payer 10 millions EUR en cas de rupture, accord qui incluait également son licenciement.

Il n'a pas fait ça pour la gloire. Il n’a jamais voulu être lanceur d’alerte, cela lui est tombé dessus. Il a toujours eu une exigence d’excellence et d’exemplarité en tant que citoyen. Beaucoup de personnes disent qu’elles le comprennent pour avoir vécu la même chose.

Lancer une alerte à ses yeux est avant tout un acte éthique, délibérément tourné vers autrui. Sa démarche était et est toujours tournée vers nos enfants et petits-enfants.

Quand le pillage devient la norme pour une élite, celle-ci finit manifestement par ne plus s’accommoder de la Législation pourtant déjà fort à son avantage et à créer pour elle-même un système opaque, au-delà de la légalité, qui autorise ce pillage et un code moral interne qui le glorifie.

Celle-ci porte atteinte à l'intérêt général de tous les pays. Les sommes sortant des budgets des États sont vertigineuses: 240 milliards de $ par an dans l'UE selon des hypothèses prudentes de l'OCDE, 50 à 70 milliards d'EUR par an pour la France, etc.

Ce sont les peuples (nous) qui en subissont les conséquences au quotidien de l'évasion fiscale. Elle a une double conséquence dramatique pour les Etats : elle les oblige à faire des coupes budgétaires et à sacrifier des services publics. Ou à s’endetter.

Autant d'argent non investi dans les services publics: hôpitaux (manque de personnel médical, fermeture d’hôpitaux/maternité), écoles (trop d'enfants dans une classe, fermeture de classes), crèches (manque de places/personnel), infrastructures, routes, formations, emplois, services publics, etc. La liste est longue, trop longue!

Depuis des années, nous sommes des millions à exprimer notre opposition à l'évasion fiscale et à l'injustice fiscale en Europe et dans le monde.

Nous ne voulons pas que des citoyens défendant l'intérêt général soit condamnés.

Au contraire, ce sont ceux qui ont mis en place et profitent de ce système d'évasion fiscale qui doivent être à leur place.

Je signe la pétition pour demander la relaxe pour Raphaël !

Merci de préciser votre email pour recevoir la suite de ce combat.

 

Cette pétition sera remise à:
  • justice


    Equipe HelpRaph a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 5 561 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Equipe HelpRaph compte sur vous aujourd'hui

    Equipe HelpRaph a besoin de votre aide pour sa pétition “Relaxez Raphaël, lanceur d'alerte Luxleaks!”. Rejoignez Equipe HelpRaph et 5 560 signataires.