Pétition fermée

Relaxe pour Bertrand Rambaud qui se bat pour la reconnaissance du cannabis thérapeutique

Cette pétition avait 4 961 signataires


Bertrand Rambaud, Président de la principale association pour le cannabis thérapeutique et organisateur des colloques consacrés au cannabinoïdes en médecine, a été interpellé le 2 avril 2014, placé en garde à vue durant une journée - durée durant laquelle il a été privé de son traitement, provoquant de violents vomissements - et mis en examen pour détention de cannabis. 

Ce renvoi devant le tribunal correctionnel le 16 juin prochain me révolte.

Comme Bertrand Rambaud je suis malade et membre de l'UFCM I Care (Union Francophone pour le Cannabis Médical). Comme de nombreux patients atteints de maladies graves, je ne supportais plus les douleurs quotidiennes et les effets secondaires des traitements très lourds. Nous, les personnes atteintes de maladies très graves - sclérose en plaque, cancers, VIH, HVC, anorexie, fibromyalgie – sommes sans cesse soumis à des douleurs insupportables, à des crampes, des nausées et des spasmes du simple fait de nos maladies; ce à quoi il faut ajouter les douloureux effets des traitements - trithérapies, chimiothérapie, etc. Nous sommes soumis à des peines inimaginables pour toute personne en bonne santé. 

Il faut avoir en tête cette réalité pour comprendre que, comme tant d'autres, j'ai eu recours à la seule chose qui me soulageait de façon efficace : le cannabis thérapeutique.

Depuis que je prends de la teinture-mère de chanvre et que je vaporise du cannabis 3 à 4 fois par jour, les douleurs liées à ma maladie ont quasiment disparues. Je ne suis plus obligé de me rendre régulièrement aux urgences (tous les 3 mois environ) pour y subir une fibroscopie et bien souvent, rester en observation une nuit entière. Mais aussi, mes traitements ont pu être diminués de moitié.

Combien de gens sous chimiothérapie n'ont d'autres solutions que de prendre du cannabis pour supporter leurs nausées et retrouver de l'appétit ?

Combien de patients atteints de maladies neurodégénératives n'ont d'autres choix qu'utiliser du cannabis pour endurer les souffrances de leurs maladies et retrouver un semblant de vie normale ? 

Combien de malades polytraumatisés, anorexiques, combien de gens atteints de céphalées sévères, combien de malades pourraient être soulagés par du cannabis thérapeutique ?

Que demandent ces patients ? Aller chercher leur cannabis en pharmacie.

Bien que l'Etat reconnaisse que le cannabis facilite le traitement de nombreuses maladies, il n'est toujours pas possible de s'en faire délivrer officiellement en France.

Nous ne comprenons pas et nous n'acceptons pas la mise en examen de Bertrand Rambaud.

Qu'a fait Bertrand Rambaud ? Il n'a fait que pallier aux carences de l'administration française. Du Bedrocan (de la fleur de cannabis médical) lui est prescrit pour soulager ses douleurs. Mais il est obligé d'aller chercher ce médicament à l'étranger puisque la France ne s'est toujours pas décidée à en doter les pharmacies. 

Pour éviter de trop nombreux voyages (longs et fatigants, surtout compte tenu de son état), il a cultivé des variétés thérapeutiques afin de produire lui-même son traitement : teinture-mère, crèmes et onguents, huile et fleurs. Il n'a fait que pallier aux carences de l'administration française.

On l'accuse aussi d'incitation. Incitation ? Non. Il participe à l'information auprès des professionnels de santé. Les colloques organisés annuellement à Strasbourg par Bertrand Rambaud ont toujours plus de succès. Les plus grands chercheurs du monde entier viennent expliquer leurs découvertes et leurs recherches.

En soutenant Bertrand Rambaud, nous luttons pour l'information sur les cannabinoïdes, nous soutenons les malades. Nous luttons pour que le cannabis thérapeutique soit totalement et réellement reconnu.

Il est temps que le gouvernement, la Ministre de la santé et la Ministre de la Justice prennent leurs responsabilités et cessent de traiter les malades comme des délinquants.

Nous demandons la relaxe de Bertrand Rambaud !

Pour tous contacts:

Jean-Marie GINGEMBRE

06 52 16 88 39



De compte sur vous aujourd'hui

De GINGEMBRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Relaxe pour Bertrand Rambaud qui se bat pour la reconnaissance du cannabis thérapeutique”. Rejoignez De et 4 960 signataires.