Consultation citoyenne des Argelèsien(ne)s - Pour une "Route de Vie préservée" et 33 pins

Consultation citoyenne des Argelèsien(ne)s - Pour une "Route de Vie préservée" et 33 pins

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
lespins SAUVONS a lancé cette pétition adressée à Maire d'Argeles-sur-Mer : Antoine Parra

Des discussions se sont engagées entre la Ville d'Argelès-sur-Mer, le Groupe National de Surveillance des Arbres (GNSA) représenté par Thomas Brail et des Citoyens.

La mobilisation de nous tous est aujourd’hui nécessaire au travers de cette pétition pour viser la protection des pins qui risquent d’être abattus dans les prochains jours. Leurs racines sont actuellement dérangeantes et considérées comme dangereuses. La qualité d’enrobage de la route et sa vétusté sont aussi des points majeurs.

Il nous semble que ces pins pourraient subsister sans encombre et pour le bonheur des promeneurs dans le cadre de ce projet qui vise un rétrécissement de la route.

Le point de départ 

Le Maire Antoine Parra, envisage, ce que les résidents du quartier de la Route de Nd de Vie attendent depuis 20 ans : une rénovation de l'espace urbain devant le cimetière d'Argelès-sur-Mer. Il porte un projet ambitieux (de 500 à 600 000 euros d'après nos sources) et veut en faire une véritable "entrée de ville".

Le projet prévoit un rétrécissement de 5m50 de la chaussée en éliminant pourtant tous les pins qui créent une ombre bienfaisante et contribuent à une qualité paysagère en offrant une perspective vers les Albères. La municipalité envisage de créer "un parc à l'andalouse" avec de nouvelles essences qui, de toutes façons, auront besoin de s'implanter et dont les racines risquent de poser problème dans 50 ans.

L'information mise en place dans les 8 réunions organisées par la Mairie s'est révélée insuffisante pour signifier l'abattage de 33 pins séculaires (environ 50 ans d'âge) et a été incomprise par une bonne partie de la population qui, bien qu'en accord avec certaines lignes du projet, a décidé d'intervenir, en découvrant les croix sur les arbres à abattre, pour aller vers la transition et le "Monde d'Après" pour les générations futures.

Seule l'expression de votre voix peut faire évoluer le projet vers davantage de bon sens !

Les mesures actuelles de la crise sanitaire compliquent le rassemblement.

Face à notre besoin de devenir force de proposition pour ce projet qui peut créer un précédent local, nous vous demandons de signer cette pétition pour montrer le nombre de personnes concernées par la préservation des arbres anciens (même s'ils seraient "remplacés" par la Mairie) essentiels dans un contexte de changements climatiques.

Comme le souligne Antoine Parra, gouverner c'est prévoir et parfois prendre des décisions difficiles pour remettre du bon sens dans notre Société.

En conséquence, et pour aller vers le bon sens de la démocratie, nous lui demandons d'accepter que les Citoyens qui se sentent concernés par la préservation des arbres anciens, pour tout ce qu'il procure en matière de santé, puissent faire entendre leur désaccord et leur point de vue sur ce sujet.

Débattre du projet ensemble

Nous sommes conscients des engagements financiers déjà engagés sur ce chantier et même si l'enjeu est important, il mérite de prendre un temps supplémentaire de réflexion, en concertation plus approfondie avec les Citoyens, avant cet abattage massif.

Ce projet nous semble soulever d’autres questions :

  • Comment garantir un plan de circulation apaisé ?
  • Où passeront les véhicules mortuaires ? (le cimetière ayant 3 entrées)
  • Pourquoi ne pas créer des liens avec la véloroute européenne ? La piste cyclable et piétonne prévue s'interromprait dans l'impasse du lotissement voisin d'après les informations fournies par la Municipalité.

Pour l’avenir d’Argelès la Naturelle…

Nous demandons la préservation des arbres anciens et que la Municipalité s'engage, sur l'ensemble de la commune à :

  • Préserver, au maximum, le végétal ancien plutôt qu'à le compenser, pour tenir compte de leurs services écosystémiques
  • Réaliser des diagnostics phytosanitaires dans le cadre de projets d'aménagements urbains et paysagers
  • Coconstruire les projets urbains en formalisant une convention citoyenne : nous voulons une concertation sincère, constructive et bienveillante (et non des réunions publiques descendantes).
  • Accéder à une information transparente et complète avec une rubrique dédiée sur le site Internet de la Ville dédiée aux projets urbains (objectifs, caractéristiques, plans et coûts).

Nous envisageons aussi en collaboration avec la Municipalité la mise en place de projets pédagogiques pour les écoles pour la sensibilisation au "vivant".

Merci de signer et de partager au maximum pour que la voix des Citoyens d'Argelès-sur-Mer, la Naturelle, résonne !

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !