Sauvez la section "japonais" du lycée Bartholdi à Colmar !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


En raison d'une décision prise cette année par le rectorat de Strasbourg, la section « japonais » du lycée Bartholdi à Colmar est sur le point de fermer. En effet, il est fort possible que notre section ne puisse plus recevoir les subventions nécessaires à son fonctionnement. Par conséquent, l'option risque de disparaître dès la rentrée prochaine, ne permettant plus aux futurs élèves de seconde de s’initier à la culture nippone.

 

Porteuse de nombreux projets culturels et d 'échanges, notamment avec des lycées japonais tels que le lycée Funairi d’Hiroshima, la section participe comme toute option au dynamisme de l'établissement. De plus, celle-ci organise tous les 2 ans un important voyage au Japon et une fois par an la plus grande fête du lycée dans une salle de concert, ce qui permet aux élèves de prendre des décisions, de participer à des projets et devenir plus autonomes. 

La section, ouverte depuis plus de 30 ans,  se fait le lien entre l’Alsace et le Japon, qui pour rappel ont toujours été étroitement liés. Les élèves qui suivent les cours dispensés par Madame Endo, une professeure native du Japon, sont heureux de participer aux cours et de s’y épanouir dans une ambiance chaleureuse. Les cours de japonais sont bien différents des cours habituels comme les mathématiques ou le français ;  ils permettent de découvrir une langue radicalement différente de la nôtre ainsi qu’une nouvelle culture que Mme Endo, par son unique présence et sa bonne humeur, partage avec les élèves. Beaucoup d’entre eux viennent de toute l’Alsace pour pouvoir apprendre la langue de leurs mangas préférés, qui ont bercé leur enfance et bercent toujours leur adolescence. Il est en effet nécessaire de rappeler que jusqu’à l’année dernière, le lycée Bartholdi était l’unique lycée de la région à proposer une LV3/LV2 japonais. La décision d’arrêter le japonais au lycée est pourtant paradoxale dans un monde qui ne cesse de se mondialiser et où les échanges internationaux sont d’une grande importance. La compréhension d’une troisième langue ne peut ainsi qu’être bénéfique à l'élève. 

Les demandes d’inscription à la section ne désemplissent pas et la motivation des élèves et de la professeure est toujours aussi forte. Mme Endo prend soin de suivre chacun de ses élèves et de les soutenir dans leurs projets. Depuis le début de sa carrière, elle a ainsi permis à des centaines d’élèves de partir au pays du soleil levant, et elle est encore aujourd’hui en contact avec un bon nombre de ses anciens élèves qui vivent désormais dans le monde entier.

Si la section venait à fermer définitivement, cela serait une énorme perte et une grande déception pour les élèves, Mme Endo et le lycée, qui lui doit en partie sa bonne réputation et son prestige. 

 


Madame, Monsieur, 

Nous nous remettons aujourd’hui à votre bienveillance afin que nous et les futurs élèves, aient la chance de continuer d’apprendre cette langue que nous aimons tant et que Mme Endo enseigne avec enthousiasme.

Nos plus sincères salutions, 

 

Les élèves de la section japonais du lycée Bartholdi.