Sauvons les arbres de l’école d’architecture de Toulouse !

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !

Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

(signez cette pétition mais ne donnez aucun argent, merci)

Un nouveau projet architectural d’extension de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse vient d’être retenu.

Ce projet porte des choix fortement contestables pour l’environnement: artificialisation de tous sols de la parcelle, matériaux verre et béton qui conduisent à l’usage de la climatisation, démolition de l’existant, absence de recyclage ou ré-emploi, minéralisation des espaces…

Il s’agit d’une architecture extractiviste, d’une architecture de confinement des espaces, sa conception est dépassée, à contre temps, car elle ne prend pas en compte les conditions sociales et climatiques actuelles. En effet, à l’heure du réchauffement climatique, le projet prévu propose d'abattre et de supprimer les arbres existants sur le site actuel. La plupart de ces arbres ont plus de trente ans. Le rejet de toute présence végétale dans l'architecture marque une prise de position très radicale contre les approches paysagères, vivantes et ouvertes de l’architecture. 

Une école d'architecture doit tracer l'avenir de nos habitats et de nos villes futures. Ses bâtiments doivent montrer aux étudiants qu'une autre voie est possible, que l'architecture peut aider à construire un monde vivable, un monde vivant.

Au moment où nous connaissons des pics de températures de plus en plus fréquents, chacun sait désormais que les arbres aident à réduire ces ilots de chaleur dans la ville. On sait également que les arbres urbains sont un moyen d’atténuer l’impact du volume d’émission de gaz à effet de serre des activités anthropiques de la ville.  La ville et les arbres ont toujours été liés dans l’histoire urbaine ( voir l’exposition virtuelle « La Ville Forêt » présentée actuellement par le CAUE Rhône Métropole).

Dans les mois qui viennent, l’école nationale supérieure d’architecture de Toulouse va engager le suivi de la mise en oeuvre de ce projet. Un comité de suivi, composé d’usagers de la future école, va peut-être pouvoir faire entendre raison aux architectes retenus. Il faut parvenir à faire modifier ce projet dans un sens écologique et raisonnable.

C’est le moment d’exiger qu’aucun arbre existant ne soit supprimé dans l’école ! C’est le moment de sauver les arbres de l’école d’architecture de Toulouse !

Signez la pétition, elle sera transmise au comité de suivi, aux architectes et à tous les décideurs.

Arrêtons la suppression des arbres en ville !

Aidons les futurs architectes à aimer les arbres et à aimer la vie !