COVID-19, la pandémie qui déclenche un appel international !

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


La pandémie de COVID-19, comme d'autres épidémies d’origine animale que nous avons connues, tue des milliers de personnes dans le monde.

Les scientifiques sont unanimes : notre système alimentaire est en cause !

Si nous ne prenons pas dès maintenant des mesures importantes, nous ferons face à de nouvelles menaces pour notre santé, la sécurité sanitaire, la santé et la protection animale, et l’environnement.

EN SAVOIR PLUS

La pandémie de COVID-19 tue des personnes dans notre pays et le monde entier.

Cependant, depuis des années, les experts nous alertent sur le risque de transmission de maladie des animaux aux humains.

Depuis notre lieu de confinement, nous – les représentants des partis animalistes du monde – vous envoyons ce message urgent et politique.

La pandémie actuelle nous est dépeinte comme provenant d’un seul animal sauvage utilisé pour la nourriture en Chine. C’est une vue incomplète : les épidémies passées nous ont montré que le problème ne venait pas seulement de notre consommation d’animaux sauvages mais des animaux en général.

Le monde a connu d’autres épidémies d’origine animale, comme le SARS, le MERS, la grippe porcine, la grippe aviaire et la maladie de la vache folle. Nous payons un lourd tribut pour manger des animaux, et le prix payé par les animaux est encore bien plus élevé.

Violentés, génétiquement modifiés, exhibés, entassés, mis en cages, péchés, enfermés, chassés, vendus, abattus, braconnés, transportés - les animaux sont exploités jusqu'à l'insoutenable.

Les nombreux lobbyistes qui vivent de leur utilisation sont aidés par des politiciens peu scrupuleux, et des gouvernements complaisants. Des milliards d’euros d’argent public sont dépensés chaque année pour promouvoir ces traitements infligés aux animaux.

La viande et les produits laitiers augmentent le risque de développer des maladies chroniques et certains cancers. L’élevage est l’une des causes principales d’émissions de gaz à effet de serre, de déforestation et de pollution des eaux et des sols, provoquant une destruction de l’habitat des espèces sauvages et leur extinction. La consommation d’animaux peut nous conduire à des situations gravissimes, comme c’est le cas en ce moment.

Notre système alimentaire actuel est une bombe à retardement.

Nous devons prendre un virage décisif et historique. Nous, partis politiques animalistes du monde, exigeons de nos gouvernements des changements immédiats et radicaux.

Nous exigeons des gouvernements les mesures suivantes :

- démarrer une réduction immédiate de la consommation de produits animaux pour atteindre une réduction de 70% d’ici 2030 ;
- instaurer un étiquetage obligatoire sur tous les produits animaux, indiquant où les animaux ont été élevés, s’ils ont eu un accès libre à l’extérieur, ont été abattus avec ou sans insensibilisation préalable et mentionnant l’empreinte écologique des produits ;
- interdire la consommation et le commerce d’animaux sauvages ;
- mettre fin aux transports internationaux d’animaux vivants ;
- interdire l’élevage et la pêche intensifs ;
- arrêter de subventionner les secteurs de la viande et des produits laitiers ;
- instaurer une option végétalienne quotidienne dans la restauration publique ;
- aider les éleveurs à se réorienter vers une agriculture végétale.

Enfin, nous demandons à chacun de vous d’agir. Nous devons reconstruire notre système alimentaire. Si vous ne changez pas vos habitudes alimentaires pour les animaux, faites-le pour vos enfants, votre santé et la planète. Faisons de ce monde un meilleur endroit pour les humains et les animaux. Commençons aujourd’hui.

Merci

Signez et partagez cette pétition pour dire au monde et aux gouvernements que vous voulez un changement maintenant !