Protégeons les forêts de Lanaudière

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


#MOBILISATIONMATAWINIE

Kwei Kaskina!

Veuillez signer et partager la pétition!  

Nous reconnaissons le territoire ancestral autochtone non-cédé cartographié tel l'unité d'aménagement forestier 062-71 au Nord de Lanaudière. 

Du territoire, qu’ils ont occupé et occupent toujours, émane leur langue et leur identité. C’est sur ce territoire que reposent tous leurs ancêtres, ceux qui sont venus avant eux et ont vécu sur cette partie du monde, c’est pour cette raison que les Atikamekw le considèrent comme «des plus sacrés». Ils en sont conscients et considèrent que l’héritage du territoire qu’ils utilisent aujourd’hui est déjà promis aux leurs des générations suivantes. «Le territoire que nos ancêtres ont reçu du Créateur nous est actuellement prêté et est destiné à nos petits-enfants et aux autres générations suivantes ». 

Mobilisation Matawinie est un Mouvement Populaire Auto-Géré qui a vu le jour le 1er juin 2020. Mobilisation Matawinie s'oppose aux coupes à blanc dans Lanaudière et propose des alternatives.

Selon le PAFIT 062-71, le volume de bois marchand sur ce territoire est évalué à 47 391 300 m3. Plus de 41% composé d'essences résineuses. La superficie forestière productive destinée à l’aménagement forestier est de 399 868 ha. de bois dans la Sapinière à bouleau jaune et l'Érablière à bouleau jaune de Lanaudière entre 2018 et 2023.

Les essences vedettes sont l'épinette rouge, l'épinette blanche, l'épinette noire et le bouleau jaune. 57 % de la forêt est composé de Sapin Baumier, une essence acceptable selon le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. 

Selon le PAFIT 062-71, le territoire de l’Unité d'aménagement 062-71 couvre 4 930 km2 et est compris dans les limites de la région administrative de Lanaudière.

Des interventions forestières telles la coupe de régénération (CPRS), coupes partielles intensives, éclaircie commerciale, des constructions de chemins et autres sont prévus. Voir les documents du MFFP. Plus de la moitié des coupes auront lieu au Nord de St-Michel-des-Saints ainsi que dans les municipalités de St-Zénon, St-Donat, Notre-Dame-de-la-Merci, St-Damien, Chertsey, Ste-Émilie-de-l'Énergie, St-Côme, Entrelacs, Rawdon et Mandeville. 

Cet été les coupes couvriront l'équivalent de 5000 terrains de football. (Voir lien plus bas pour les plans de coupes et les cartes forestières.)

Toutes les informations recueillies ici proviennent:

du PAFIT 062-71, disponible en ligne 

du site de la Table GIRT, foretlanaudiere.org et

du site de MFFP, https://mffp.gouv.qc.ca/les-forets/

La MRC de Matawinie a pu me diriger vers les plans de coupe pour 2020 mais pas la planification annuelle et le volume de bois pour la fin du plan quinquennal en 2023. À suivre. 

Nous avons des espèces sensibles et menacées dans ces bois, la Martre d'Amérique, Grand Pic, Grand Polatouche, Pékan, Paruline couronnée, Cerf de Virginie, Plathanthère à grandes feuilles, Tortue des bois, Grive de Bicknell, Omble Chevalier et la Pygargue à tête blanche. 

- Nous soutenons la MRC de Matawinie dans la réalisation de l'aire protégée au Lac Kaël. Nous demandons d'appliquer le Règlement sur l'aménagement durable des forêts (RADF) et d'exclure de l'aménagement forestier le secteur du Lac Kaël à Ste-Émilie-de-L'énergie, le secteur du Lac en Coeur à Mandeville et le secteur de la Crique à David à St-Damien afin de protéger l'habitat du poisson, les sites récréotouristiques et les paysages visuellement sensibles du sentier du Lac Kaël, du Sentier National, du sentier Matawinie, du Sentier Onikam et du sentier du Lac en Coeur.  Nous demandons d'ajouter ces secteurs au réseau des aires protégées du Québec afin d'atteindre la cible minimale de 17 % de la superficie du territoire.  

- Nous demandons à Madame la Ministre du Tourisme Caroline Proulx, député de Berthier de soutenir le développement et de faire la promotion d'un plan de transition économique régional de mise en valeur du patrimoine touristique de la région. En soutenant la valorisation de la forêt et des milieux naturels non perturbés du nord de Lanaudière en diminuant les coupes forestières dans une perspective de développement durable et d'autonomie territoriale.

- Nous demandons au ministère de l'environnement et de la lutte contre les  changements climatiques d'appliquer:

La Loi sur les espèces menacées ou vulnérables,

Le Règlement sur les espèces floristiques menacées ou vulnérables et leurs habitats pour les espèces floristiques, 

La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune et

Le Règlement sur les habitats fauniques pour les espèces fauniques. 

- Nous demandons à Monsieur Pierre Dufour, Ministre des forêts, de la Faune et des Parcs d'établir une entente administrative avec le Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de travailler conjointement avec les ministères et les experts conseils à la réalisation du Plan de transition écologique du gouvernement du Québec. Ce plan devra être approuvé par un comité indépendant du gouvernement et de l'industrie extractiviste.

- Nous demandons que soit respecter les limites des Parcs régionaux et que soit exclus à perpétuité la CPRS et toutes autres extractions de matière ligneuse dans le Parc régional de la forêt Ouareau, le Parc régional de la Chute à Bull, le Parc régional des Sept-Chutes et le parc régional du Lac Taureau qui couvrent ensemble 6% de l'unité d'aménagement 062-71. 

Description et cartes des travaux forestiers 2020 Lanaudière: http://www.rltp.qc.ca/activites/travaux-forestiers-lanaudiere

Vous souhaitez voir où seront réalisés les différents travaux forestiers au cours de l’année : http://foretlanaudiere.org/cartographie/

Pour en apprendre au sujet de la Nation Atikamekw de Manawan : manawan.org

Pour soutenir Mobilisation Matawinie : https://gf.me/u/x9pv9t

Jennifer Raphaëlle, co-porte-parole, #MobilisationMatawinie