Pour la création d’un Jardin Canin , Quai André Citroën , à Paris 15eme

Pour la création d’un Jardin Canin , Quai André Citroën , à Paris 15eme

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !
Quand elle atteindra 5 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Maurice BRACKA a lancé cette pétition adressée à propriétaires de chiens et à

Notre  proposition est la suivante : créer un jardin canin, avec clôture ,  sur l’espace situé le long du quai André Citroën, entre la rue de Javel et la rue de la Convention.

L’objectif est de proposer aux propriétaires de chiens des promenades et un espace de sociabilisation  pour les animaux de compagnie, et aussi avoir un lieu d’échange sur l’éducation des chiens , leur dressage , leur santé , leur bien être ! 
Actuellement , il n’existe pas à Paris XVe, qui est, rappelons- le, l’arrondissement le plus étendu de Paris, un jardin canin, (à part celui qui est assez éloigné , situé au Parc Georges Brassens) ou alors il faut aller à l’extérieur de Paris,  par exemple au bois de Boulogne.

Cette situation est source de désorganisation et la présence de beaucoup de voitures dans l’axe routier  le long des quais de Seine présente un danger pour les chiens . 

En outre, un chien est un animal qui a besoin d’un espace de liberté et de pouvoir se promener et  gambader sans laisse.
Cette pétition s’adresse à tous les décisionnaires, ainsi que tous les amis des animaux, notamment des chiens.

Il est temps que la ville ne soit pas un lieu exclusif pour l’homme et ses accessoires notamment les voitures ou les vélos. La nature doit reprendre ses droits, le chien est le meilleur ami de l’homme et il fait partie lui aussi de la nature,  des espèces animales vivantes et non nuisibles . Au contraire, l’utilité du chien, en tant qu’ animal de compagnie, n’est plus à prouver.

Les parisiens, notamment les habitants du 15e arrondissement en général et plus précisément à l’ouest du 15e arrondissement, doivent pouvoir offrir à leurs animaux de compagnie un espace de détente. 
Des études ** anglo-saxonnes le disent  et nous le constatons par nous-mêmes : les chiens créent beaucoup de liens entre les citoyens, sont source de communication, d’échanges, d’éducation et de bien-être. Autant de nouvelles données que les maires, soucieux de développer une politique de la ville cohérente et efficace, doivent prendre en compte.
Aussi, des enfants n'ayant pas forcément l'environnement familial permettant d'accueillir un animal pourraient tout de même profiter de nombreux bénéfices.
Des études** démontrent que les enfants en contact régulier avec des animaux développaient beaucoup plus d'empathie, d'ouverture d'esprit et de confiance en soi, ainsi qu'une nette sensibilité à l'écologie, à la préservation de la planète et à la protection animale.

 

« ** https://www.researchgate.net/publication/284277087_Pet_Dogs_and_Children%27s_Health_Opportunities_for_Chronic_Disease_Prevention
https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2007-2-page-15.htm
http://www.cerphi.org/wp-content/uploads/2011/05/AAA-quali-2005.pdf »

L’idée serait de créer un espace canin clos et sécurisé , dans lequel on pourrait pénétrer uniquement à l’aide d’une carte magnétique nominative, attribuée chaque année par la mairie. Chaque détenteur de cette carte, accepterait au préalable, le paiement d’une cotisation annuelle de 10€ environ (5€ pour les habitants du 15ème ), et signerait une charte, s’engageant à ramasser systématiquement les déjections de ses chiens. (On pourrait aussi étendre l’engagement à tous déchets, canettes, mégots, papiers, crachats… et travailler avec la municipalité sur des idées de prévention de lutte contre les incivilités.)

Nous demandons donc :

- Une partie de l’espace réservée aux chiens de grande taille 
- Un espace réservé aux petits chiens/chiots (plus de sécurité pour l’animal et les personnes âgées souvent propriétaires de chiens de petites tailles)
- Des points d’eau canin/humain à l’intérieur du parc. 
- Deux sas d’entrée/sortie (un pour chaque partie du jardin parc)
- Des distributeurs de sac à déjections régulièrement approvisionnés
- Un revêtement du sol adéquat au passage intensif de chiens (un bon drainage est nécessaire pour l’hygiène et la sécurité du site)
- Des arbres matures/haies (trop de vent et de soleil n’est bon pour personne)
- Des poubelles/cendriers (pour une propreté du site à la responsabilité des usagers)
- Un éclairage (solaire, à détecteur de mouvements) pour plus de sécurité et pour pouvoir profiter du parc peu importe l’heure de nos sorties
- Une délimitation du cani-parc haute, robuste et sécuritaire
- Des aménagements tel que pergolas,  bancs. 
 Les bénéfices :

- Un espace d’échanges convivial
- Un espace sécurisé tant pour les chiens que pour les habitants
- Un espace clos réservé aux chiens
- Un espace de sociabilisation et de liberté pour nos amis à quatre pattes
- L’amélioration du cadre de vie des chiens, de leurs propriétaires et des habitants de la ville 
- La carte magnétique permet un engagement citoyen sur la bonne tenue du parc et évite la présence non-désirée de certaines personnes
- Avec la carte, une meilleure connaissance des propriétaires et de leurs chiens à la Mairie 
- Avec plus de distributeurs de sacs à déjections régulièrement réapprovisionnés, une ville plus propre
- Moins de chiens en liberté sur les lieux à grande fréquentation

En France, plus d’un foyer sur 5 possède un chien. Tout le monde n’est pas obligé d’aimer les chiens. Nous le savons et nous l’acceptons. C’est pourquoi, nous vous demandons de disposer d’un parc où faire courir nos chiens sans déranger les personnes qui ne les apprécient pas, comme il en existe dans d’autres capitales européennes et grandes villes françaises.

A tous les signataires, merci !

Un chien qui se dépense et se sociabilise est un chien en bonne santé et qui crée moins de problèmes de voisinage.

 

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !
Quand elle atteindra 5 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !