Disparition de David : Demande urgente de mobilisation de la brigade nautique

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !


BILAN DISPARITION DAVID STEVENIN : 1 an, 4 mois et 14 jours ...

Permettez que plus d'un an après la disparation de David, nous rappelions le contexte.
Nous sommes une famille très unie par de nombreuses épreuves douloureuses déjà traversées. David a choisi de changer de région pour s’installer aux Pays Basque, choix mûrement réfléchi dans une région qu’il affectionne particulièrement et connait à la suite d’un séjour passé avec des amis.
David a quitté la Normandie en septembre 2018, il nous donnait des nouvelles très régulièrement et n’a jamais perdu le contact avec nous jusqu’à ce qu’il disparaisse subitement dans la nuit du 25 septembre 2018. David a disparu sur la commune d’Urt, où il était hébergé chez l’habitant avec un ami, avec sa voiture et son chien. Depuis, rien…

Dans ces temps de révolte et de manifestations nationales, nous aussi aimerions crier notre colère et notre indignation face au manque d’actions et de réponses de la justice concernant la disparition de David ! 
Nous allons pour cela exercer un droit citoyen :  LE DROIT DE PETITION !
Nous faisons encore appel à vous aujourd’hui.
Nous avons besoin à nouveau de votre soutien et surtout de vos signatures !
Nous avons décidé de mettre en place cette pétition parce que nous essayons et nous souhaitons par tous les moyens attirer l’attention et susciter l’intérêt des pouvoirs publics et surtout de la justice pour notre affaire, pour David.

Cette pétition a pour but de « faire pression » autant qu’on puisse sur le système judiciaire et particulièrement sur les personnes détenant le pouvoir dans les décisions concernant l’enquête de la disparition de David. OU EST LA JUSTICE ? 

Les investigations requises dans ces circonstances ont été faites, ils ont suivi les procédures. Notre affaire est passée dans de nombreux services de gendarmerie et de police judiciaire. La juge au parquet de Bayonne nous a personnellement reçu l’année dernière. Nous avons engagé un avocat . Toutes les recherches possibles et inimaginables ont été faites dans le secteur de sa disparition : terrestres, maritimes, forestières, aériennes…Nous recevons le soutien d’une équipe de bénévoles formidables sur place qui s’est crée à mesure de nos déplacements aux pays basque et aussi par le biais de notre groupe Facebook pour la disparition de David.

Aujourd’hui, nous n’avons rien… pas une once de piste. Le désespoir est total et la souffrance de ne pas savoir terrible et constante. Nous sommes désarmés, nous ne savons plus quoi faire, de nombreuses pistes restent ouvertes et nous n’avons pas les moyens techniques de les vérifier sans l’aide des services judiciaires.

Nous avons réalisé des demandes, notamment pour sonder à nouveau l’Adour, qui reste une piste difficile à écarter à 100%. Ces demandes demeurent à ce jour sans réponse.
Nous manquons des opportunités et perdons le soutien de personnes par l’inaction de la justice. L’association UMIS, l’unité mobile d’intervention et de secours, nous accompagne et souhaite faire de nouvelles recherches dans l’Adour, malheureusement sans retour de la juge (demande faites en novembre 2019) cela reste à notre charge.

Nous ne nous sentons pas pris en compte, comme de nombreuses familles françaises victimes de la disparition d’un proche.

Nous souhaitons que la juge Madame CHAUSSIER-MACKOWIAK en charge de l’enquête ordonnent de nouvelles investigations et répondent à nos demandes.

C’est pour cela qu’il nous faut un maximum de soutien par vos signatures !
Nous comptons une nouvelle fois sur vous, ça n’arrive pas qu’aux autres !

MERCI

Sylvie, Laura Stevenin et Jennifer.