Stop aux décès: Justice pour les aîné​.​e​.​s en soins de longue durée!

0 have signed. Let’s get to 1,500!


An English Message will Follow:

Stop aux décès: justice pour les aîné.e.s en soins de longue durée!

RECAA (Ressources ethnoculturelles contre l'abus envers les aînés.es 'Respecting Elders, Communities Against Abuse') est une organisation montréalaise créée il y a 20 ans avec le mandat de sensibiliser à la maltraitance des aînés et de briser le silence qui entoure cette forme la plus cachée de violence familiale. Les membres de RECAA se composent en grande partie d’aînés des communautés ethniques de Montréal: nous travaillons avec toutes les communautés contre le racisme, l’âgisme et le sexisme pour créer une culture de respect pour tous nos aînés.

Le 15 juin est la Journée mondiale de sensibilisation aux mauvais traitements envers les personnes âgées. À cette occasion, nous exprimons notre indignation que si peu ait été fait pour se préparer à l'impact létal de la pandémie. Les histoires personnelles et institutionnelles ont été déchirantes.

La crise du COVID-19 a brisé de façon spectaculaire le silence sur la vérité honteuse, malgré des années d'avertissements, selon laquelle les aînés du Québec sont systématiquement victimes de discrimination et négligés dans les établissements de soins de longue durée.

La vérité est que la négligence grave au cours des décennies a miné ces institutions avec un personnel minimum, des employés surchargés de travail, un manque de formation appropriée, des ressources médicales inadéquates et une surveillance réglementaire minimale. En conséquence, les aînés et leurs soignants ont été vulnérables aux mauvais traitements, vivant dans une culture de silence et de peur. Les aînés peuvent faire l'objet de représailles de la part de professionnels de la santé surchargés, qui risquent eux-mêmes de perdre leur gagne-pain s'ils déposent une plainte contre l'administration. Il n'y a pas de système efficace pour traiter les griefs.

Le premier ministre Legault est bien au courant de la situation. Alors qu'il était ministre de la Santé en 2003, il y a près de 20 ans, il a promu une politique intitulée «Chez soi le premier choix» basée sur le principe selon lequel le respect des aînés, quel que soit leur état de santé, impliquait d'abord et avant tout qu'on leur donne le choix de rester chez eux. Cette politique n'a jamais été mise en œuvre.

L'an dernier, Handicap Vie Dignité (HVD), un organisme communautaire qui défend les droits des résidents en soins de longue durée au Québec, a souligné une fois de plus la situation et a présenté une proposition pour un ensemble complet de réformes du système de soins aux personnes âgées afin de garantir que les personnes âgées fragiles, ainsi que le personnel travaillant dans ce système, vivent avec respect.

- Nous, les soussignés, vous implorons de mettre en œuvre immédiatement les recommandations développées par Handicap Vie Dignité (HVD) https://handicapviedignite.ca/Portals/0/Doc/MSSS-HVD-Rapport-ch-1-8_Mar-2019.pdf

-Nous, les soussignés, vous implorons de veiller à ce que les aînés et leurs soignants soient testés régulièrement et bénéficient de la protection appropriée fournie par les masques, les équipements de protection individuelle et la distance physique.

RECAA vous remercie d'avoir soutenu cette pétition.

RECAA  (Ressources ethnoculturelles contre l’abus envers les aîné.e.s ‘Respecting Elders, Communities Against Abuse’ ) is a Montreal organization created 20 years ago with a mandate to raise awareness of elder abuse and to break the silence that surrounds this most hidden form of family violence. RECAA’s membership largely consists of elders from Montreal’s ethnic communities: we work with all communities against racism, ageism and sexism to create a culture of respect for all our elders.

June 15 is World Elder Abuse Awareness Day. On this occasion, we express our outrage that so little was done to prepare for the deadly impact of the pandemic. The personal and institutional stories have been heartbreaking.

The COVID-19 crisis has dramatically broken the silence on the disgraceful truth, despite years of warnings, that Quebec elders are being systematically discriminated against and neglected in long term care facilities.

The truth is that gross negligence over decades has undermined these institutions with minimum staffing, overworked employees, lack of proper training, inadequate medical resources and minimal regulatory oversight. As a result, elders and their caregivers have been vulnerable to abuse, living in a culture of silence and fear. Elders can be subject to reprisals from overburdened health care workers, who themselves risk the loss of their livelihood if they register complaints against the administration.  There is no effective system to deal with grievances.

Premier Legault is well aware of the situation. While he was Health Minister in 2003, nearly 20 years ago, he promoted a policy entitled  “Chez soi le premier choix” (at home, the first choice) based on the principle that respecting elders, whatever their health condition, entailed first and foremost that they be given the choice to remain in their own home. This policy was never implemented.

Just last year, Handicap Vie Dignité (HVD), a community organization which defends the rights of residents in long term care in Quebec, underlined once more the situation and presented a proposal for a comprehensive set of reforms of the elder care system to ensure that frail older adults, as well as the staff working in that system, live with respect.

- We, the undersigned, implore you to implement immediately the recommendations developed by Handicap Vie Dignité (HVD)  https://handicapviedignite.ca/Portals/0/Doc/MSSS-HVD-Rapport-ch-1-8_Mar-2019.pdf

-We, the undersigned implore you to ensure the that elders and their care givers are tested regularly and given the appropriate protection of masks, personal protective equipment and physical distancing.

RECAA thanks you for supporting our petition.