Défense et respect des chasseurs

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Aujourd'hui les chasseurs se révoltent. En cette période de crise il est inconcevable de nous demander de faire des battues de régulation de gros gibiers et interdire sous le motif de risque sanitaire et confinement de sortir pour aller dans la plombière, une tonne, un affût, dans les bois avec son chien seul. Les chasseurs ne sont pas des employés de l'état pour faire exclusivement leur travail.  Les dégâts gibiers sont de la responsabilité de notre préfecture représentant de l'état pas celle des chasseurs.  Tous ces décideurs sont totalement déconnectés du terrain,  à eux de prendre leur responsabilité.