Des voisins ont pénétré dans mon poulailler pour tuer mon coq handicapé.

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !


Depuis 18 mois, tout le monde attendait que je ponde un oeuf, moi la petite poule noire à moitié aveugle avec une patte handicapée. 

Sauf que je ne pouvais pas puisqu'en fait j'étais un petit coq tranquille, à la voix enrouée. Quand Ménadiel mon "frère" de galère est partie dans sa famille pour la vie(et oui... nous avons tous été sauvé de notre triste sort) je me suis senti pousser des ailes. Et parfois je me suis laissé aller à la chansonnette. Mes humains me rentraient la nuit pour éviter que j embête le voisinage. 

Il y a 3 semaines, comme j'étais très sage, et si bien couché vers mes poulettes que je protégeais de mon mieux malgré ma démarche clopin-clopant, j'ai enfin eu le droit de dormir auprès d'elles, blotti dans leurs ailes. 

Et vendredi dans la nuit, je ne sais pas ce qui s'est passé, des bruits de voix, de pas que je n'ai pas reconnu. J'ai bu quelque chose de bizarre et je ne me souviens plus.... 

Plus jamais je ne chanterai, plus jamais je ne fouillerai la terre maladroitement avec mon bec à la recherche des petits invertébrés, et plus jamais je ne jouerai avec mes poulettes et mes humains à attraper les minis concombre dont je raffolais. Je suis mort subitement, ce n'était donc pas que des menaces, les voisins  de mes humains m'ont tué, en pénétrant dans le jardin et dans mon enclos fermé, ils m'ont tué.... 

Merci de partager cette pétition DE PARTOUT svp. Au 1er confinement, c'est le chat qui s'est volatilisé, au second confinement, c'est le coq handicapé que l'on m'a tué. Amis de la PA, aidez moi, je suis engagée dans la protection des animaux, et mon choix ne convient pas à certains autour de moi, qui se sentent pousser des ailes parce que notre Maire ne dit rien. Mais qui ne dit mot consent... Lorsque la violation de domicile, les intimidations répétées ne suffisent pas, la violence courante est alors un mode de communication. Devrais-je moi aussi utiliser cette violence dont je suis victime pour qu'enfin je sois entendue?