Contre l'extermination du loup dans les Hautes-Alpes au parc National des Écrins

0 a signé. Allez jusqu'à 75 000 !


Bonjour à tous,

Si je crée une pétition ce jour c'est parce que je viens d'apprendre que le président de notre département souhaite obtenir une autorisation de tir au Parc national des Écrins des Hautes-Alpes. Suite au ras-le-bol des éleveurs. Sauf que toutes espèces se situant dans ce parc sont protégées. 

Le retour des loups inquiète les éleveurs. Pourtant, la protection de cette espèce est importante pour de multiples raisons. En voici quelques une :

1. Ils régulent certaines espèces
Les loups régulent des espèces qui, en surnombre, pourraient nuire à la biodiversité, comme les cerfs ou les sangliers. (Encore faut-il que les chasseurs leurs en laissent assez...) En 1995 par exemple, la réintroduction du loup dans le parc de Yellowstone a ainsi permis de réduire le nombre de wapitis qui, avant, détruisaient de vastes zones de végétation, menaçant les oiseaux et les castors qui y vivaient.

2. Ils nourrissent l'écosystème
Les loups répartissent les carcasses de leur proies sur de larges zones, ce qui permet aux aigles, lynx, belettes, scarabées, et autres charognards, de se nourrir plus facilement. Ces carcasses sont aussi bénéfiques pour les sols. Elles apportent des nutriments comme l'azote.

3. Tuer les chefs de meute augmente les risques d'attaque
Lorsque les loups tués sont des mâles dominants, cela peut entraîner une dispersion de leur meute. Les loups solitaires doivent alors chasser seuls et sont davantage susceptibles d'attaquer des animaux domestiques. (Source Franceinfo)

L’État manque l’occasion d’engager une rupture : il refuse de promouvoir de façon ambitieuse une adaptation de l’élevage à la protection d’un grand prédateur essentiel à l’équilibre des milieux naturels. Pourtant, les travaux de plusieurs instances scientifiques telles que le Muséum National d’Histoire Naturelle, missionnées par les autorités gouvernementales et confortées dans leurs conclusions par la réalité du terrain, montrent que les tirs détruisant des loups ne réduisent pas la prédation. (Source WWF)

De ce fait,par cette pétition je demande au président du département des Hautes-Alpes de trouver une autre solution enfin de satisfaire les éleveurs, l'extermination du loup n'en étant pas une.

Voici quelques idées qui pourrait être mises en place :

1. Dire aux éleveurs de prendre contact avec la WWF.

Depuis plus de 15 ans, le WWF France finance des actions pour aider les bergers à se protéger des attaques de loups. Renforcement de la présence humaine aux côtés des troupeaux, chiens de protection, pose de clôtures appropriées, expérimentations d’effarouchement : c’est le programme « Pastoraloup » porté par FERUS et soutenu par le WWF.

2. Créé un parc naturel de sauvegarde de l'espèce.

Si, plutôt que de vouloir l'extermination de l'espèce un parc naturel clôturé leur été créé, le loup pourrait être sauvé et les éleveurs n'aurait aucun risque d'attaques sur leurs troupeaux. Dans notre département nous disposons d'énormément  d'espaces pour mener un projet tel que celui-ci il serait bien d'y pensé.

J'espère que cette pétition sera signée par bons nombres d'entre vous et qu'ensemble on arrive à protéger le loup une nouvelle espèce qui disparaîtra si l'extermination se maintient.

Merci à tous