Préservons notre PATRIMOINE RURAL : le Moulin des Chânières en Vendée (Vairé) !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


NOTRE PATRIMOINE ET NOS CAMPAGNES SONT RICHES DE MEMOIRE, D'AUTHENTICITÉ ET DE BIODIVERSITÉ : PRÉSERVONS-LES !

NON à leur transformation en sites artificiels privés de leur âme et de leur histoire.
OUI à des alternatives respectueuses de moindre impact environnemental.

STOP AU BÉTON DANS NOS CAMPAGNES :
ENCOURAGEONS LA MUNICIPALITÉ DE VAIRÉ À PRÉSERVER CE SITE ET SON ENVIRONNEMENT !

Un moulin de charme à Vairé (85150), au détour d'un chemin, comme il en subsiste encore dans les coins reculés de nos campagnes vendéennes.

Un projet immobilier démesuré au regard de son implantation : création de 4 logements dans le moulin et ses dépendances, 1 piscine et son local, 5 places de parking, le tout sur environ 1000 m².

Nous contestons un développement locatif disproportionné au prix d'une réelle artificialisation de ce hameau protégé, lieu de mémoire de traditions séculaires, en zone non constructible, le long d'un circuit de randonnée.

Nous sommes favorables à un projet de restauration préservant son authenticité et celle de son environnement; nous veillerons au respect strict des règles d'urbanisme en vigueur.

LA VENDÉE, PAYS DES MOULINS : le moulin des Chânières est, quant à lui, répertorié au patrimoine communal en tant que bâtiment d'intérêt architectural à préserver.

POINTS CONTESTÉS :
◉  
Le projet porte atteinte au bâti, à son environnement naturel et à la qualité paysagère du site : places de parking largement minéralisées, piscine,  local technique et mur de ceinture de style contemporain seraient une nuisance visuelle dans cet environnement préservé.
◉  C'était un haut lieu de fréquentation d'espèces protégées (choucas des tours, faucons crécerelles, chouettes chevêches, chouettes effraies...): ces oiseaux ont été contraints de déménager, privés de leur site de nidification (rebouchage des pigeonniers).
◉  En infraction au permis de construire, le moulin a subi diverses modifications en façade, portant atteinte à son caractère original et contraires aux règles d'urbanisme.
◉  De plus, toujours en infraction, nous avons assisté à une transformation conséquente du site : le rocher de granite, âgé de plusieurs millions d'années, a été détruit. Toutes les haies ont été arrachées, au profit de terrassements minéralisés et de parterres artificiels qui ont remplacé le patrimoine végétal naturel et les essences locales propres à cet environnement.
◉ Il faut considérer également les effets irréversibles d'une forte augmentation de la fréquentation et du trafic routier sur la biodiversité locale déjà gravement menacée (30% des oiseaux des campagnes disparus ces 15 dernières années, 80% des insectes en moins de 30 ans).
Il faut anticiper : un logement implique au moins un véhicule, du linge à sécher, poubelles, antenne TV, etc..., quid de 4 logements ? Une piscine et des terrasses dans un lieu très exposé, suppose à plus ou moins court terme : abri piscine, brise-vent, barbecue, etc. Toutes ces installations seraient visibles du chemin, à moins d'y monter des clôtures de près de 2 m.

Nous avons un devoir de mémoire envers les générations futures, car c'est par leurs racines qu'elles construiront leur identité de demain. La sauvegarde de l'environnement et de la biodiversité constituent des enjeux majeurs pour les années à venir. La règlementation prend toutes les mesures dans ce sens, demandons son application dans les faits !

Cliquez pour plus d'infos sur le moulin des Chânières

De beaux projets existent en Vendée...
Chemins de traverse : Les moulins jumeaux du Terrier Marteau
Des Racines et des Ailes : Moulins de Pouzauges
Découverte du moulin de Rairé à Sallertaine

CONTEXTE
Le projet est situé en zone naturelle, c'est une enclave en plein coeur d'une zone agricole.
Le moulin a été identifié au PLU comme bâtiment remarquable à préserver (art 123.1.5 7° du code de l'urbanisme). Tout le hameau est en zone soumise à prescriptions architecturales (respect du style et des matériaux originaux).

HISTORIQUE DES FAITS

2017
◉ Un permis de construire a été accordé le 19 janvier, mais il fait aujourd'hui l'objet d'un recours devant le tribunal administratif, au vu de ses multiples irrégularités. Nous avions dans le même temps saisi le tribunal civil concernant l'empiètement du projet sur une parcelle indivise.
◉ Un premier permis modificatif, visant à valider les diverses infractions au permis original, déposé en mai, a été refusé par le service instructeur pour incompatibilité avec le PLU.
◉ Un arrêté interruptif de travaux a été émis par la municipalité le 20 juillet, pour non respect du permis de construire en infraction aux règles d'urbanisme.
◉ Fin octobre, le juge des référés a rendu une décision favorable à notre requête pour le volet civil.
◉ Un second modificatif, déposé en octobre, a été également rejeté, aux mêmes motifs que le précédent.

2018
◉ Un troisième modificatif, déposé en février, a été accepté en mars dernier. Cependant, celui-ci comporte encore un grand nombre d'irrégularités, et fait donc à nouveau l'objet d'un recours de notre part.

REVENDICATIONS
◉ Le chantier ne présente pas de caractère d'urgence, nous demandons à la municipalité d'attendre une décision du tribunal administratif avant de laisser engager de nouveaux travaux potentiellement irréversibles.
◉ Nous lui demandons également une complète transparence sur ce dossier.

Nous resterons ouverts à toute réflexion sur le devenir de ce site, tant que la réglementation sera respectée.

« La conservation des monuments du passé n’est pas une simple question de convenance ou de sentiment. Nous n’avons pas le droit d’y toucher. Ils ne nous appartiennent pas. » (John Ruskin)

« La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d'un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit. » (Pierre Rabhi)



Clairanne compte sur vous aujourd'hui

Clairanne FILAUDEAU a besoin de votre aide pour sa pétition “PRÉSERVATION DU PATRIMOINE RURAL : le Moulin des Chânières en Vendée (Vairé) !”. Rejoignez Clairanne et 868 signataires.