CONTRE LES POLLUTIONS DE LA NAPPE PHREATIQUE ET POUR L’EXPULSION DU CAMPEMENT ROM

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le Préfet,


Depuis l’automne 2017, un camp de Roms est installé illégalement sur un terrain privé agricole de Périgny-sur-Yerres, rue de Brie.


Vous avez déjà été averti de la situation. La municipalité de Périgny-sur-Yerres a entrepris des actions en justice dès les premières installations, au début de l’automne dernier. Malgré un arrêté de péril ordonnant une évacuation du camp du fait de la dangerosité du terrain, vous n’avez pas appliqué la loi. L’évacuation ordonnée par le tribunal devait être mise en application sans attendre la fin de la trêve hivernale. Récemment, vous avez confirmé au député de notre circonscription que l’évacuation serait opérée dans les semaines à venir. Le tribunal avait alors fixé dans son jugement pour date butoir le 11 juin. Cette dernière est passée et le camp n’est toujours pas évacué.


Depuis plusieurs mois, ce camp n’a cessé de s'accroître puisque la loi n’est toujours pas appliquée. Aujourd’hui, le terrain est entièrement occupé. Les nouveaux arrivants faisant fi des lois de notre République génèrent des nuisances insupportables :

 

  • Fêtes jusque très tard dans la nuit sans tenir compte des horaires en semaine et le weekend
  • Nuisances sonores par des travaux ne respectant pas les horaires en semaine et le weekend
  • Odeurs insupportables de plastiques, d'hydrocarbures, d’huiles et de pneus brûlés et d’acides
  • Dégagements permanents de fumées
  • Amoncellements de détritus
  • Déjections humaines sur la voie publique et aux abords du terrain squatté
  • Dépôts de toutes natures
  • Destruction de l’environnement de Périgny 
  • Coupes des arbres sur le terrain 
  • Nuisances importantes au parc écologique d’une demeure inscrite à la liste supplémentaire des Monuments Historiques sise en face du camp Rom ; parc classé conservatoire ornithologique et refuge pour la faune 
  • Branchements illégaux sur les poteaux de signalisation
  • Dangerosité de la récupération illégale des éléments métalliques des serres abandonnées qui risque de causer des accidents mortels
  • Climat de tension extrême entre les riverains et les Roms avec un risque d’affrontements dans un futur proche
  • Etc.

Nul besoin d’être scientifique pour se douter des conséquences écologiques sur l’écosystème local à cause de toutes ces actions polluant gravement les sols et les eaux souterraines.  


Nous attirons votre attention sur l’environnement fragile de Périgny. Depuis 1977, le domaine Saint-Leu est une zone agricole protégée en raison du potentiel agronomique et biologique des terres parmi les plus riches de France, entièrement drainée et irriguée à partir de forages dont l’eau est captée en nappe phréatique. Ajoutez à cela que la SAFER, propriétaire du terrain, devra supporter les importants désagréments environnementaux et financiers. Nous nous devons en tant que citoyens responsables de protéger notre environnement immédiat et penser aux générations futures.                                                                                                                                                                                                                                                                       
Continuerez-vous donc de laisser ces squatteurs bafouer la Charte de l’Environnement de notre Constitution et ses articles ?


Monsieur le Préfet, vous êtes le garant de notre Constitution et avez les moyens de faire appliquer la justice rendue au nom du peuple Français et de sa Constitution. Nous vous demandons par la présente pétition sa stricte application pour éviter une catastrophe écologique, économique et humaine.


Nous avons toute confiance dans votre juste appréciation pour défendre notre environnement, la sécurité et la sérénité des habitants de Périgny-sur-Yerres.

 



Arnaud compte sur vous aujourd'hui

Arnaud VÉDIE a besoin de votre aide pour sa pétition “Préfet du Val-de-Marne: CONTRE LES POLLUTIONS DE LA NAPPE PHREATIQUE ET POUR L’EXPULSION DU CAMPEMENT ROM”. Rejoignez Arnaud et 322 signataires.